Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

Le tannat complexe et accessible d’Alain Brumont

Alain Brumont et Antoine Veiry

“Madiran man” et “roi du tannat”, tels sont les surnoms d'Alain Brumont. Un sol exempt de poisons et de produits chimiques, des vignes de caractère, davantage d’heures d’ensoleillement et deux authentiques châteaux: dans sa Gascogne bien-aimée, il a insufflé une nouvelle vie à des vignobles négligés pendant de trop nombreuses années. Son successeur et beau-fils Antoine Veiry raconte l'histoire de ce merveilleux domaine viticole à la journaliste culinaire Marlies Beckers.

Alain Brumont a un grand respect pour la nature et un penchant pour les raisins locaux. Il préfère à ce titre le tannat, qui s'épanouit de manière optimale dans le terroir unique de Madiran, dans le Sud-Ouest de la France, proche des Pyrénées. Son nom est sans équivoque : ce cépage est riche en tanins et donc souvent considéré comme trop puissant. De nombreux amateurs de vin sont dès lors reconnaissants à Alain Brumont pour sa version plus douce et plus accessible avec des tanins soyeux, qui lui a valu une renommée mondiale. Aujourd'hui, il transmet le flambeau à son beau-fils, Antoine Veiry.

Publicité

Au cours de cet entretien, l'emblématique Château Montus La Tyre 2010 est servi, décanté au préalable pour que les arômes se dévoilent. “Intensément fruité, avec beaucoup d'épices et des notes de bois”, souligne la journalisteMarlies Beckers. “Une incroyable texture avec un beau corps, très plein. C'est un vin riche et profond avec des tanins très raffinés. L'équilibre est extrêmement élégant, avec une finale harmonieuse et fraîche.” Ce vin hors du commun provient du Château Montus, l'une des exploitations viticoles d’Alain Brumont.

Un vin d’élevage long avec un style propre

Antoine Veiry a suivi les traces de son beau-père en tant que directeur technique au Château Montus et au Château Bouscassé durant plusieurs années. “J'ai grandi dans les vignes et les chais au côté d'Alain et je travaille avec lui depuis plus de 15 ans. Lorsque j’étais encore enfant, Alain m'a dit que, si je voulais devenir vigneron comme lui, je devrais renoncer à mes vacances et à mes week-ends.” Une mise en garde qui ne l'a pas empêché de réaliser son rêve. “Alain m'a également permis d'acquérir de l'expérience en Côte-Rôtie, en Champagne, en Bourgogne, à Bordeaux, en Australie et dans l'Oregon aux États-Unis. Lui-même n'a pas eu la chance de voyager dans son enfance. Je conjugue la philosophie d'Alain avec ce que j'ai appris ailleurs, pour créer mon propre style.”

“Les consommateurs n’ont plus envie de stocker leurs bouteilles dans la cave pendant 20 ans.”

Antoine Veiry
Brumont

Antoine a constitué sa propre équipe et imprime désormais sa touche personnelle sur la production. “Les consommateurs n'ont plus envie de stocker leurs bouteilles dans la cave pendant 20 ans avant de les déguster. C'est pourquoi nous produisons des vins avec des élevages longs qui permettent une accessibilité sur la jeunesse”

“Il est important d'évoluer avec le marché, bien sûr, mais cela représente un véritable défi. Je ne pense pas qu'il y ait pléthore de producteurs en France qui élèvent leurs vins durant plusieurs années en barriques puis en bouteille… Nous avons de la chance avec le climat: sur ce terroir proche des montagnes, les raisins peuvent vieillir très longtemps. Le vin reste dans les barriques pendant 36 mois ou plus, afin d’optimiser son potentiel. Après la mise en bouteille, le vin vieillit trois ans en bouteille, puis il est prêt à être bu. Ceci dit, si l'acheteur le souhaite, il peut conserver les bouteilles jusqu'à 100 ans!”

Deux châteaux, deux terroirs, une vision

“Alain est né au Château Bouscassé, qui a toujours été une propriété familiale. Il croyait beaucoup aux qualités de la région et a planté des vignes dans les collines sur un terroir qu'il affectionnait – cela ne s'était plus produit depuis l'époque de Napoléon, c'était une véritable entreprise!” En 1979, il achète le Château Montus. Avec ses deux Châteaux, il a rapidement replacé Madiran sur la carte.

Cette région se prête parfaitement à l’exploitation de vins rouges, blancs secs et blancs doux de grande qualité grâce à nos cépages autocthones. Les vins de l'AOC Madiran (vin rouge uniquement) contiennent au minimum 40% de tannat et peuvent être complétés par du Cabernet Franc ou du Cabernet Sauvignon. “Notre terroir a été façonné par les Pyrénées: il est argileux et calcaire. Au Château Bouscassé il y a un terroir totalement différent avec de gros galets roulés sur Château Montus. On obtient ainsi des vins différents à partir des mêmes cépages. Les journalistes comparent régulièrement notre Montus au style classique de Bordeaux, et apprécient les atours plus traditionnels du Sud-Ouest à Bouscassé. Pour moi, le tannat de Montus est plus riche, plus frais et plus floral, et celui de Bouscassé plus serré, plus complet et plus fruité.”

Un conseil pour un accord parfait? “On peut déguster des plats délicieux en Gascogne, mais pour Noël, je choisirais le traditionnel Chapon à la truffe, les cèpes de la forêt de Montus et, bien sûr, les châtaignes. Le pigeon, avec son goût puissant, se marie bien avec la nature intensément aromatique de notre vin.”

Notre savoir-faire se déguste avec sagesse

Lire également
Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.