La star du hip hop Coely lance une collection de mode unisexe avec ZEB

Le samedi de la chanteuse et rapeuse Coely: déguster une saucisse compote, s’habiller pour aller au concert et tout faire en même temps.

"Le samedi n’est pas vraiment spécial", déclare Coely (30 ans), qui expose trois MIA dans sa vitrine à trophées. "Avant, quand je n’avais pas d’enfant, j’avais un concert presque tous les samedis. Maintenant, c’est différent." L’année dernière, elle a sorti un album, 'Alive', et aujourd’hui, elle présente une collection de mode unisexe avec ZEB.

7h30 – "Je me lève dès que Jabari, mon fils de deux ans et demi, se réveille: c’est un moment merveilleux."

Publicité
Publicité

7h45 – "Nous préparons le petit-déjeuner ensemble: c’est plus agréable qu’une activité planifiée. En général, c’est un œuf sur le plat. J’installe sa chaise devant le plan de travail pour qu’il puisse m’aider. Il aime ça et il a encore plus de plaisir à le manger."

10h00 – "Je m’occupe des tâches ménagères. En général, j’essaie de tout faire en même temps, mais alors rien n’est vraiment achevé! (rires) Quand Jabari regarde la télé, je me surprends à la regarder avec lui. J’adore mon rôle de maman."

Publicité
Publicité

11h30 – "Il est temps d’aller faire les courses pour le lunch. Je trouve important qu’il soit meilleur que ce que l’on donne à Jabari à l’école. Grâce à lui, je mange à des heures régulières."

5 recettes réconfortantes pour l'hiver d'un chef étoilé
Le samedi matin, Coely va se promener dans les rues de la ville pour se vider la tête.
©Alexander D'Hiet

13h00 – "Nous mangeons de la saucisse avec des pommes de terre et de la compote de pommes: il adore ça. Quand il n’est pas là, j’aime aller me balader dans les rues de la ville pour me vider la tête."

14h00 – "Pendant que Jabari fait sa sieste, je lis un livre de développement personnel ou un roman, suivant mon humeur. Je suis en train de lire un livre de Robert Jackman qui explique pourquoi nous réagissons d’une certaine manière dans certaines situations. Ce livre m’a déjà offert des moments de révélation, c’est vraiment dingue. Ensuite, je consulte l’actualité sur mon smartphone ou je jette un œil sur les tendances musique et mode sur Instagram. Et j’ai repris l’écriture de mon journal, j’adore ça."

16h00 – "Parfois, nous allons à la plaine de jeux. Il m’arrive aussi de faire du shopping avec mon fils à Saint-Nicolas, Anvers ou Bruxelles, selon mes envies. C’est juste pour le fun, car pour mes concerts, je travaille depuis longtemps avec une styliste. Et j’ai même un designer attitré qui compose mes tenues. La mode me fascine et je sais comment ça fonctionne. Créer la collection pour ZEB était vraiment sympa: tout le monde voulait que ça marche. J’ai grandi avec le hip hop et le sport, avec des blousons de base-ball, des sneakers et des couleurs vives, et c’est ce look que je voulais. La collection est unisexe et tout le monde doit pouvoir la porter, sans distinction de taille ni de morphologie. Je ne voulais exclure personne, d’où les looks oversized. Très street aussi. Tout le monde porte des vêtements baggy, ce que j’aime beaucoup."

18h00 – "Avant la naissance de Jabari, mon mari et moi sortions souvent dîner au restaurant. Nous avons repris cette habitude, mais à trois. Notre fils se comporte bien au restaurant et il discute beaucoup à table, c’est chouette. Oui, je suis une vraie maman! (rires) Africalicious à Alost est vraiment bon. À Termonde, où je vis, Barley’s prépare des spare ribs à se damner. Et à Anvers, nous allons chez Danieli Il Divino, dans le Park Den Brandt, où tout est délicieux."

Yirmi | Une excellente cuisine française aux inspirations du monde
Avant de se coucher, Coely regarde un stand-up, comme celui de Dave Chappelle.
©Alexander D'Hiet

19H00 – "Il est temps de mettre Jabari au lit. Nous faisons ensemble une prière en lingala, la langue de ma mère. Je pense que c’est important. Comme ça, je sais qu’il va bien dormir."

21h00 – "C’est l’heure du concert! Je vais voir l’auteur-compositeur-interprète américain Ne-yo au Palais 12 avec une copine. Ça ne me dérange pas d’acheter mes billets, je n’ai pas besoin de les recevoir gratuitement parce que je connais des gens. Je vais me mettre sur mon trente-et-un, car ça va être mémorable."

23h30 – "C’est l’heure de mon soin de la peau, puis je vais me coucher. Faire la fête jusqu’à quatre heures du matin, ce n’est plus pour moi. Avant, je restais debout jusqu’à six heures. C’est bizarre, hein! (rires) Il m’arrive parfois de veiller jusqu’à deux heures du matin, mais je reste à la maison avec mon mari et nous prenons une bière ensemble. J’aime regarder des spectacles de stand-up, comme ceux de l’Américain Dave Chappelle, ou me laisser happer par une série. Mais jamais trop tard, parce que le lendemain matin, Jabari est là!"

Publicité