×

La très rare BMW 503 Coupé: elle coûtait plus cher qu'une Rolls-Royce à l'époque

"Mes hot rods sont mon livret d'épargne"

Le garage de Pascal De Jonghe, alias Loony

  • 27
    décembre 2017

"J’ai eu une quarantaine voitures, mais aucune n’était normale", sourit Pascal De Jonghe (52 ans). "Je suis dans la customisation depuis quarante ans: c’est ma vie. Enfant, j’avais les petites voitures spéciales de Rat Fink, l’anti Mickey Mouse, ce qui m’a rendu accro au ‘pin striping’, ‘air brushing’ et autres ‘show rods’. Mon rêve, c’était la Ford modèle A. Von Dutch, le ‘pin striper’ chez qui tout a commencé. Je me suis lancé en 1983 et, depuis, c’est devenu mon deuxième métier. Cette passion est difficile à expliquer: les couleurs, les tattoos, le kitsch..."