Publicité
sabato

Vu à la Brafa

©Saskia Vanderstichele

Ce samedi 26 janvier, la Brafa, l’événement annuel du monde de l’art et de l’antiquité de Bruxelles, ouvre ses portes. Découvrez nos favoris.

133 galeries. Plus d’un millier d’œuvres présentés. Oui, il y a trop à voir pour tout voir alors découvrez nos favoris en un coup d’œil.

Brafa 2019

Invités d’honneur: Gilbert & George

Après Christo l’année dernière, les invités d’honneur sont les artistes Gilbert & George. A cette occasion, ils ont sélectionné cinq œuvres dans trois séries différents, dont l’œuvre ci-dessous qui fait partie de la série ‘Jack Freak Pictures’.

L’Union Jack, le drapeau de Royaume-Uni, ici très présent, représente le mythe du patriotisme. ©rv

Gilbert Prousch et George Passmore se sont rencontrés pendant leurs études à la célèbre Saint Martin’s School of Art de Londres. Depuis, ils sont inséparables et leur duo doit être envisagé comme un artiste unique. 

Leur travail a été primé dès 1986, quand le duo décroche le très convoité Turner Prize. En 2005, Gilbert & George représentent avec succès la Grande-Bretagne à la Biennale de Venice. Et, en 2007, la consécration prend la forme d’une rétrospective de plus de 200 œuvres à la Tate Modern. 

Les artistes portent des vêtements assortis, apparaissent en public toujours ensemble et ont une routine quotidienne qu’ils suivent scrupuleusement.

Leurs œuvres vont de la performance à la ‘Singing Sculptures’ aux montages photographiques dans lesquels ils sont souvent représentés et transformés. Leurs œuvres d’art sont assez explicites et abordent des thèmes comme le religion, le sexe et l’argent. 

©Filippo Bamberghi

Aussi excentrique que leur œuvre, leur maison de Londres est une ‘townhouse’ 18ème dans le quartier de Spitalfields, qu’ils ont restaurée pour en faire une maison-atelier. Suivez le guide

 BRAFA, du 26 janvier au 3 février.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité