sabato

Métro de Stockholm: une galerie d'art souterraine

La plus longue galerie d’art du monde ne se trouve ni au Louvre, ni à l’Ermitage, ni au MET. Il faut plutôt emprunter un escalator et descendre dans les entrailles de la ville de Stockholm.

Trente-sept couronnes suédoises (3,5 euros environ): voilà ce qu’il faudra débourser pour déambuler dans le réseau complexe de lignes du Tunnelbana, le métro de la capitale suédoise. Souterraines, 94 des 100 stations du réseau de tunnels de 110 kilomètres, parfois appelé "la plus longue galerie d’art du monde", ont été décorées de peintures, d’installations, de mosaïques et de sculptures de 150 artistes. On parle généralement de musée à ciel ouvert. Ici, c’est tout l’inverse.

"J’ai déjà eu l’occasion de photographier les métros de Munich, de Paris et de Londres, ainsi que les nouvelles stations d’Hambourg, mais je dois dire que les caves ‘brutes’ de Stockholm se démarquent indéniablement par leur diversité artistique individuelle et leurs couleurs", avoue le jeune photographe David Altrath (24 ans), originaire de la région de la Rurh, en Allemagne.

"C’est lors d’un voyage jusqu’en Laponie, en passant par la Suède, que j’ai eu l’idée de cette série. J’étais curieux de découvrir ce que l’on appelle la plus longue galerie d’art du monde. Dans le monde de la photographie, le Tunnelbana est assez connu. Je me suis laissé emporter par l’exploration. Et je n’ai pas été déçu."

Aucun graffiti

Armé de son équipement, il capture aux petites heures de la nuit les images de 12 stations en l’espace de deux jours. "C’est l’un des métros les plus propres que j’aie jamais vus. Les œuvres d’art ne sont pas ternies ni abîmées par des graffitis. Il y a un réel respect, une fierté affichée des Suédois."

À l’origine, dans les années 50, deux grandes artistes suédoises, Vera Nilsson et Siri Derkert, suggèrent que l’art devrait être intégré dans les espaces du nouveau métro. Par la suite, elles seront les premières à investir les lieux, en 1957, dans la station T-Centralen (la plus importante du réseau de la capitale). Depuis, plus de 150 artistes de tous horizons y ont participé.

Seule contrainte? Leur travail doit pouvoir être nettoyé facilement, en cas de dégradations, et résister au poids des années. CQFD. Selon, la Storstockholms Lokaltrafik (SL), la société gérant le métro, l’art contribue à rendre les lieux plus beaux et à donner à chaque station sa propre identité, tout en aidant les voyageurs à mieux s’orienter dans le métro. Et à réduire le vandalisme. Re-CQFD.

Underground art

Ainsi, à la station T-Centralen (ligne bleue), on admire des murs couverts de carrelages et de fresques bleues. Sur la même ligne, la station Kungsträdgården, côté Arsenalsgatanaffiche, a des allures de vestiges archéologiques tandis que le plafond rouge vif de la station Solna Centrum a des allures de caverne. Sur la ligne verte, on admire à Thorildsplan des carrelages ‘Super Mario’.

Attention toutefois de ne pas perdre la notion de temps, un ticket de transport n’est valable que 75 minutes... À bon entendeur.

Chaque été, tous les mardis, jeudis et samedis, du 2 juin au 30 août, on peut réserver une visite guidée gratuite du métro de Stockholm (en anglais). Point de rendez-vous: Centre SL, station T-Centralen

Station? Kungsträdgården. Lijn? Blauw. Geopend in? 1977. Kunstenaar? Ulrik Samuelson speelde met groen, rood en wit terrazzo.

Station? Tensta. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaars? Arne en Lars Sedell brengen samen met Helga Henschen de reiziger terug naar de oertijd. 

Station? Kungsträdgården. Lijn? Blauw. Geopend in? 1977. Kunstenaar? Ulrik Samuelson speelde met groen, rood en wit terrazzo.

Station? Citybanan–Odenplan. Lijn? Groen. Geopend in? 2017. Kunstenaar? David Svensson werkte met 400 meter leds, die de hartslag van zijn zoon weergeven.

Station? Tekniska Högskolan Lijn? Blauw? Geopend in? 1973. Kunstenaar? Lennart Mörk bracht een eerbetoon aan de wetenschappelijke vooruitgang.

Station? Solna Centrum. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaars? Behalve het gigantische rode plafond schilderden Anders Åberg en Karl-Olov Björk een bos van een kilometer lang.

Station? Rådhuset. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaar? Sigvard Olsson geeft de reizigers de indruk dat ze in een grot zitten.

Station? Thorildsplan (een van de slechts drie bovengrondse stations). Lijn? Groen. Geopend in? 1952. Kunstenaar? Lars Arrhenius pixelde de muren in 2008.

Lire également

Publicité
Publicité