En bref

De temps en temps j’ai la

nostalgie de mon premier lieu de travail. Il y avait trois murs et demi. Pas de porte, mais quasi quatre murs à moi toute seule. Si je me tassais un peu dans ma chaise, plus personne ne pouvait me voir. Était-ce mon choix ou celui de mon boss d’être hors de son champ de vision? Je ne m’en souviens plus (effacer les souvenirs est un talent que je chéris). Quoi qu’il en soit, je trouvait ça génial. Le seul moment où il me voyait, c’était quand j’allais me ravitailler en Coca Light. Une douzaine de fois par jour, au pas de course.

Avoir un mur à soi n’est plus envisageable de nos jours. Nous devons tous tenir ensemble dans un seul grand espace et, de préférence, à la même table. Le bureau en mode Pain Quotidien. Je ne suis pas trop fan des longues tables d’hôte de cette enseigne - et de devoir entendre les autres convives mâcher leur pain au levain -, pas plus que des longues tables de collègues de bureau.

Publicité

Mais cela pourrait être pire. Une nouvelle tendance est en train de prendre racine chez nous : installer un bureau dans son appentis de jardin. Il paraît que le télétravail serait moins bien sans. Je me réjouis d’avance à l’idée de me retrouver en train d’envoyer des mails entre la tondeuse et un sac d’engrais. Rendez-moi mon mur !

Gerda Ackaert, rédactrice en chef

Publicité
Service Sponsorisée

Lire Plus