sabato

Less, le nouveau bistro du duo étoilé de Hertog Jan

Joachim Boudens, Ruige Vermeire et Gert De Mangeleer. ©Senne Van der Ven

À Bruges, Jan Scheidtweiler s'attable au Less où l'on sert une comfort food contemporaine concoctée par un duo triplement étoilé.

Il y a des restaurants qui ne changent pas; année après année, le menu semble toujours le même. C'est exactement le genre de perspective qui représentera l'enfer sur terre pour Joachim Boudens et Gert De Mangeleer.

Au cours des cinq dernières années, le duo a accompli un parcours pour lequel le commun des mortels aurait besoin d'une vie entière: un pop-up, un restaurant trois étoiles, Hertog Jan, réimplanté dans une ferme et Less, un bistrot de comfort food contemporaine, comme des dim sum au bar en croûte de sel.

©Senne Van der Ven

Depuis la fermeture du Hertog Jan, fin décembre dernier, le duo étoilé s'est lancé dans une nouvelle version du Less, installé en plein centre de Bruges, sur la place 't Zand, entre brasseries et salons de thé. L'enseigne évoque davantage New York que Bruges: ouverte, spacieuse et ultra dynamique.

©Senne Van der Ven

La cuisine est entourée d'un comptoir en bois en forme de U, l'endroit parfait pour être aux premières loges du feu de l'action en cuisine. Au milieu de la grande salle à manger trône une longue table d'hôtes, prête à accueillir les clients qui souhaitent déguster quelques snacks accompagnés d'un verre de vin. Oui, le Less 2.0 est très accessible et c'est tant mieux.

La carte du lunch et du dîner est une combinaison de nouvelles créations et de plats de l'ancien Less devenus des classiques. Ainsi, on peut encore y commander un 'Steamed bun, pork belly' (14,50 euros). Le 'Sea bast in salt crust' (79 euros pour deux) et la 'Crispy duck salad' (39 euros pour deux) sont aussi repris dans le nouveau menu. Certains classiques, comme le 'Miso chicken', sont préparés sur un 'robata', un gril japonais au charbon de bois, installé au milieu de la cuisine.

Gert De Mangeleer n'a besoin ni de caviar ni de turbot pour préparer des plats enchanteurs. Rien qu'une aubergine, laquée au miso et sésame, fait l'affaire. Une tuerie!

Cela n'a pas empêché le chef d'imaginer de nouveaux plats intrigants, comme un subtil 'Salmon Loch Duart, Royal belgian caviar (20 grammes!), dill and kroepoek' (29 euros). Sa prédilection pour la cuisine japonaise se retrouve dans le sashimi 'Hamachi, ponzu and daikon' (21 euros). L'ail frit ultra-fin déposé sur le poisson est l'indice qu'un chef trois étoiles ne peut ignorer son passé. Quoi qu'il en soit, Gert De Mangeleer n'a besoin ni de caviar ni de turbot pour préparer des plats enchanteurs. Rien qu'une aubergine fait parfaitement l'affaire: laquée au miso et sésame, servie avec des algues nori hachées et de copeaux de bonito (13,50 euros), c'est une tuerie.

Le Less 2.0 est donc un mix réussi de confort food raffinée inspirée des cuisines du monde entier, servie dans un lieu trendy avec la grâce d'un duo qui sait ce que signifie aujourd'hui faire de la grande gastronomie. Less is more!

Adresse?
Less
't Zand, 21
8000 Bruges
Tél. 050/699.369
Ouvert de 12 à 14h30 et de 18 à 22 h. Menu spectacle de 18 à 18h45. Fermé dimanche et mercredi.

Sommelier?
Petite carte, grands noms. Beaucoup de vins au verre. Au petit déjeuner, on a le choix entre le champagne André Clouet, les jus pressés à froid et les infusions.

Décibels?
Au bar, autour de la cuisine ouverte, le feu de l'action va de pair avec un niveau sonore plus élevé. Ceux qui préfèrent déjeuner en paix s'installeront dans la salle.

Addition?
32,90 euros pour le petit déjeuner et 124 euros pour le lunch.

On y retourne?
J'ai hâte! C'est de la top gastronomie 2019: rapide et ludique, impeccable et parfaitement ciblée.

 

À la recherche d'un restaurant près de chez vous? L'onglet 'Les tables de Sabato' reprend toutes nos adresses.




Lire également

Publicité
Publicité