×

'Ma Talbot de 1939 vaut 1,5 million d'euros'

"Je note tous mes frais de réparation"

Le banquier Steven Van Caelenberg n'achète que des voitures dont il rêvait enfant

  • 01
    mars 2018

"Il y a un an, j'ai fait une chute de vélo", explique Steven Van Caelenberg (48 ans). "J'ai été immobilisé et j'ai enfin eu le temps de faire ce que je rêvais depuis des années: chercher, acheter et collectionner des ancêtres." Il en a acheté douze. "Je ne suis pas un connaisseur. J'achète les voitures anciennes que j'aimais quand j'étais enfant: c'est une collection sentimentale. La Lancia Flaminia Pininfarina Coupé 2.8 (1964) est une rareté et c'est la plus belle: quand je l'ai vue en ligne, j'ai envoyé un courtier en Italie pour l'acheter. Quand elle est arrivée, mon voisin s'est demandé ce que c'était, il ne la connaissait pas. Il l'a conduite, et sa restauration a coûté 20.000 euros de plus. Mais elle en vaut la peine!"