sabato

Évadez-vous dans un 36 m² design et tout confort à Knokke

Le luxe en miniature: une petite suite qui a tout d'une grande à Knokke. ©Annick Vernimmen

Comment meubler un appartement de 36 m² sans forcer ses occupants à dormir les pieds dans le lavabo? Le bureau d’architecture d’intérieur Tjip a relevé le défi à Knokke.

Thomas Meesschaert et Jakob Vyncke, les architectes d'intérieur de Tjip. ©Jelle Vans

Un séjour dans les Ardennes peut avoir des conséquences inattendues. Dans le cadre d’une randonnée à La Roche, Thomas Meesschaert et Jakob Vyncke, les architectes d’intérieur de Tjip, avaient logé au B&B Entre Ciel et Terre. C’est là qu’ils ont fait la connaissance de Linda et Guy, les propriétaires, avec qui ils ont échangé leurs cartes de visite.

En juin 2019, ils recevaient un appel: voudraient-ils transformer un appartement de 36 mètres carrés, en suite de vacances, à Knokke? Quelque chose dans le style d’Ibiza. Et prêt à louer pour le Nouvel An. Une tâche tout sauf aisée, sans même parler du délai serré ou de l’espace limité.

L’appartement avait un plan en forme de part de tarte, sans murs parallèles: ça m’a contrarié. J’aime les volumes à angles droits. Il y avait aussi des gaines techniques que nous ne pouvions pas dévier”, explique Thomas Meesschaert.

Matériaux locaux

“Quant au concept ambiance d’Ibiza, avec beaucoup de blanc éclatant, nous le trouvions déplacé sur la côte belge. Nous avons réussi à convaincre les propriétaires de choisir de sobres nuances de blanc cassé, des couleurs de la mer du Nord, du sable et des coquillages. Nous voulions faire entrer l’extérieur à l’intérieur. Si cet appartement compact s’était trouvé dans les Ardennes, nous aurions utilisé des couleurs et des matériaux locaux.”

Le point de mire de la Suite 133 est son bloc-cuisine, un autel en grès. ©Annick Vernimmen

Knokke version compacte

"L’appartement avait un plan en forme de part de tarte, sans murs parallèles: ça m’a contrarié."
Thomas Meesschaert
Architecte d'intérieur de Tjip

Tjip a limité les matériaux au strict minimum: chaux Pastellone, grès et peinture à la chaux. “Dans un appartement en forme de pointe, des dalles ou du parquet auraient donné un résultat très dérangeant, c’est pourquoi nous avons opté pour un sol en Pastellone: ce matériau sans joints agrandit l’espace. Pour la même raison, notre choix s’est porté sur une paroi de douche ronde: une paroi droite commence et s’arrête quelque part, contrairement à une courbe. Cet espace compact paraît plus doux et plus grand”, détaille Vyncke.

Tjip a limité les matériaux au strict minimum. ©Annick Vernimmen

Caser toutes les fonctions d’un logement de vacances dans 36 mètres carrés a demandé de la réflexion, car le résultat ne devait pas sembler surchargé ni cheap. “Nous avons même réussi à installer la douche et les toilettes à part”, précise Meesschaert.

“Tout commence par une bonne circulation et une bonne organisation, ce qui crée une sensation d’espace. On peut très vite arriver à un aspect surchargé. L’exercice consiste à trouver le bon équilibre entre ‘juste assez’ et ‘juste trop peu’. Les maisons où chaque pièce a une ambiance différente, c’est très bien, mais nous recherchions la simplicité et la cohérence.” Le résultat est effectivement serein et pur, sans pour autant être ennuyeux.

Espaces multifonctionnels

Le placard commence dans le hall et mène au cœur de la suite. ©Annick Vernimmen

"Nous voulions faire entrer l’extérieur à l’intérieur."
Thomas Meesschaert
Architecte d'intérieur de Tjip

Le point de mire est le bloc-cuisine, un autel en grès. Les plans de travail ont été polis, alors que les parties verticales sont restées rugueuses, comme un galet de plage partiellement usé. “Le lit escamotable disparaît dans le mur derrière un rideau, ce qui agrandit l’espace de vie. Même quand le lit est déplié, la circulation reste possible. Ces lignes de déplacement constituent le point de départ de tous nos projets”, explique Vyncke.

Le placard part du hall et mène au cœur de la suite. Ses six portes dissimulent une quantité impressionnante d’équipements: vestiaire, rangement, garde-manger, réfrigérateur, lave-vaisselle, micro-ondes, cafetière, espace technique et cuisine.

“Les plaques de cuisson se trouvent derrière les portes coulissantes pivotantes, qui disparaissent dans le mur. La cuisine n’est pas conçue pour préparer un grand dîner, mais ceux qui séjournent dans ce genre d’appartement vont plutôt au restaurant ou chez le traiteur. Quand la cuisine n’est pas utilisée, ce placard fait office de mur neutre ou de sculpture lumineuse: quand les lumières sont allumées, une lueur chaude filtre par ce treillis métallique laqué.”

Architecture d'intérieur durable

©Annick Vernimmen

Thomas Meesschaert et Jakob Vyncke se sont rencontrés quand ils travaillaient pour un constructeur de stands. “C’est ce que je voulais faire, pour apprendre à concevoir une architecture compacte et commerciale”, témoigne Meesschaert. Comme Vyncke et lui aspiraient à une architecture d’intérieur plus durable, ils ont fondé Tjip en 2012.

En choisissant leurs missions, ils ont monté un portfolio de références commerciales et résidentielles. Outre des habitations privées, ils ont signé des rénovations. La Suite 133 est leur première réalisation à Knokke. “C’est un peu comme un coquillage: il est compact, mais on entend la mer.”

La Suite 133, à partir de 250 euros la nuit. Albertplein. Réservations via www.escape-theordinary.com. Sur demande, la pâtisserie DeMaré livre le petit déjeuner.

Lire également

Publicité
Publicité