La sève de bouleau élimine les toxines de l'hiver

La sève de bouleau est très connue en Scandinavie. Ses propriétés détoxifiantes en font un produit naturel très recherché pour rester en bonne santé et comme élixir de beauté.

Cet élixir n’est pas une nouveauté en Scandinavie: depuis des siècles, on y célèbre le début du printemps en buvant de la sève de bouleau, vantée comme la solution à presque tous les problèmes de santé, des maux d’estomac à la vieillesse. Aujourd’hui, le reste du monde aussi espère retrouver sa vitalité après l’hiver grâce à ce breuvage aux mille vertus, à l’image de la Chine et du Japon où sa consommation à des fins médicinales a explosé au cours de ces dernières années.

La sève de bouleau est très connue en Scandinavie pour ses propriétés détoxifiantes.
©Katie Tomlinson
Publicité
Publicité

Pourquoi est-il préférable de consommer de la sève de bouleau au printemps?

Pendant l’hiver, le bouleau emmagasine des nutriments qui, sous forme de sève, sont acheminés jusqu’aux bourgeons et aux jeunes feuilles au printemps. La récolte est donc saisonnière et ne dure que quelques semaines. Dans certains pays nordiques, cette récolte est si intensive que l’on installe des canalisations pour acheminer la sève. Elle peut se faire en entaillant le tronc pour y placer un robinet, mais cette méthode est assez invasive. On peut également la récolter soi-même s’il y a un bouleau dans son jardin en coupant en biseau une branche et en y accrochant une bouteille, qui se remplira en un jour ou deux. Cependant, seuls les arbres adultes peuvent survivre à une telle intervention et l’on ne peut prélever que quelques litres sous peine d’abîmer l’arbre.

Quel est le goût de la sève de bouleau?

Ce liquide incolore a une saveur légèrement sucrée qui est due au xylitol extrait de l’écorce, que l’on utilise aussi comme substitut hypocalorique du sucre. Contrairement au sirop d’érable, la sève de bouleau n’est pas collante: son goût et sa texture évoquent davantage l’eau de coco. Elle est douce et rafraîchissante, avec une note finale de feuille rappelant le thé sucré.

Publicité
Publicité

Dans les restaurants scandinaves, les chefs la servent au printemps et l’utilisent pour la préparation de sorbets, ce qui en fait un produit fort apprécié sur le plan culinaire également. En République tchèque, le label Euphoria l’utilise dans la composition d’une boisson sans alcool, subtilement effervescente naturellement, en la faisant macérer avec des baies ou des peaux de raisin.

Dans les Highlands écossais, on la fait fermenter afin d’obtenir un effet légèrement alcoolisé avant de la mettre en bouteille pour accompagner le whisky. La marque suédoise Sav l’utilise quant à elle pour produire un vin effervescent ainsi qu’un apéritif botanique dont le goût rappelle celui du vermout blanc. Comme la sève de bouleau est excellente pour le foie, l’avantage est double. D’ailleurs, le vin à base de sève de bouleau n’est pas une invention moderne: celui de Sav est basé sur une recette datant de 1785. Ceux qui seraient tentés par l’expérience trouveront sur internet une foule de recettes pour faire du vin de bouleau maison.

La sève de bouleau est très connue en Scandinavie pour ses propriétés détoxifiantes.
©Katie Tomlinson

Pourquoi la sève de bouleau est-elle un élixir aussi puissant?

Pourquoi a-t-elle des propriétés purifiantes? Parce qu’elle contient des minéraux et des acides aminés, tels que la glutamine, la citrulline, l’acide glutamique, l’isoleucine, la valine et l’asparagine. Elle affiche aussi des concentrations élevées d’acide folique (qui contribue à la production de globules rouges) et d’antioxydants.

Elle est également riche en saponine, un composé aux propriétés hypocholestérolémiantes, et en composés bioactifs aidant à détoxifier le sang et à éliminer les toxines. Son taux de calcium, de magnésium et de manganèse contribue au bon développement des os et à la prévention de la perte osseuse. Sans oublier des minéraux essentiels tels que le potassium, le zinc et le calcium qui favorisent le bon fonctionnement des reins et peuvent prévenir la formation de calculs rénaux. Bref, que du bonheur.

Les marques de cosmétiques considèrent la sève de bouleau comme un élixir de beauté.

Avant de vous précipiter sur le premier bouleau venu, sachez que la sève est disponible dans les magasins bio ainsi que dans certaines pharmacies sous le label Fée Nature de la société belge Bio-Life. Elle est récoltée dans les Pyrénées françaises et sa pureté est au-dessus de tout soupçon.

Les marques de cosmétiques s’y mettent également

Elles affirment que la sève de bouleau est un élixir de beauté. En Corée du Sud, pays des soins de la peau sophistiqués par excellence, elle remplace peu à peu l’eau de coco, qui a tenu le haut du pavé pendant longtemps après avoir détrôné la mucine d’escargot, le collagène de porc et le placenta. La sève de bouleau est le nouveau chouchou de la K-beauty.

Il s’avère qu’en crème ou en lotion, elle préserve l’équilibre cutané. Elle augmente également la production de cellules de la peau et contribuerait à rajeunir celle-ci en stimulant sa production de collagène. Elle a donc un effet hydratant, éclaircissant et repulpant, ce qui améliore l’éclat et l’élasticité de la peau.

Elle contient également de la vitamine B3, qui contribue à unifier le teint, ainsi que de la vitamine C, qui éclaircit et stimule le renouvellement cellulaire, mais aussi des acides aminés, des enzymes, des protéines et des antioxydants qui renforcent la fonction barrière de la peau, affinent sa texture et la protègent contre les facteurs environnementaux.

Ses nutriments aident également à réduire l’inflammation et les rougeurs. La sève convient à tous les types de peau, mais elle est particulièrement bénéfique pour les peaux sensibles ou matures. Voilà qui promet un printemps quasiment miraculeux suivi d’un été... de toute beauté!

Publicité