sabato

"Quand j'ai acheté la Porsche, la puissance de ma Jaguar m'a manqué"

Du Zoute à Saint-Tropez avec Christophe D’haeseleer.

Cela fait 10 ans que Christophe D'haesleer, gérant de la boutique Marie-Claire Zoute à Knokke, participe au Zoute Rally avec sa Jaguar d'après-guerre et sa Porsche 356. Il y a cinq ans, il a commencé à organiser un rallye lui-même: le Rally Marie-Claire Zoute.

Christophe D’haeseleer, gérant de deux adresses de la boutique Marie-Claire Zoute.

La première: Jeep Wrangler (1985). 

Voiture de tous les jours: Range Rover Sport SVR (2018). 

La meilleure: Range Rover Sport SVR (2018). 

Le rêve: Aston Martin DB11 V8 Volante et Ferrari 166 MM Spider Touring.

 

Christophe D’haeseleer (47 ans) est un passionné de voitures bien connu à Knokke. “Celle-ci est un cadeau de mon père. C’était un grand amateur de voitures: je me souviens d’un concours sur la place Albert et de mon père devant sa Jaguar blanche XK150. Ma première voiture de collection était aussi une XK150, achetée à un ami."

"Je l’ai conduite pendant dix ans et j’ai également participé à de nombreux rallyes de régularité. Je l’ai revendue il y a trois ans, à un de mes amis: il en prend bien soin et nous roulons parfois ensemble. Je la revois donc régulièrement et je lui ai déjà dit que, si jamais il la revendait, il devait m’appeler!” (rires)

AC Ace d'origine

La XK120 OTS.

Des amis m’avaient conseillé de prendre une voiture plus appropriée pour les rallyes, et j’ai acheté une Porsche 356. Elle est plus pratique pour rouler à environ 50 kilomètres à l’heure. Une Fiat Topolino est venue s’ajouter à ma flotte, pour participer aux Mille Miglia, le plus beau de tous les rallyes."

"On peut trouver ces petites autos en parfait état pour 10.000 euros, mais pas s’il s’agit d’une de celles qui ont participé au concours de vitesse d’origine, entre 1927 et 1957, comme la mienne, car elles ont l’avantage de permettre de participer aux Mille Miglia. Nous avons gravi les collines à 35 km/h et, sur route plate, nous avons atteint 80 km/h. Les Ferrari et les Aston Martin nous doublaient, mais qu’est-ce qu’on a ri! Finalement, je l’ai revendue après ce rallye.”

La AC Ace de 1959 est entièrement d’origine,à l’exception de l’intérieur.

Ensuite, j’ai eu une AC Ace (1959)”, poursuit-il. “Quand j’ai vu un ami la conduire, j’ai eu le coup de foudre, mais hélas, elle était déjà vendue. Comme l’acheteur s’est rétracté, une semaine plus tard, elle était à moi. Celle-ci est entièrement d’origine, à l’exception de l’intérieur."

"Les pneus sont légèrement plus larges. Le moteur et la boîte de vitesses ont été certifiés par la Fédération Internationale des Véhicules Anciens. Elle est très agréable à conduire et son historique est bien documenté.” Il nous montre un livre avec les numéros de châssis et les premiers propriétaires de toutes les AC qui ont été construites. “C’est cette voiture que Carroll Shelby a utilisée comme base pour la légendaire Cobra.”

Jaguar d'après-guerre

Le XK120 OTS.

À côté se trouve sa Jaguar XK120 OTS (1953). “J’ai un faible pour les anglaises. Quand j’ai acheté la Porsche, le couple et la puissance de ma Jaguar m’ont manqué, à tel point que j’ai acheté cette voiture l’automne dernier!” C’était la première Jaguar d’après-guerre et la voiture de série la plus rapide de son époque. La désignation du type fait référence à la vitesse de pointe (en miles)."

Le record à plus de 277km/h de Jaguar, dans une version modifiée, sur l’autoroute de Jabbeke en 1953 est légendaire. “L’AC apporte plus de plaisir de conduire, et la Jaguar, plus de puissance et de maniabilité”, précise-t-il. “Cet exemplaire a été adapté dans le style de la version Le Mans, avec des bouches d’aération sur le côté et le même capot -le compresseur a été démonté. On y a aussi placé une boîte de vitesses plus courte et une direction assistée. Je l’utilise quand il fait moins beau: contrairement à l’AC, on peut y monter un toit.”

La XK120 OTS était la première Jaguar d’après-guerre.

Rallyes à Knokke et ailleurs

Je fais le Zoute Rally depuis dix ans. J’ai aussi participé au National Classic Tour et à l’ING Ardennes Roads. Il y a cinq ans, je me suis dit: pourquoi ne pas organiser un rallye moi-même? J’ai beaucoup d’amis qui aiment les voitures. Le Rally Marie-Claire Zoute a toujours lieu en mai, avec une édition de deux jours qui commence quelque part en Belgique pour arriver à Knokke en passant par les Pays-Bas ou l’Allemagne."

Christophe D’haeseleer (47 ans) est un passionné de voitures bien connu à Knokke.

"Cette année, 115 voitures étaient inscrites, mais le coronavirus a tout chamboulé. Espérons que l’édition à l’étranger - cinq jours en septembre - aura lieu: nous partirons de Pise à 70 voitures et passerons par Portofino et Monaco pour rejoindre Saint-Tropez. J’assure l’organisation avec mon épouse, mon fils et une équipe de 16 personnes. Il s’agit d’un circuit routier avec un quiz plutôt que des épreuves de régularité. J’adorerais participer au Gran Premio Nuvolari, mais c’est difficile: il a lieu juste après le mien!”

Lire également

Publicité
Publicité