sabato

Le penthouse de Richard Neutra en guise de pool house

Une icône au jardin: la réplique du penthouse qui coiffe la VDL House de Richard Neutra.

La marque outdoor Kettal propose une réplique du penthouse de la VDL House, la maison de l’architecte moderniste Richard Neutra à Los Angeles. Un magnifique pavillon à installer dans son jardin, mais est-ce bien fidèle à l’esprit de l’architecte?

La marque outdoor Kettal propose une réplique du penthouse de la VDL House, la maison de l’architecte moderniste Richard Neutra à Los Angeles.

Une réplique du penthouse privé de Richard Neutra dans son jardin? Ce n’est pas le seul joyau architectural à avoir fait l’objet d’une interprétation totalement différente. Les casernes démontables conçues par Jean Prouvé après la Seconde guerre mondiale pour abriter les réfugiés sont aujourd’hui... des pavillons de jardin très prisés par les collectionneurs d’art. Et puisque Dion Neutra, le regretté fils de l’architecte, était d’accord, pourquoi ne pas dépenser 90.000 euros pour une réplique de 48 mètres carrés d’une pièce de l’histoire de l’architecture?

L'architecte Richard Neutra

Le grand architecte Richard Neutra.

Une histoire qui, une fois de plus, a une connexion belge. En effet, bien qu’ayant quitté son Autriche natale dès 1923 pour la Californie ensoleillée, où son style architectural fait de verre, de métal et de béton prenait tout son sens, Richard Neutra (1892-1970) avait participé aux Congrès internationaux d’architecture moderne (CIAM) à Bruxelles en 1930.

C’est là qu’il a rencontré l’industriel néerlandais Cees Hendrik van der Leeuw, grand amateur d’architecture, qui fit construire la même année l’usine moderniste Van Nelle à Rotterdam. Neutra vint voir le bâtiment qui servait à conditionner le tabac (un projet du Néerlandais Leendert van der Vlugt).

Six mois plus tard, Van der Leeuw rendait visite à Neutra à Los Angeles: "Richard, pourquoi ne te construis-tu pas une maison?" "Parce que je n’en ai pas les moyens", lui répondit ce dernier. Alors, le Néerlandais offrit à l’architecte un chèque de 3.500 dollars afin de lui permettre de concevoir sa maison, comme un lieu d’expérimentation.

Dans le quartier du Silver Lake à Los Angeles, Neutra construisit une maison radicalement moderne: la VDL House.

La VDL House

En 1932, dans le quartier du Silver Lake à Los Angeles, Neutra construisit donc pour 8.000 dollars une maison radicalement moderne, à la structure géométrique ouverte. Un bâtiment jouant au maximum avec la lumière naturelle, largement vitré et ouvert sur un patio.

La VDL House de Richard Neutra a une structure géométrique ouverte.

La VDL House (du nom de son sponsor, Van der Leeuw) marqua la percée américaine de l’architecte autrichien. Non seulement Neutra y vécut avec son épouse Dione et leurs trois enfants, mais il y installa son bureau. C’est là que Neutra reçut le propriétaire du grand magasin Edgar Kaufmann, qui avait fait ériger Falling Waters, le chef-d’œuvre architectural de Frank Lloyd Wright.

Lorsque Kaufmann découvrit la VDL House, il fut convaincu de sa pertinence et décida de donner carte blanche à Neutra pour concevoir une maison: il imagina alors la légendaire "Kaufmann House" (1946) à Palm Springs.

Non seulement Neutra y vécut dans la VDL House, mais il y installa son bureau.

Réplique au jardin

Cependant, la VDL House fut victime d’une catastrophe: elle fut totalement détruite par un incendie en 1963 qui dévasta la bibliothèque où se trouvaient tous les plans et les notes de Neutra. Il ne se laissa pas décourager pour autant: avec son fils Dion, il construisit une réplique exactement au même endroit, mais cette fois-ci avec un penthouse et une pièce d’eau sur le toit.

En 1980, la veuve de Neutra fit don de la maison-atelier à l’Université polytechnique de l’État de Californie, dont les étudiants assurent aujourd’hui encore les visites guidées du samedi. Ironie du sort, la VDL House est une reproduction, et c’est son étage supérieur que la marque outdoor Kettal a fait répliquer pour la commercialiser.

La VDL House est une réplique, et c’est l’étage supérieur de cette réplique que la marque outdoor Kettal a fait reproduire.

"Sous la supervision de Dion Neutra, fils de Richard, nous avons actualisé le penthouse de la VDL House avec des matériaux et des techniques de construction pérennes", précise le porte-parole de Kettal. Il n’est cependant plus possible de demander à Dion Neutra ce qu’il pense du résultat final, car il est décédé fin 2019.

Petite suggestion à l’attention de ceux qui désireraient rééditer d’autres chefs-d’œuvre architecturaux pour en faire des pavillons de jardin: le toit-jardin avec solarium de la Villa Savoye de l’architecte Le Corbusier. Son avantage? Les plans n’ont pas brûlé. 

Lire également

Publicité
Publicité