Bientôt la fin des salles de ventes?

Si vous voulez glisser un Warhol dans votre panier, ce sera possible sur Internet dès le 14 octobre. L'e-art business est en plein essor et même Damien Hirst met l’un de ses cabinets de curiosités en vente sur le site de vente aux enchères Paddle8. "Nous vendons de l’art à la génération eBay."

Adjugé ! S’il ne tenait qu’à Alexander Gilkes (35), le marteau du commissaire-priseur appartiendrait pour de bon au passé et il serait remplacé par un message sur iPhone. "Le monde de la vente aux enchères n’a pas changé depuis trois siècles", affirme-t-il avec un élégant accent anglais, installé dans son bureau du quartier new-yorkais de Little Italy. "Des institutions comme Sotheby’s et Christie’s ne sont plus en phase avec leur temps et ne sont accessibles qu’à un public très select."

Le monde des ventes aux enchères n’a pas changé depuis trois siècles. Sotheby’s et Christie’s ne sont plus en phase avec leur temps.
Alexander Gilkes
Publicité

C’est pourquoi, en 2011, il a fondé son site de vente aux enchères consacré à l'art de l'après-guerre et contemporain. Paddle8 (en référence au carton au moyen duquel les collectionneurs se portent enchérisseurs) est un site de luxe qui va changer le monde des enchères, comme Net-à-Porter l’a fait pour la mode. En termes de hip factor, Paddle8 peut d’ores et déjà soutenir la comparaison : le site a vendu aux enchères la collection d'art de Grace Coddington, la directrice artistique du Vogue américain, et confie de temps à autre le rôle de conservateur à l'artiste britannique Damien Hirst. Le 14 octobre, celui-ci mettra en vente sur le site un cabinet de curiosités qu’il a réalisé en collaboration avec Deyrolle, le grand spécialiste parisien de la taxidermie. Cette pièce, appelée "Signification (Hope, Immortality and Death in Paris, Now and Then)" ressemble à une sorte de maison de poupée pour adultes un peu gothiques, remplie d’animaux empaillés, d’insectes, de crânes et... d’emballages de Dettol et de Vanish !
En organisant des ventes pour des organisations caritatives comme Bono’s RED-foundation ou des institutions d'art comme la Royal Academy, Paddle8 se constitue une belle image. Même le centre d'art contemporain bruxellois Wiels et, récemment, le Musée Dhondt-Dhaenens (Deurle) ont choisi Paddle8 pour mettre en ligne leurs ventes aux enchères de bienfaisance.

Publicité
Publicité
Alexander Gilkes (à droite) a créé Paddle8 avec Aditya Julka, un entrepreneur diplômé de Harvard.
©Paddle 8.

Le hasard fait bien les choses
Après des études aux prestigieux Eton College de Windsor, il est engagé par le groupe de luxe LVMH pour relancer le champagne Krug. Il en fait l'une des marques les plus dynamiques du groupe. Alors qu’il prend le thé à Paris avec le commissaire-priseur suisse Simon de Pury, auquel il comptait faire appel pour une campagne, ce dernier lui propose de travailler chez Phillips de Pury, une des plus grandes maisons de vente. Gilkes est responsable du marketing et officie également en tant que second commissaire-priseur.À peine un an plus tard, il est l'un des plus jeunes commissaires-priseurs du monde. "Une fonction qu’on décroche normalement après des années de formation", explique-t-il. "Je savais à peine ce qu’était une offre ou un prix de réserve. En tant que commissaire-priseur, on est un peu comme un pilote d'hélicoptère face à son tableau de bord plein d'informations à surveiller simultanément : très impressionné." De Pury affirme que Gilkes a fait les meilleurs débuts qu’il ait jamais vus et l’a qualifié de maître. Quelques années plus tard, Gilkes vendait des Rothko et des Warhol en tant que commissaire-priseur en chef.

Il aurait continué s’il n’avait pas rencontré Aditya Julka, un entrepreneur en biotechnologie diplômé de Harvard. "Aditya voulait acheter de l'art, mais m'avait confié qu'il était étonné de voir à quel point tout se déroulait lentement dans les ventes aux enchères." Depuis un certain temps déjà, Gilkes caressait l’idée de vendre de l’art en ligne. "Au lieu de lui vendre de l'art, je lui ai vendu une idée commerciale !", s’exclame-t-il en riant. Ensemble, ils ont rendu visite à un professeur de Harvard qui, après avoir lu leur sales pitch, leur a signé un chèque de 50.000 dollars. "Il n'y a plus d’excuses !", a-t-il déclaré. "Maintenant, lancez-vous !"

Publicité
Publicité

Auctionata
La maison de vente aux enchères berlinoise diffuse en direct des ventes auxquelles vous pouvez participer. Vous pouvez également y acheter des œuvres en ligne pour un prix fixe.
www.auctionata.com

Saffronart
La maison de vente indienne propose œuvres d’art, bijoux et objets indiens ou occidentaux, anciens et contemporaines. Les enchères durent 48 heures maximum. On y trouve aussi des pièces à prix fixe. www.saffronart.com

Liveauctioneers
Les enchères en direct sur Internet. La même idée est d’application chez The Salesroom (Grande-Bretagne et Europe) et Invaluable, qui proposent également des ventes en ligne qui durent plus longtemps. www.liveauctioneers.com

Artnet
Propose aussi bien des objets à prix fixe que des ventes aux enchères en ligne. Fait office de base de données de résultats d'enchères et de média d’actualités du marché de l'art. www.artnet.fr

Artsy
Base de données de galeries d'art, collections muséales, foires d'art et ventes aux enchères doublée d’un site de vente pour plus de 120.000 œuvres d'art de 100 à 100.000 dollars. Artistes et galeries paient des frais d'abonnement pour y figurer (pas de système de commission). Organise des ventes aux enchères pour la bonne cause. www.artsy.net

Artspace
Le Net-à-Porter du marché de l’art. Sur cette plateforme d’e-commerce, on peut acheter un Warhol ou un Daniel Buren à plus de 100.000 euros, mais aussi des œuvres d’artistes moins connus à partir de 50 euros. www.artspace.com

Pas de catalogue coûteux
Un peu plus de trois ans plus tard, Paddle8, dont Julka est également CEO, possède des bureaux à New York, Londres et Los Angeles et emploie environ 50 personnes. Au cours des quatre premiers mois de l’année 2014, Paddle8 a déjà engrangé plus d'argent que pendant toute l’année 2013. Il faut dire que plus 18 millions de dollars ont été investis dans la société par, entre autres, la société d'investissement Mousse Partners, le célèbre artiste Damien Hirst et le marchand d'art Jay Jopling de la White Cube Gallery.
"Nous n’imprimons pas de coûteux catalogues, tout est en ligne. Comme nous ne conservons pas les œuvres, nous faisons l’économie des frais de transport et d'assurance. Et nous n’avons pas besoin de louer un bâtiment. Cela nous permet d’augmenter les bénéfices et, donc, de compter une commission moins importante : 6% au vendeur et 15% à l'acheteur. Pour les grandes maisons, chacun de ces deux chiffres peuvent s’élever à 25%."

Paddle8 surfe également sur la tendance de l’achat d'art d’un clic. Bien que le monde de l'art en ligne ne représente qu’une fraction (2,4%) de l’ensemble du marché de l’art, il s’agit d’un e-business en plein essor. Selon les estimations de la compagnie d'assurances Hiscox, la taille du marché de l'art en ligne devrait doubler d'ici 2018. Du coup, personne ne veut rater le train de l'art en ligne. Ainsi, la maison Christie’s opère une manœuvre de rattrapage en proposant des ventes aux enchères online only. Mais ce sont surtout des nouveaux marchés et des maisons de vente en ligne, comme Auctionata, Artsy et Artspace, qui naviguent dans les mêmes eaux de Paddle8. Et depuis un an, même Amazon se positionne sur l'art.
Depuis, Paddle8 se diversifie et propose mode, bijoux, livres et jouets d'art pour répondre à la nouvelle tendance qu’est la collection. "Collectionner devient un mode de vie. Les collectionneurs sont devenus plus éclectiques. Ils veulent un Warhol, un papillon épinglé et une chaise Prouvé. Ce que vous collectionnez devient de plus en plus une archive de votre personnalité et de la façon dont vous vous présentez au monde. Vous savez, il y a quelques années, les gens me disaient que je ne pourrai jamais vendre de l'art en ligne. Aujourd’hui, je me dis que the proof of the pudding is in the eating."

Signification, le cabinet de curiosités de Damien Hirst, sera en ligne dès le 14 octobre. Les enchères se terminent le 28 octobre. www.Paddle8.com

Publicité
Service Sponsorisée

Lire Plus