Publicité
Publicité
sabato

Pascal Donnet et ses pains " de garde "

Il n’est pas tombé dans le pétrin lorsqu’il était petit. Pourtant, aujourd’hui, il fait partie des (trop) rares boulangers du pays à propose du vrai pain artisanal. Il était négociant en cafés qu’il importait directement et revendait aux torréfacteurs. Lorsque les cours s’effondrèrent et que le marché devint morose, il décida de se remettre en question.