Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

Émotion et architecture sont au rendez-vous dans la cave dernier cri de Perelada

Au pied des Pyrénées, près de la mer Méditerranée, se niche le village médiéval de Peralada. En 1923, Miguel Mateu y a racheté le majestueux domaine du château, où il a fait revivre six siècles de tradition viticole. Aujourd'hui, Perelada est un producteur de premier plan en Espagne. Avec une nouvelle cave ultramoderne, il est prêt pour le prochain chapitre de son histoire.

Notre entretien avec Eugeni Llos Norenberg, directeur de la cave, s'accompagne d'un cava spécial. Couleur pâle, belle bulle, sec mais avec des fruits blancs en bouche – un soupçon de pamplemousse, même –, corps plein, belle finale, élégant. Ce Brut Nature Cuvée Especial 2020 est élaboré à partir des trois cépages locaux typiques du cava (macabeo, xarel-lo, parellada), avec 10% de chardonnay pour un arôme plus rond. C'est un cava sec – brut nature, aucun sucre n'a été ajouté après la seconde fermentation. Avant d'être dégorgée, cette perle a mûri 12 mois en bouteille comme l'exige la méthode traditionnelle, dite aussi “méthode champenoise”.

Du monastère carmélite à l'œnotourisme 3.0

“Au XIVe siècle, il y avait un monastère de carmélites dans le village”, rappelle le directeur. “Les moines produisaient du vin pour leur propre consommation, et le vendaient dans toute la région et même dans le sud de la France. Au XIXe siècle, ils ont quitté Peralada. Un demi-siècle plus tard, la famille Mateu de Barcelone a pris le relais. C'est la troisième génération qui dirige le domaine viticole, désormais.”

La cave flambant neuve, ultramoderne, a immédiatement obtenu la certification LEED Gold for Sustainability. Une reconnaissance exceptionnelle. “Nous exploitons pleinement l'énergie géothermique et la récupération des eaux de pluie. Le bâtiment est parfaitement intégré dans son environnement, avec un impact aussi faible que possible sur le paysage.”

Le premier plan, réalisé par le jeune collectif d'architectes locaux RCR, datait de 2003, mais la crise financière a interrompu ce projet de près de 50 millions d'euros. Il a finalement repris en 2016. Et ce choix s'est avéré payant, puisque le cabinet d'architecture a remporté en 2017 le prix Pritzker, le “prix Nobel de l'architecture”.

Perelada ne se contente pas de produire du vin, nous tentons de créer des expériences mémorables.
Eugeni Llos Norenberg
Perelada

Dans la nouvelle cave, Perelada met tout en œuvre pour offrir aux œnotouristes une expérience émotionnelle du vin. Dans de nombreux établissements vinicoles, on vous livre principalement des informations sur la quantité de vin produite, le nombre de tonneaux, etc.

“Nous pensons que le vin est davantage une question d'émotions, de dévouement à une région. Et c'est aussi ce que nous voulons transmettre dans notre domaine viticole – nous espérons créer des expériences uniques et mémorables lors de la visite de notre domaine.”

C’est d'ailleurs l'ensemble du site qui s’avère extraordinaire. L’escapade idéale pour les amateurs de vin, de culture et de luxe: musée, casino, spa, terrain de golf, hôtel, plusieurs restaurants, dont un étoilé au Michelin… C'est l'œnotourisme 3.0. Dans le parc du château, Perelada organise chaque année l'un des festivals les plus prestigieux d'Espagne, le festival Castell de Peralada. Sous le ciel étoilé de la région Méditerranée, des milliers d'invités peuvent assister à des spectacles d'opéra et de danse de grande qualité.

Toute la richesse des sols dans le verre

Un bâtiment magnifique, une expérience globale unique et une région extrêmement intéressante regroupant cinq terroirs différents: le domaine de Perelada est béni. “La région viticole où nous sommes situés s'appelle l'Empordà”, note Eugeni Llos.

“Ses quelque 2.000 hectares en font un territoire assez petit. Nous possédons 150 hectares et avons des contrats de long terme avec d'autres producteurs pour environ la même quantité. Dans cette zone relativement restreinte, la variété des sols est grande, cependant: sable, argile fluvial, gravier, etc. Nous traduisons cette richesse et cette complexité dans nos vins. Nous perpétuons de plus en plus les cépages historiques de notre région de l'Empordà: xarel-lo, macabeo, parellada, garnatxa, trepat, samsó, monastrell.”

Des bulles tout au long du menu

“Le cava que nous goûtons étant très sec, il s'accorde avec toutes sortes de plats. Personnellement, j'aime le déguster avec une paella espagnole typique, car il se marie très bien avec les fruits de mer. Mais il convient également à la viande ou à la dinde. En Catalogne, nous avons l'habitude de boire du cava tout au long du repas, et pas seulement à l'apéritif.” Mais quelle merveilleuse idée: servez donc les huîtres et les fruits de mer!

Notre savoir-faire se déguste avec sagesse

Lire également

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.