sabato

3 expos à ne pas manquer ce weekend

L'expo "Mappa Mundi" présente des œuvres d’artistes contemporains dans la Villa Empain. On voit ici un lustre de Mona Hatoum.

C’est le moment ou jamais! Ces trois expositions d'art surprenantes fermeront bientôt leurs portes. Elles valent certainement le détour.

1. Victor Horta en dialogue avec l'art moderne

Quoi? La Villa Carpentier (1899) était la maison de vacances de l’entrepreneur textile bruxellois Valère Carpentier à Renaix. Victor Horta en avait signé l’architecture, l'intérieur et le parc. Pour l’expo "Toutes les lignes droites sont courbes!", Yolande De Bontridder et Jennifer Plasman ont sélectionné les œuvres d’une vingtaine d’artistes contemporains en dialogue avec le jardin et la maison.

Incontournable? Différents artistes connus ou moins connus exposent leur travail dans le parc et la villa. Citons Stijn Cole, Jan Vercruysse, Erwan Mahéo, Tinka Pittoors, Etienne Courtois, Sebastien Pauwels, Tatiana Wolska. À ne pas louper: les œuvres in situ originales d’Emile Fabry et d’Albert Ciamberlani, qui avaient été commandées par Horta.

Primeur? De nombreuses œuvres ont été réalisées spécialement pour cette exposition. Michel Gilbert, l'actuel propriétaire de la Villa Carpentier, est un collectionneur d’art et possède trois maisons Horta. Il a méticuleusement fait restaurer cette propriété pour en faire une résidence secondaire. Le superbe jardin a été créé par son épouse.

Où et Quand? "Toutes les lignes droites sont courbes!" se déroule jusqu’au 27 septembre à la Villa Carpentier, Doorniksesteenweg 11 à Renaix. Ouvert uniquement le vendredi, samedi et dimanche. Les visites guidées ont lieu à 12, 13, 14, 15 et 16 heures. Uniquement sur réservation. Informations et billets via villacarpentier.be

La Villa Carpentier a été entièrement signée par Victor Horta.

2. La rétrospective consacrée à Stephan Vanfleteren

Quoi?  À l’occasion de son cinquantième anniversaire, le FotoMuseum d’Anvers (Fomu) a organisé l’exposition "Present" qui retrace trente ans de carrière du photographe belge Stephan Vanfleteren. Cette expo vous invite à un voyage entre mobilité et immobilité, contacts humains intenses et solitude totale.

Incontournable? Les photos documentaires de Stephan Vanfleteren, ainsi que ses portraits en noir et blanc d’Eddy Merckx, Hugo Claus, Jan Decleir, de pêcheurs d’Ostende et de sans-abri de Charleroi appartiennent à la mémoire collective. Ces paysages moins connus, sa série "Elvis & Presley" et ses natures mortes révèlent sa polyvalence et son talent.

Primeur? Cerise sur le gâteau, Stephan Vanfleteren présente aussi une nouvelle série de photos, "Corona Walks", des paysages introspectifs photographiés pendant le confinement, lors de sa promenade quotidienne à la tombée de la nuit au bord de la mer ou dans les dunes. Ces images lui ont inspiré son premier livre non photographique, "Dagboek van een fotograaf" (Journal d’un photographe).

Où et Quand? "Present", l’expo la plus populaire du Fomu, avait déjà été prolongée jusqu’au 19 avril. Elle fermera définitivement ses portes le 13 septembre. Réservation uniquement en ligne. Fotomuseum, Waalsekaai 47 à Anvers.

Portrait en noir et blanc de Jan Decleir, Stephan Vanfleteren. ©Stephan Vanfleteren

3. Tour du monde dans la Villa Empain

Quoi? Depuis 2010, la Fondation Boghossian jette des ponts interculturels en organisant des expositions dans la Villa Empain. "Mappa Mundi" présente des œuvres d’artistes contemporains qui expriment leur vision du monde par le biais de la cartographie.

L'expo "Mappa Mundi", Villa Empain.

Incontournable? Alfred Pacquement, ex-directeur du Centre Pompidou à Paris et conseiller du Louvre Abu Dhabi, a sélectionné une trentaine d’artistes, dont Alighiero Boetti avec ses planisphères brodées, Marcel Broodthaers avec sa "Carte du monde poétique", mais aussi Andreas Gursky, Vik Muniz et Shilpa Gupta. Le lustre de Mona Hatoum, composé de continents de verre, pend dans le hall.

Primeur? Wim Delvoye travaille depuis 1987 à un atlas ultra détaillé composé de pays de fiction et de noms de lieux imaginaires. L’artiste gantois en a fait une installation murale inédite spécialement pour l’exposition. Vous pourrez y trouver des lieux comme Xamitliad et Uptiao.

Où et Quand? L’exposition "Mappa Mundi" est prolongée jusqu’au 4 octobre. Du mardi au dimanche, de 11h à 18h. Réservation indispensable via www.villaempain.comAvenue Franklin Roosevelt 67, 1050 Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité