Publicité
sabato

Nos hôtels préférés à Londres

The Ned, Londres ©dr

Grandeur traditionnelle et design moderne sont réunis dans ces hôtels de luxe, lieux de séjour parfaits à Londres.

The Ned

Situé dans le bâtiment Art déco de l'ancienne Midland Bank, The Ned est l'un des clubs les plus exclusifs de Londres. L’adhésion coûte quelques milliers d'euros, mais offre en échange l’accès à un somptueux spa, une salle de fitness, un bar à cocktails et pas moins de huit restaurants. Mais vous pouvez aussi réserver une des chambres rétro pour une nuit, et bénéficier de la carte d'accès temporaire que reçoivent les clients de l'hôtel. Notre coup de cœur: la piscine chauffée sur le toit, avec vue sur la cathédrale Saint-Paul. Et gardez l'œil sur les autres baigneurs, car y croiser une célébrité n’a rien d’exceptionnel…

The Ned, Londres ©dr

27 Poultry, Londen. Chambre double standard à partir de 280,59 € la nuit, petit-déjeuner non compris.

The NoMad

En février, l'hôtel de luxe The NoMad ouvre ses portes dans un ancien palais de justice de Covent Garden. Il s’agit du dernier venu de cette chaîne d'hôtels qui compte des succursales à New York, Los Angeles et Las Vegas. Un bâtiment à l’histoire fascinante: Oscar Wilde y a séjourné jadis, et c'est peut-être le poète débauché qui a inspiré les designers américains Roman et Williams pour créer l'intérieur à l’esprit bohème, comme les chambres accueillantes aménagées dans les anciennes cellules de prison. Outre un restaurant, l'hôtel propose également un bar à cocktails et un pub plus décontracté.

The NoMad, Londres ©NoMad

28 Bow Street, Londen. Chambre double standard à partir de 523,24 € la nuit, petit-déjeuner non compris.

Edition Hotels

Ian Schrager (le Steve Jobs de l'industrie hôtelière) décrit les Edition Hotels comme "the next generation business and lifestyle hotel concept", soit des hôtels de luxe pour les hipsters. The London Edition se situe dans le centre, entre les quartiers de Soho et Fitzrovia. Schrager n'a pas touché au caractère XIXème siècle de l'imposant bâtiment et a opté pour un look & feel aristocratique, avec d'élégants plafonds en stuc, beaucoup de marbre, du cuir couleur taupe et un bar à cocktails en chêne foncé.

 Dans le minibar des chambres, on cherchera en vain des boissons dans des bouteilles en plastique. Après leur séance dans la salle de fitness, les amateurs de sport pourront se désaltérer avec une boisson en canette réutilisable. Dans l'établissement londonien, les clients se voient servir leur cocktail sur de nouveaux sous-verres fabriqués à partir de déchets en plastique, ramassés dans les océans.

Edition Hotels ©Nikolas Koenig

10 Berners Street, Londres. Chambre double standard à partir de 515 euros la nuit, petit déjeuner non compris. www.editionhotels.com

Mandarin Oriental

Ce fut la plus grande rénovation de ses 117 ans, mais aussi la plus difficile: un incendie ayant éclaté en pleine rénovation de l’hôtel Mandarin Oriental, pratiquement tout a dû être repris à zéro. Les travaux ont finalement été achevés l’été dernier et l’hôtel a rouvert ses portes dans toute sa splendeur. L’intérieur est inspiré du début du XXe siècle, les beaux jours de l’industrie du voyage, avec une profusion d’Art déco, de miroirs et de lustres gigantesques, de tapisseries en soie peintes à la main et de marbres. Le spa et les deux restaurants (dont un sous la houlette de Heston Blumenthal) ont également été rénovés.

Mandarin Oriental-hotel, 66 Knightsbridge, Londres

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité