Publicité
Publicité
sabato

FABIENNE DELVIGNE (46) créatrice de chapeaux

" En tant que professionnelle de la mode, j’ose à peine l’avouer, mais il est très rare que j’aille faire du shopping. Parfois à Bruxelles, mais le plus souvent à Paris, où travaille mon mari. Ma garde-robe peut sembler petite, mais c’est dû au fait que je l’actualise deux fois par an. Les pulls chauds de l’hiver partent au grenier pour être remplacés par des couleurs vives de l’été.