sabato

Nos incontournables pour les amateurs d'art à Lille

©Alain Leprince / MAIAD Roubaix

Ces quatre musées de Lille et des environs proposent une collection d'art intéressante dans un cadre impressionnant.

LaM

LaM ©N.Dewitte/LaM

Pour un peu de variété parmi tout ce design, rendez-vous au Lille Métropole Musée d’art contemporain et d’art brut, à 15 minutes en voiture du centre.

À voir jusqu’au 13 décembre, une expo fascinante sur l’artiste sud-africain William Kentridge, qui dénonce l’apartheid dans ses dessins et films. Il fait également bon se promener parmi les sculptures de Picasso et Calder dans le parc du musée.

1 Allée du Musée, Villeneuve d’Ascq, www.musee-lam.fr/nl

Museum La Piscine

Museum La Piscine ©Getty Images

En 1932, le maire de Roubaix a fait construire cette piscine publique. Aujourd’hui, le bâtiment Art déco abrite un musée d’art très fréquenté, spécialisé dans l’art et les sculptures du XIXe siècle. Avec son grand jardin intérieur, l’ancienne cantine de la piscine est également un lieu agréable pour le petit déjeuner et le lunch, avec les pâtisseries raffinées de Méert au menu.

23 Rue de l’Espérance, Roubaix, entrée gratuite tous les vendredis entre 18h et 20h et tous les premiers dimanches du mois (collection permanente uniquement), www.roubaix-lapiscine.com

Ateliers Jouret

Ateliers Jouret

Après avoir visité le Musée La Piscine, on peut pousser jusqu’aux Ateliers Jouret, une coopérative d’artistes installée dans une ancienne usine textile. Les peintres, céramistes et les sculpteurs y organisent un pop-up bar, des visites guidées et des ateliers créatifs.

13 Rue de l’Hospice, Roubaix, ouvert tous les premiers dimanches du mois, www.ateliersjouret.fr 

Villa Cavrois

Design van Muller Van Severen in de Villa Cavrois.

Ce "château futuriste" est le manifeste de Robert Mallet-Stevens pour l’entrepreneur Paul Cavrois. L’architecte a tout conçu: la villa, le mobilier et la décoration. Même les horloges et les autres gadgets techniques sont sortis de son crayon. Après avoir été occupée par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, puis laissée à l'abandon pendant plusieurs décennies, la villa a enfin été restaurée.

Depuis 2001, l’État a injecté 23 millions d’euros dans la rénovation du bâtiment, et certains meubles ont pu être rachetés.

Villa Cavrois, Roubaix.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité