sabato

7 ateliers où réparer votre Maserati de collection

Mistral Classics, Lauwe, Belgique ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Le livre 'Classiche Masters' présente les ateliers de premier plan en Europe, spécialisés dans la restauration et l'entretien des Maseratis classiques, construites entre la fin des années 50 et des années 70.

L’Officina, Overijse, Belgique

L’Officina, Overijse, Belgique ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Quand le célèbre concessionnaire Ferrari Garage Francorchamps a fermé, en 2004, deux de ses collaborateurs ont fondé L’Officina, à Overijse, dans les environs de Bruxelles. Ils ne traitent que la partie mécanique de la restauration. Tout ce qui a trait à la carrosserie, ils l’adressent à un spécialiste, en Italie.

Sur la photo: le cofondateur Valerio Ascenzo s’offre une petite balade dans une 3500 Vignale Spyder restaurée.

Classic Car Venlo, Grubbenvorst, Pays-Bas

Classic Car Venlo, Grubbenvorst, Pays-Bas ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Math Niessen se consacre aux voitures anciennes depuis les années ‘90 et aux Maserati depuis huit ans. Dans son atelier, tout ce qu’il est possible de faire sur place l’est. Par contre, le chromage est une des rares opérations qu’il délègue.

Sur la photo: Niessen et son équipe entourent une Ghibli qu’ils ont entièrement restaurée.

OVSL, Wildpodsried, Allemagne

OVSL, Wildpodsried, Allemagne ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Dans le village de Wildpoldsried (Allemagne), se trouve Oldtimer und Veteranenservice S. Löflath (OVLS). L’atelier n’a ouvert qu’en 2013, mais Stephan Löflath avait beaucoup d’expérience dans la restauration de Maserati.

Sur la photo: une rare A6 Allemano.

Limacher Garage, Luzern, Suisse

Limacher Garage,Luzern, Suisse ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Le Limacher Garage à Luzern, Suisse, est spécialisé dans les Maserati classiques et actuelles. Ouvert depuis 1976 pour la marque Alfa Romeo, il est passé à Maserati en 1983.

Sur la photo: une Maserati Ghibli.

Candini Classiche, Modena, Italie

Candini Classiche, Modena, Italie ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Avant que Giuseppe Candini lance Candini Classiche en 1974, il travaillait au département ‘compétition’ de Maserati. Il a participé au dernier Mille Miglia, en 1957. Son atelier à Modène se consacre aux modèles vintage. Depuis, son fils Guiseppe est venu lui prêter main-forte.

Sur la photo: les Maserati avec un moteur bi-turbo sont aussi les bienvenues.

Mistral Classics, Lauwe, Belgique

Mistral Classics, Lauwe, Belgique ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Patrick Hanssens, propriétaire de Mistral Classics, a ouvert son garage en 2016, pour assouvir sa passion pour  Maserati. Il a découvert la marque à 17 ans, quand il a repéré sur une autoroute française une Citroën SM (la version sport avec un moteur Maserati). Depuis 1990, il collectionne les oldtimers.

Sur la photo: une Khamsin trouvée au Japon, trop rouillée pour être restaurée, mais utile en tant que ‘donneuse de pièces’ pour en restaurer deux autres.

Lapré Classic & Sportscars, Deventer, Pays-Bas

Lapré Classic & Sportscars, Deventer, Pays-Bas ©Rutger-Jan Cleiren / Bruut Collective

Chez Lapré Classics à Deventer, Pays-Bas, trois générations sont aux manettes. De la rue, on peut voir le garage et le trvail de restauration minutieux qui est effectué sur les Maserati. Sur la photo: une Sebring et une 3500 GT.

Lire également

Publicité
Publicité