Le samedi de la soprano Elise Caluwaerts: "Je sors promener mon chien en pyjama"

Le samedi de la soprano Elise Caluwaerts: faire la grasse matinée, ménager sa voix et transformer le stress en euphorie.

Elise Caluwaerts

  • Soprano
  • Ex-mannequin.
  • Sort un album des œuvres de la compositrice et musicienne Alma Mahler.

«La plupart de mes samedis sont des jours de travail; mon week-end commence le dimanche soir.» Au Lunalia, à Malines, Elise Caluwaerts interprètera des compositions d’Alma Mahler, accompagnée par la pianiste Marianna Shirinyan. Elle a été la première à enregistrer son œuvre complète, dont une partition découverte en 2018.

Publicité
Publicité

La compositrice est longtemps restée dans l’ombre de son époux, Gustav Mahler, alors qu’elle était une musicienne prodigieuse. Le Tout-Vienne de l’époque était tombé sous son charme et sa vivacité: Gustav Klimt, Oskar Kokoschka, Walter Gropius, Paul Kammerer et Franz Werfel entre autres.»

Après le conservatoire, Elise Caluwaerts, qui a été mannequin dans une première vie, est arrivée au Muziektheater Transparant. Avec le Collegium Vocale, elle est partie en tournée pendant cinq ans. En tant que soliste, elle a été sollicitée par le Sydney Chamber Opera, elle a chanté dans «Don Giovanni» de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Shanghai et a interprété le rôle principal féminin d’Enjott Schneider dans «Marco Polo» à l’Opéra de Guangzhou. L’année prochaine, elle sera au Carnegie Hall.»

Publicité
Publicité
Son roman préféré est «soie» d’Alessandro Baricco. «Nous sommes amis; il m’a écrit une jolie dédicace.»
©Eva Beeusaert

11h00 | «Le samedi est synonyme de grasse matinée et le plus longtemps possible! C’est nécessaire avant un concert, afin que ma voix puisse récupérer. Je me lève à l’aise et je bois deux cafés.»

Le samedi matin, Elise Caluwaerts sort promener son chien en pyjama sous un manteau. «J’ai vécu à New York et là-bas, tout le monde fait ça.»

11h30 | «Je sors promener mon chien en pyjama, avec mon manteau par-dessus. Mes voisins ont l’habitude. J’ai vécu à New York et là-bas, tout le monde fait ça.»

11h45 | «Chaque matin, je fais du yoga avant d’allumer mon smartphone pour rêver encore un peu avant que la réalité ne s’impose... Ensuite, je prends un bain. Ça me détend, mais ça humidifie ma voix.»

13h00 | «Mon endroit préféré pour bruncher est le petit café-restaurant Tinsel à Anvers qui sert de délicieux plats végétariens. Mieux vaut ne pas trop le dire, car il est déjà toujours complet.»

Rituel du matin: « Je fais du yoga avant d’allumer mon smartphone pour rêver encore un peu avant que la réalité ne s’impose.»

14h00 | «De retour chez moi, je lis ma partition. Ensuite, je fais défiler le texte dans ma tête sans le regarder. Il s’agit souvent de livrets en allemand ou en italien, dont je dois reproduire la poésie avec précision. Je veille à avoir le moins de distractions possible. J’aime aussi la technologie: avec la créatrice de mode Jasna Rok, j’ai créé le projet «Opera on Brainwaves» qui affiche mes ondes cérébrales pendant le concert.»

15h00 | «J’aime les sensations fortes. J’adore le ski et le surf. Ma formation de pilote est sur pause, car je suis très occupée, mais je vais la reprendre très bientôt. Maintenant, je coche ma to-do list: je défroisse ma robe à la vapeur et je la range dans mon trolley avec mes chaussures, mon maquillage, ma partition et mes bijoux.»

16h00 | «Je pars pour le concert, généralement en train. J’aime bien être sur place une heure à l’avance. Ensuite, je chante deux fois pendant dix minutes pour m’échauffer un peu.»

Péché mignon: «J’aime aller dans les bars karaoké avec une tenue appropriée.»

18h00 | «Répétition. Ensuite, je mange un petit quelque chose.»

20h00 | «La représentation commence. Je trouve toujours ça extraordinaire: avant d’ouvrir la bouche, il n’y a rien, juste une partition silencieuse. Le stress fait partie de l’excitation et de la performance, mais il faut le garder sous contrôle, sans quoi il vous envahit. Mon truc: transformer le stress en joie, en une sorte d’euphorie, parce que j’ai le droit de le faire.»

22h00 | «Le moment où je me démaquille et je me change s’accompagne d’un sentiment de bonheur profond. J’aime aussi prendre un verre avec l’orchestre. Cela se passe généralement dans le foyer, où j’apprends également comment le public a vécu la représentation.»

0h30 | «En général, je loge à l’hôtel. Je prends une douche avant de me coucher, mais il est difficile de s’endormir quand on est chargé d’adrénaline. La lecture me calme. Je viens de commencer «Rozeke» de Guillaume Van der Stighelen. Je suis curieuse, car les critiques sont élogieuses. Je pense que c’est Alessandro Baricco qui a écrit un des plus beaux romans au monde, «Soie». Nous sommes amis; il m’a écrit une jolie dédicace sur mon exemplaire.»

Publicité