Publicité
Publicité
sabato

Une cuisine gourmande sans dieu ni maître -sauf le plaisir

Patrick Fiévez s’attable au Anarchy, où le chef maîtrise des alliances guère évidentes et le résultat est très juste.