sabato

Les 3 nouvelles tendances florales

Pour Hattie Molloy, l'orchidée n'est plus un 'floral faux pas'. ©Hattie Molloy

L'ouvrage 'En Fleur' aux éditions Phaidon est un bouquet de papier reprenant 80 fleuristes parmi les plus créatifs. Des classiques comme le Bruxellois Thierry Boutemy à la nouvelle garde sur Instagram. Trois tendances de la nouvelle génération.

Emily Thompson: Mauvaises herbes bienvenues

Les nuages de mauvaises herbes de Emily Thompson ont trôné à la Maison Blanche. ©Emily Thompson

Au lieu de rechercher les plus belles fleurs, Emily Thompson affiche une prédilection pour les mauvaises herbes et les plantes oubliées, qu'elle métamorphose en bouquets duveteux comme des nuages.

La fleuriste new-yorkaise utilise des orties, des bardanes ou des massettes, que l'on reconnaît à leur inflorescence en forme de quenouille. Sa devise? Toutes les plantes se valent.

Ses nuages de mauvaises herbes ont trôné à la Maison Blanche, où elle a décoré plusieurs salles, ainsi qu'au Museum of Modern Art à New York, où ses fleurs ont temporairement orné le restaurant. Si vous voulez la même chose, votre fleuriste risque de ne rien comprendre!

Emily Thompson, 53 Howard Street à New York. Instagram @emilythompsonflowers

Wife NYC: Arrangement floral et beaux-arts

Les créations de Wife NYC sont plus des sculptures que des bouquets . ©Wife NYC

Est-ce un bouquet ou une sculpture? Voilà une question que Sophie Parker, du studio botanique Wife NYC, juge superflue: dans son univers, les plantes sont tout un art.

La peintre a notamment commencé par travailler sur les feuilles des plantes avant de se lancer dans l'arrangement floral. Un savoir-faire qu'elle a appris en autodidacte grâce à des livres sur l'ikebana, la tradition japonaise de l'art floral. Aujourd'hui, sa maîtrise est parfaite et le résultat, qui relève davantage de la sculpture que du bouquet, est surprenant.

Sophie Parker, Wife NYC. Instagram @wifenyc

Hattie Molloy: Une nouvelle vie pour l'orchidée

 

Malgré leurs variations colorées, les anthuriums et les orchidées n'ont pas eu la vie facile ces dernières années. Trop souvent utilisées dans les immeubles de bureaux et sur les appuis de fenêtre désuets, ces fleurs exotiques sont tombées en disgrâce. C'était sans compter sur les nouveaux fleuristes, grâce auxquels elles connaissent un nouvel épanouissement.

View this post on Instagram

I’m trying hard to bring back the gerbera

A post shared by HATTIE (@hattiemolloy) on

Chez Hattie Molloy, les exemples ne manquent pas: aucune orchidée n'est 'flora non grata' dans ses sculptures colorées. Ce choix en a fait une des artistes florales les plus trendy d'Australie, où elle organise des ateliers et où ses sculptures florales peuvent être commandées. Si on habite en Europe, Instagram est là pour que l'on puisse s'inspirer de ses compositions florales!

L'encyclopédie des nouveaux artistes floraux. ©hking

Hattie Molloy, 31 Johnston Street, Collingwood, Australie. Instagram @HattieMolloy

'En Fleur', aux éditions Phaidon, 39,95 euros.




 

 

 

 



Lire également

Publicité
Publicité