sabato

Le samedi de la consultante en art Amandine Ickx

Le sabato d’Amandine Ickx: aider les sans-abris, choisir le plus bel itinéraire et s’imprégner des couleurs de David Hockney.

"Le samedi, j’essaie de lâcher prise, mais je n’y arrive pas toujours." La dixième édition de l’action de solidarité Opération Chaussettes se déroule ce 21 novembre de 11h à 15h30 sur la place Poelaert, à Bruxelles, sous forme d’un drive-in pour déposer des sacs de vêtements destinés aux sans-abris. À la demande de Catherine Ullens de Schooten, qui se consacre corps et âme à cette cause depuis des années, la consultante en art Amandine Ickx (38 ans) en est devenue la marraine. "Je communique sur le projet et j’essaie de motiver un maximum de personnes à déposer des vêtements. Sur le terrain, j’aide aussi à assurer la logistique."

Ces dernières années, sur le plan professionnel, Ickx a coordonné des opéras en plein air au Château de la Hulpe, le Festival international du film policier de Liège et Les Musicales de Belœil. En 2014, elle a organisé une grande exposition consacrée à l’artiste Jean Boghossian, qu’elle a également assisté dans la promotion de son travail. "Ensuite, j’ai connu une traversée du désert pendant un certain temps: j’en ai profité pour suivre des cours d’art contemporain. Aujourd’hui, je travaille en tant que consultante en art. Je prends le temps de bien faire les choses, mais je prépare déjà quelques nouvelles expositions d’artistes contemporains."

9h30 – "Dès que je me lève, je vais courir pendant une heure. En général, autour des étangs d’Ixelles et dans le Bois de la Cambre, des endroits extraordinaires."

Une grande source d'inspiration:

"l’artiste britannique David Hockney. Comme lui, j'ai besoin de couleur dans ma vie et d'ouverture à la beauté."

©Getty Images

11h00 – "Les samedis, j’aime bien aller à The Barn Bio Market à Saint-Gilles, où je trouve de super produits. J’y achète notamment du saumon, des avocats et des œufs de poules élevées en plein air."

12h00 – "Après l’effort, le réconfort: avec mes achats, je prépare un délicieux brunch que je mange en lisant The Art Newspaper afin de rattraper les nouvelles artistiques que j’ai ratées pendant la semaine. Je brunche seule ou avec des amis. Contrairement au dimanche, le samedi n’est pas vraiment une journée familiale."

14h00 – "Je vais visiter une exposition. Celle de David Hockney à Bozar est un must absolu. C’est un des artistes contemporains britanniques les plus appréciés et il m’inspire énormément. Comme lui, j’ai besoin de couleur dans ma vie et d’ouverture à la beauté. D’ailleurs, je préfère toujours suivre l’itinéraire le plus beau plutôt que le plus rapide. Les expositions sont des moments rien que pour moi. Une sorte de méditation, aussi. L’art a un réel effet apaisant."

17h00 – "Sur la chaussée de Charleroi, à Saint-Gilles, j’entre chez Forcado, une pâtisserie portugaise. Leurs pastéis de nata sont irrésistibles."

Pour prendre l'air, amandine Ickx va se promener dans le bois de la cambre et autour des étangs d'Ixelles. ©Laurence Vander Elstraeten

18h00 – "Dans le parc Tenbosch, à Ixelles, je me promène avec India, mon chihuahua. Elle a bon caractère et j’y suis très attachée."

The Barn Bio Market à Saint-Gilles:

"Une adresse idéale pour le saumon, les avocats et les Œufs de poules élevées en plein air."

19h00 – "Si je ne suis pas sortie la veille, je vais au resto avec mon compagnon ou des amis. Je suis fan de "65 degrés", situé sur l’avenue Louise. C’est un restaurant gastronomique où officient des personnes trisomiques et autistes: c’est un projet magnifique et c’est délicieux! Le nom du restaurant fait notamment référence à la température de cuisson idéale de l’œuf -c’est d’ailleurs leur spécialité, autour de laquelle sont élaborés toutes sortes de plats."

23h30 – "Je suis en train de lire un livre consacré à Vivian Maier, une photographe de rue américaine qui est décédée en 2009 et dont je recommande vivement l’exposition au Musée du Luxembourg à Paris. Cette photographe de haut niveau était inconnue de son vivant et gagnait sa vie comme gouvernante. Elle n’avait révélé sa grande passion et son talent à personne, c’est pour cela que son œuvre n’a été découverte qu’après sa mort, presque par hasard. Elle représente la liberté, le courage et la vie les yeux grand ouverts, autant de valeurs qui sont importantes pour moi aussi."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité