sabato

Restaurant Le Petit Pont: une adresse emblématique à Uccle

À la carte - Le Petit Pont Uccle

Une brasserie à la française très classique, dont la qualité fait autorité.

Adresse? 

Rue du Doyenné, 114, 1180 Bruxelles 
Ouvert 7/7 jours, midi et soir.
Sommelier?
Cinq champagnes exceptionnels de producteurs réputés comme Françoise Bedel et De Souza: une sélection de restaurant étoilé! 
Décibels?
Musique en sourdine. 
Addition? 
Apéritif, trois plats à la carte, une bouteille de vin rouge: 140 euros 
On y retourne?
Pour la terrasse par une belle journée ensoleillée.

Nous sommes à Uccle, dans le quartier du Parvis Saint-Pierre, dans ce qui fut jadis un relais de Poste. C’est dans ce lieu insolite, décoré dans un esprit post-industriel -briques rouges apparentes, vieilles plaques publicitaires émaillées, petites tables en bois patiné- que s’est installé Le Petit Pont. Malgré un soleil éclatant qui illumine la jolie terrasse plein sud, les bougies sont allumées.

Cette adresse a été reprise par un professionnel de la restauration, Jean-Luc Colin, propriétaire -notamment- de la brasserie Le Villance à Auderghem et des Petits Oignons, chaussée d’Alsemberg -avant de le remettre. En salle, on retrouve Momo, que l’on a connu à la grande époque des Brasseries Georges.

En cuisine, le chef Dominique Midavaine suggère une carte typique de brasserie, avec des suggestions du jour et quelques plats canaille. Envie d’une bière pression à l’apéritif, ce sera une St Hubertus blonde. Malgré le menu trois services alléchant (37 euros), nous préférons déjeuner à la carte.

Le Petit Pont Uccle

chef Jean-Luc Colin

En entrée, des scampis frits sauce tartare pour mon compagnon de table et, pour moi, un foie gras d’oie cuit au torchon avec une brioche toastée. Cuisson du foie dans un esprit mi-cuit: on apprécie. Pour le plat, mon complice a craqué, et je le comprends, pour un onglet à l’échalote, un grand classique de la brasserie française. Une pièce très goûteuse, servie saignante (élémentaire), avec une sauce au vin rouge. Un chicon braisé accompagne cette préparation copieuse.

Devant moi, des rognons de veau à la dijonnaise, servis en petite cocotte, rosés comme demandés, et accompagnés de bonnes frites à la graisse de bœuf, à ma demande, pour remplacer les pommes de terre grenaille. J’ai regretté le manque de moutarde dans cette préparation au libellé pourtant évocateur.

Le Petit Pont Uccle

Ces deux plats sont donc servis avec accompagnement (frites, quelques légumes), ce qui n’est pas le cas dans tous les restaurants. Par contre, si on souhaite plus de légumes (salade verte, bouquetière), ils seront en supplément.

Le dessert? Nous sommes tentés par le baba au rhum, mais ce n’est pas très sérieux avant de reprendre le volant... Alors, ce sera une dame blanche (excellente sauce au chocolat) et un café glacé. Original ? Non, mais on assume. Dans les verres, l’excellent Vacqueyras du Clos des Cazaux. Un restaurant dont la continuité qualitative demeure.

Lire également

Publicité
Publicité