sabato

Tour du monde en 197 clichés à la Wes Anderson

Le merveilleux voyage de Wes Anderson nous emmene du Cap à New Delhi en passant par la Californie et ses Roberts Cottages (en photo). ©Paul Fuentes

La sortie de "The French Dispatch" a été reportée à 2021, mais le nouveau livre de photographies "Accidentally Wes Anderson" de Wally et Amanda Koval permet de patienter.

"Une fois que vous l’avez vue, vous avez tout compris." L’esthétique du réalisateur Wes Anderson est aussi clairement identifiable que difficile à décrire. En 2017, Wally Koval a créé chez lui, dans son appartement de Brooklyn, le compte Instagram "Accidentally Wes Anderson" (AWA), car il avait remarqué sur les réseaux sociaux des clichés colorés et symétriques qui lui rappelaient les films d’un de ses réalisateurs préférés.

La signature Wes Anderson: des images charmantes, symétriques et nostalgiques.

Au départ, Koval et son épouse, Amanda, considéraient ces images comme un guide de voyage, une liste des endroits qu’ils voulaient visiter.

Trois ans plus tard, leur compte Instagram compte plus d’un million d’abonnés, que Koval qualifie affectueusement d’aventuriers. Parmi eux, les grands designers Virgil Abloh et Laura Gonzalez, l’architecte Vincent Van Duysen et l’artiste Ben Sledsens. Et, consécration ultime, Wes Anderson himself.

Glacier Bay National Park and Preserve, États-Unis. ©Alice Brooker

Universellement reconnaissable

Le réalisateur culte et son équipe n’ont pas participé à la création du compte "Accidentally Wes Anderson", mais il a donné sa bénédiction en rédigeant la préface du livre qui en est tiré. "Même si je ne sais toujours pas comment être intentionnellement moi, je comprends maintenant ce que signifie l’être accidentellement", écrit-il sans rire.

Le musée d’art national d’Ukraine, Kiev. ©Dasha Lukyanova

Qu’est-ce qui rend le style d’Anderson si reconnaissable? Dans ses films, il crée une réalité pittoresque aux couleurs pastel. Les images sont charmantes, symétriques, parfaitement centrées et baignées de nostalgie. Son travail est le plus souvent décrit par l’intraduisible adjectif "quirky" (bizarre, original), une caractéristique qui rend son style universellement reconnaissable et apprécié.

À tout moment et en tout lieu, on peut tomber sur une scène qui, par hasard ou par accident, vous rappelle un film de Wes Anderson. Dans un monde où tout semble aller de travers, ces images si élégantes et si parfaitement symétriques de coins de nature et de détails d’architecture sont comme une respiration.

Hotel Opera, Prague, République Tchèque, ca. 1981 ©Valentina Jacks

Des milliers de posts

Koval et son épouse consultent chaque semaine les milliers de posts et de hashtags pour trouver les images qui correspondent le mieux à l’esthétique de Wes Anderson. Le livre reprend plus d’une centaine de photos inédites, et une autre centaine a été publiée sur le site et l’Instagram d’AWA.

"Même si je ne sais toujours pas comment être intentionnellement moi, je comprends maintenant ce que signifie l’être accidentellement."
Wes Anderson

Cependant, une belle image ne suffit pas. Ce sont les histoires qui sous-tendent les photographies qui, selon Koval, créent la magie. Chaque photo est accompagnée d’une description du bâtiment ou de son emplacement: des anecdotes bien écrites, de courtes leçons d’histoire et de faits amusants qui font de ce livre de photos un ouvrage dont on poursuit la lecture avec le sourire.

Washington State Ferries, Puget Sound, Washington, États-Unis. ©Cole Whitworth

De l’Antarctique à l’Océanie

Le téléphérique de Cologne, Allemagne ©Oliver Stolzenberg

Le livre, classé géographiquement, rassemble près de 200 images. En le feuilletant – ou en faisant défiler le compte Instagram –, on a du mal à croire que ces clichés n’ont pas été pris par un seul et même photographe et pourtant, c’est le fait de 180 contributeurs différents.

Les chapitres sont traités par continent. On passe d’une chocolaterie rose bonbon dans l’Ohio à une paire de jumelles vert olive au sommet de la Table Mountain du Cap. Même l’Antarctique est représenté avec le pittoresque bureau de poste de Pinguin, l’attraction touristique la plus visitée du pôle Sud.

Le bureau de poste de Wrangell, Alaska, États-Unis.

"Accidentally Wes Anderson" de Wally en Amanda Koval

Dans la section Asie, on trouve une photo jaune sable du tombeau de Humayun à New Delhi, accompagnée de l’étrange histoire de la fin de ce souverain persan. Et en Océanie, un kayakiste solitaire pagaie sur le lac Tekapo bleu ciel de Nouvelle-Zélande.

Wally et Amanda Koval ont finalement concrétisé leur intention de départ: "Accidentally Wes Anderson" est un merveilleux guide de voyage. En attendant que les vrais voyages redeviennent possibles, ce livre offre la possibilité de s’évader en rêve par une longue soirée d’hiver.

"Accidentally Wes Anderson" de Wally en Amanda Koval, Publishing/Interart, 31,95 euros.

Lire également

Publicité
Publicité