sabato

"Les vieilles voitures, c'est de l'émotion à l'état pur."

©Thomas Vanhaute

À Knokke, on voit régulièrement Jean-Charles De Keyser (70 ans) à bord de son Austin A35 Saloon (1957), le modèle très rare qui a précédé la Mini.

"Cette voiture a été conçue par celui qui a également dessiné le 'british cab' et ça se voit!", sourit-il. "Celle-ci vient de la collection du Prince Rainier III de Monaco. Je l'ai achetée pour mon épouse, mais, ici, je l'utilise comme voiture de tous les jours. Regardez, j'y ai même fait placer des ceintures de sécurité! Les voitures sont faites pour rouler: plus on les utilise, mieux c'est. Immobilisées, elles développent de l'arthrose, comme les personnes âgées."

La Austin A35 Saloon (1957). ©Thomas Vanhaute

Jean-Charles De Keyser
Ancien directeur général de Proximus TV et chanteur.

Voiture de tous les jours: Austin A35 (1957) et Range Rover Evoque (2014).
La première: Renault 4L.
La pire: Leyland Princess.
Le rêve: Rover 80.

De Keyser a rejoint RTL France en tant que journaliste free-lance en 1970. Il est ensuite devenu CEO de RTL-TVI et a terminé sa carrière en 2014 à la direction de Proximus TV. Aujourd'hui, il est chanteur: il interprète le répertoire de Jacques Brel. C'est un passionné, même en matière de voitures. "J'ai eu une Citroën Traction Avant, mais je l'ai négligée par manque de temps. Et puis, il y a huit ans, je tombe sur la superbe calandre de la Peugeot 403 (1959) dans un vieux garage, à Bruxelles. La voiture de mon père! Je suis entré. "Si je peux faire le tour du bloc pour l'essayer, je l'achète", ai-je annoncé. "Ok, mais les freins ne fonctionnent pas", m'a répondu le vendeur. "Pas de problème!" Et j'ai fait le tour du bloc."

"La voiture avait beaucoup de rouille, mais la base était bonne et elle était complète! Je l'ai fait restaurer et y installer un nouveau bloc-moteur. Au Musée de l'Aventure Peugeot à Sochaux, en France, il y a un club où ils ont toutes les pièces, ou bien ils les fabriquent. Les sièges à ressorts viennent de l'usine de matelas Beka et sont à l'identique. Michelin a un département spécial qui fabrique des pneus pour les voitures classiques: la conception est la même, mais les matériaux sont modernes."

©Thomas Vanhaute

"C'est ma madeleine de Proust. C'était une des familiales les plus populaires à l'époque et aussi la première Peugeot a avoir un grand coffre. Et c'est l'entreprise Pininfarina qui a dessiné sa carrosserie! Classique, mais particulièrement belle pour une voiture ordinaire. Elle coûtait environ 80.000 francs, soit huit mois de salaire."

©Thomas Vanhaute

Il ouvre le capot. "Grâce au manuel, on peut presque tout faire soi-même. On trouve des pièces détachées dans tous les garages." Le moteur fonctionne comme une machine à coudre. "Dans une voiture comme celle-là, on a un vrai plaisir de conduite! Il faut encore vraiment la "piloter", avec le double embrayage et les vitesses sur le volant. Je participe à des rallyes de plusieurs jours en France, en Angleterre, en Italie... On y voit beaucoup de Porsche, Jaguar et Mustang, mais tout le monde vient voir ma Peugeot, sur l'air de "Oh, la voiture de mon oncle!""

Les vieilles voitures sont belles et, surtout, elles sont toutes différentes: elles ont une personnalité et de chouettes détails. Regardez ce clignotant, et ce rétroviseur à l'avant!"

Sa superbe couleur dénommée 'Gris Perle', revient sur les voitures contemporaines. Autre indispensable, une radio d'origine: "C'est le son des débuts de ma carrière, quand j'étais correspondant au Benelux pour RTL Paris!"

C'est ma madeleine de Proust. C'était une des familiales les plus populaires à l'époque et la première Peugeot avec un grand coffre.

Il loue le garage avec quelques amis. On y voit une Porsche 356 et une Ferrari 308. "Elles ne me disent rien: je préfère les classiques populaires. Mon style de vie se retrouve dans mes voitures: cocooning tranquille et atmosphère chaleureuse. Ce genre de voiture, c'est de l'émotion à l'état pur. Il est impossible de déterminer son prix sur le marché. La Peugeot ne vaut pas grand-chose, mais dès que je m'y installe et que je sens son odeur, une foule d'émotions m'assaille."

En Espagne, il a une Mercedes 300 SL (1983). "La voiture de Richard Gere dans 'American Gigolo'. C'est une voiture magnifique, qui devient peu à peu un grand classique. Je l'adore!"




Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content