sabato

"Je ne considère pas l'art comme un investissement"

©Jeroen Verrecht

Yves Creutz, administrateur délégué de la société de gestion de fortune Creutz & Partners, nous parle de ‘Little Alien Buddha im Überall’, une œuvre d’Eric Peters.

"J’ai eu de la chance: cette œuvre monumentale d’Eric Peters était parfaite pour ce mur, dans notre nouvel immeuble de bureaux. ‘Little Alien Buddha im Überall’ est très lourde car réalisée sur plusieurs couches de papier. L’ensemble forme une image “test de Rorschach” d’un astronaute couvert de miroirs, flottant dans l’atmosphère."

"À première vue, on dirait une photo floue, mais c’est une peinture sur une épaisse couche de papier, une fabrication de l’artiste. En la regardant attentivement, on voit que l’image se compose de trois parties, comme un triptyque de 3 mètres sur 5. On remarque aussi des sillons dans le papier: cette matière massive apporte texture et profondeur."

"Une version beaucoup plus petite de cette œuvre, nommée ‘Little Alien Buddha’, est exposée dans le ‘Neil Armstrong Hall of Engineering’ de l’université de Purdue (USA). C’est ici que beaucoup d’astronautes ont obtenu leur diplôme, dont Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la lune."

"Cette grande œuvre a été présentée en 2016 au solo show ‘Überall’, au Musée d’Art Contemporain d’Eupen. L’artiste a aussi réalisé des portraits flous de Woody Allen, qui font partie de notre collection privée, dans sa série de portraits d’icônes contemporaines - Mao, Poutine, Joseph Beuys."

"Une version plus petite de cette œuvre, ‘Little Alien Buddha’ est exposée dans le ‘Neil Armstrong Hall of Engineering’ de l’université de Purdue (USA)."

"Eric Peters est un ami d’Aix-la-Chapelle. Comme presque tous les artistes de notre collection, je l’ai d’abord rencontré avant d’acquérir une de ses œuvres. Je connais Eric depuis 30 ans: il était une connaissance de mon père et, quand j’étais ado, il m’emmenait dans des galeries. C’est ainsi que je me suis intéressé à l’art."

"À l’époque, mon père ne pouvait rien acheter, mais il me montrait beaucoup de choses, ce qui me permettait de ressentir le pouvoir de l’art. Quand j’ai commencé à en acheter, grâce à Guy Pieters, j’ai rencontré des artistes comme Koen Vanmechelen et Jan Fabre."

"En tant que gestionnaire de fortune, on me demande souvent si investir dans l’art est une bonne idée. En ce qui me concerne, je ne considère pas l’art comme un investissement, plutôt comme un enrichissement de la vie quotidienne. Au mieux, ce sont des réserves silencieuses dont on peut profiter toute une vie. C’est déjà beaucoup, non?"

Eric Peters (67) est un artiste allemand qui vit et travaille à Aix-la-Chapelle. Il a exposé à Houston et à Saint-Pétersbourg. Ses œuvres figuratives énigmatiques sont une recherche de l’image qui se cache derrière l’image. Grâce à la technique de fabrication de papier extrêmement stratifié qu’il a imaginée, il joue avec les superpositions et les couches de sens sous-jacentes. Son travail est influencé par l’histoire de la peinture, l’iconographie, la mécanique quantique et le bouddhisme.

Lire également

Publicité
Publicité