Publicité
Publicité
sabato

Keith Haring: la dure loi du marché de l'art

"L'art, c'est pour tout le monde!" Keith Haring voulait être aimé des collectionneurs, des musées et des gamins du Bronx. Hélas, ces derniers n'ont pas les moyens de s'offrir une de ses oeuvres.