Publicité
sabato

Le dîner ADN: un menu à personnaliser en fonction de son génome

Aujourd'hui, des recherches sur notre ADN permettent de savoir ce que l'on doit mettre dans notre assiette pour vivre mieux et plus longtemps.

Un prélèvement de l’ADN permet de déterminer quelle est notre prédisposition génétique à l’obésité, l’hypercholestérolémie et même notre taux d’assimilation des glucides. Tous ces facteurs héréditaires ouvrent la voie à des régimes et programmes alimentaires basés sur la recherche ADN.

Aux États-Unis, les kits 'do-it-yourself' qui permettent de prendre et d’envoyer un échantillon à une entreprise pour analyse se développent. DNAFit, myDNA et GenoPalate proposent des recommandations sur mesure en matière d’alimentation et d’exercice physique. 23andMe et AncestryDNA, les deux plus grands acteurs sur le créneau de la détermination des origines génétiques et ethniques, proposent également des analyses alimentaires personnalisées.

Pourquoi, au-delà des goûts, allergies, hypes et croyances, faudrait-il tenir compte de son ADN pour composer ses menus? La réponse est avant tout médicale: la santé est plus importante que jamais et nos gènes peuvent révéler d’éventuelles sensibilités et carences dont il vaut mieux tenir compte pour prolonger notre espérance de vie en bonne santé.

Le champion cycliste Mathieu van der Poel a investi dans une entreprise de conseils nutritionnels basés sur les analyses ADN.

Venu des États-Unis, le régime ADN prend ses marques en Europe. L’entreprise néerlandaise Ekomenu, qui livre des colis-repas bio, propose un test ADN à ses clients pour leur permettre de se composer un menu hebdomadaire personnalisé et livré par ses soins. En Belgique, l’entrepreneur Jelle Van De Velde et le médecin Servaas Bingé de la société emma.health, proposent des tests ADN pour fournir des conseils en matière de nutrition, de sport, de sensibilité à certains médicaments et même de résilience, avec pour le slogan 'La santé sur mesure'. Le test, les résultats, la visite médicale en ligne et la consultation avec un coach santé reviennent à 379 euros.

Le cycliste Mathieu van der Poel a aussi investi dans une entreprise qui propose des conseils nutritionnels basés sur l’analyse de l’ADN, destinés principalement aux sportifs. Aussi exceptionnelles que soient les performances de Van der Poel (on oublie sa chute aux J.O.), sa société, 4Gold, fait face à une opposition nourrie, à l’instar de quasi toutes les start-up qui travaillent sur l’ADN. Quid de la vie privée? Qu’advient-il des résultats? Et qui peut savoir comment se présente votre ADN? Autre inconvénient, le manque de convivialité: un menu hyper personnalisé n’est pas synonyme de bonne ambiance à table.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité