sabato

"L'intérieur racé de la Ford GT40 est une invitation à la compétition"

La Ford GT 40 est une copie construite sur commande pour l'ex-beau-père de Jacky Ickx. ©Thomas Vanhaute

Visite au fil des garages belges. Cette semaine: l'histoire du sport automobile belge chez Guy De Baer.

Pour notre arrivée, Guy De Baer (65 ans) avait déjà lancé le pré-chauffage de sa BMW 3.0 CSL Batmobile (1973). "C'est la version routière de la légendaire voiture de course de l'époque", explique-t-il. "L'aile arrière était livrée dans le coffre: en cas de collision, c'était très dangereux. J'ai trouvé la voiture en 2015 sur un site anglais, mais son propriétaire était belge." Sa Tomaso Pantera (1972) est aussi une voiture culte des années 70. "Elle vient d'être repeinte. Le moteur d'origine est parfaitement fiable, grâce à mon mécanicien: il peut démonter un moteur complet et le remonte sans oublier une vis. Un génie! Quand je cours, il m'accompagne, juste pour le plaisir. À Spa-Francorchamps, à partir du premier kilomètre, il entend à combien de tours/minute je passe la cinquième et alors il me dit "Il t'en reste encore 300"!"

L'intérieur racé de la Ford GT40 (1968) est une invitation à la compétition. ©Thomas Vanhaute

Dans le garage, une bâche aux couleurs de Gulf dissimule la voiture qui a changé la vie de ce passionné. "Ce "pyjama" fait toujours son effet, comme un strip-tease!" La Ford GT40 était le fer de lance de la guerre Ford-Ferrari, la vengeance d'Henry Ford II pour n'avoir pas pu racheter Ferrari. La GT40 a mis fin à la suprématie italienne sur circuit: de 1966 à 1969, Ford a enchaîné quatre victoires aux 24 Heures du Mans. S'agit-il de la GT40 'Numéro 6' qui a permis à Jacky Ickx de remporter les 24 Heures en 1969? "Non, cette voiture, qui porte le numéro de châssis 1075, est celle de Rob Walton, fils de Sam Walton, fondateur de Walmart. C'est une copie."

Un peu plus d'une centaine de GT40 ont été construites, dont une bonne partie se sont crashées ou ont pris feu: les réservoirs d'essence étaient placés juste à côté des sièges conducteur et du passager.

Mais pas n'importe laquelle. "J'avais 16 ans, quand l'après-midi du 15 juin 1969, je regardais l'arrivée des 24 Heures du Mans à la télévision. Je me souviens de presque chaque minute de cette dernière heure. Et je me suis dit: si jamais j'achète une voiture de course, ce sera une GT40. L'occasion s'est présentée en 2006. Jean Blaton, l'entrepreneur bruxellois en construction, connaissait quelques soucis financiers. Il avait déjà dû se séparer de deux exemplaires d'origine quelques années plus tôt. Un ami m'a appelé pour me signaler qu'il y en avait un à vendre. J'ai tout de suite accepté, même si je n'avais aucune idée du prix demandé."

La Tomaso Pantera (1972) possède toujours son moteur d'origine. ©Thomas Vanhaute

"Cette voiture a été construite en Angleterre en 1968, à la demande de Blaton, qui était à l'époque le beau-père de Jacky Ickx. La voiture est équipée d'un châssis tubulaire moins coûteux et non de la monocoque d'origine avec laquelle Ickx allait remporter les 24 Heures du Mans un an plus tard. Par contre, elle a le moteur Ford V8 5.0 litres d'origine."

Un peu plus d'une centaine de GT40 originales ont été construites, dont une bonne partie se sont retrouvées à la casse ou ont pris feu -il nous montre les réservoirs d'essence, situés juste à côté des sièges du conducteur et du passager. Récemment, un exemplaire qui avait participé au Mans en 1966 a été vendu aux enchères chez RM Sotheby's à Monterey, en Californie: la vente aux enchères n'avait pas encore eu lieu que la voiture était déjà estimée entre 9 et 12 millions de dollars.

Guy de baer 
Ex-gérant d'Isoall.
Voiture de tous les jours: Audi A5 2.7 TDI (2010).
La première: Volkswagen Golf Diesel (1976).
La meilleure: Alfa Romeo 166 TD (2005).
Le rêve: Aston Martin DBR9.
Voiture de course: Lola T70 Mk3.

En outre, il existe de nombreuses répliques ainsi que des copies à l'identique, récemment construites d'après les plans d'origine. Il refuse de nous dire combien il a payé la sienne. "Une somme astronomique", avoue-t-il néanmoins. "On paye également l'origine. Jean Blaton, dit Jean Beurlys sur les circuits, était également célèbre pour sa réputation de 'gentleman racer': ami personnel d'Enzo Ferrari, il possédait une des plus exceptionnelles collections de Ferrari. Si je vais récupérer ma mise? Je n'y pense pas: cette voiture me procure énormément de plaisir lors des courses classiques -j'ai remporté trois fois la Belcar Historic Cup. Et elle m'a ouvert de nombreuses portes. Elle était notamment présente à l'exposition organisée pour le 70ème anniversaire d'Eddy Merckx et de Jacky Ickx à l'Atomium- à la demande du pilote. Lui comme John Horsman (figure-clé dans le développement de la GT40 et team manager de Gulf-Wyer) affirment que c'est cette voiture qui se rapproche le plus du modèle d'origine. À la demande de Gulf, j'ai également participé à la Parade des Pilotes au Mans en 2010. Le rugissement du moteur dans le centre-ville a donné la chair de poule à 50.000 personnes. Elle a ensuite trôné sur le podium pendant 24 heures, flanquée de deux gardes du corps et de deux bergers allemands. À 3h30 du matin, il y avait encore trois rangées de personnes autour d'elle!"

La BMW 3.0 CSL (1973) dans sa version routière. ©Thomas Vanhaute

"C'est aussi grâce à cette voiture que j'ai fait la connaissance de mon épouse, Fleur, lors du Zaat Raast, un festival de voitures de sport. Ma GT40 se trouvait sur le Markt de Tamise. Depuis lors, nous qualifions le festival d'agence matrimoniale!"







Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content