Restaurant La Cuisine de Naxhelet, à Wanze | “L’adresse offre une atmosphère claire et spacieuse”

Le critique culinaire Jan Scheidtweiler s’est attablé à La Cuisine de Naxhelet, à Wanze: “Un restaurant gastronomique dans un superbe domaine.”

Un bon repas est (presque) aussi important qu’un green bien aménagé. Françoise et Bernard Jolly l’ont parfaitement compris: les propriétaires de l’immense domaine de Naxhelet, à Wanze, ont investi dans un terrain de golf de 30 trous, des chambres d’hôtel avec espace wellness et brasserie, une boulangerie et un élégant restaurant gastronomique, La Cuisine.

Avec son mobilier confortable et sa vue sur le green, l’adresse offre une atmosphère claire et spacieuse. La grande bibliothèque crée une ambiance de club-house et l’armoire à vin bien garnie illustre bien le fait qu’ici, on apprécie les bonnes choses de la vie.

Publicité
Publicité
Précision importante: ici, on cuisine les légumes du potager, un geste gourmand.
©David Plas

Le chef Jacques Demany et le second Maxence Gaspard proposent une carte prometteuse: homard, cèleri , pomme, poire et mayonnaise aromatisée au wasabi (23,5 euros); croustillant de ris de veau, pousses d’épinards, carottes, crème de macis & truffe (34,5 euros); marbré de foie gras au Sauternes & brioche moelleuse de leur boulangerie (21,50 euros); sole meunière, stoemp de poireaux, compotée d’oignon, thym et cébette (33,5 euros). Précision importante: ici, on cuisine les légumes du potager, un geste aussi gourmand que sympathique.

Publicité
Publicité

La Cuisine propose à ses clients pressés un lunch trois services (32 euros) en 59 minutes. Un concept intéressant, mais une promesse que le personnel de salle et de cuisine peine à tenir. Au bout d’une heure, nous n’avons eu qu’un seul plat, une entrée acceptable autour d’un œuf basse température, champignons et ciboule. Un afflux inattendu de clients sans réservation complique le timing, mais, heureusement, avec un bon verre de Saint Nicolas de Bourgueil (7 euros), l’attente est toutefois bien agréable.

Le plat principal, une sage assiette de magret de canard, arrive enfin. La viande n’est pas incroyablement savoureuse et l’assaisonnement est minimaliste, un défaut que l’on retrouve également dans les garnitures: aussi bien la crème de carottes que les brocolis et choux-fleurs auraient gagné à être un peu plus relevés. Les quelques pommes de terre grenaille et le jus à base de miel du domaine ne parviennent pas à sauver la mise.

Le dessert simple, mais savoureux de fraises, zeste de citron et ganache au chocolat noir, parvient à rattraper les erreurs du lunch. Le restaurant gastronomique de ce superbe domaine semble prometteur, mais n’est malheureusement pas encore à la hauteur des attentes.

Adresse
Rue Naxhelet 1, 4520 Wanze. Tel. 085/82.64.08. www.naxhelet.be
Fermé le samedi midi et le dimanche soir.
Addition
J’ai payé 47,30 euros.
Sommelier
Carte de vins belges et français: grands noms de Bourgogne, du Beaujolais, du Rhône et de Bordeaux, bien que peu de millésimes soient vraiment "prêts à boire". Sept vins au verre (de 7 à 9 euros).
Décibels
Avec des tables très espacées, on est agréablement installé. Ambiance calme et bonne acoustique.
On y retourne?
Pour le moment, les plats ne sont pas sensationnels et la promesse du timing pas tout à fait respectée. Il y a encore du pain sur la planche.

Publicité