Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

“À Knokke-Heist, il y en a pour tous les goûts… y compris une touche de grunge”

Cesar Casier, modèle, designer et auteur

Si Knokke-Heist n’est pas la ville natale de Cesar Casier, elle est intimement liée à son présent et à son avenir. C’est ici qu’il attire des fans pour sa collection durable. C’est aussi à Knokke que vit sa meilleure amie, la styliste Laura Praet. C’est sur la plage qu’une coupe de champagne a le meilleur goût. Et c’est ici qu’il nourrit ses nouveaux projets… qu’il vous invite à partager.

Gantois, ex-résident de New-York, mannequin international, créateur de mode 100% belge, fan de cuisine. À 30 ans, Cesar Casier parcourt le monde, d’Abou Dhabi à Miami, pour des séances photos, et a à son actif deux livres de cuisine, un guide de voyage et une collection de vêtements très convoitée. Mais le meilleur est encore à venir.

Après trois superbes pop-ups à Knokke-Heist au cours des étés et hivers passés, nous allons véritablement nous surpasser cette saison. Avec la mode et la gastronomie, en partenariat avec le restaurant Memlinc. A côté du concept store éphémère et de ses magnifiques marques belges, Warnier et Meubili comptent créer une terrasse originale. Les visiteurs pourront profiter à fond de mon menu signature qui comprend beaucoup de poisson, de fruits de mer et autres délices healthy. Hip and happening is what we aim for!”

“Lorsque des amis américains me demandent à quoi ressemble Knokke-Heist, je leur réponds: les Hamptons en un peu plus petit.”
Cesar Casier
Modèle, designer et auteur

“Les clubs sont hélas fermés à cause des mesures sanitaires, mais c’est ainsi que Laura et moi-même avons découvert le Casino. Nous en avons fait un véritable événement, en robes de soirée et smoking. J’aime la grandeur de Knokke-Heist. Ma grand-mère paternelle possédait une maison à Knokke-Heist et mon parrain vivait dans un appartement à Duinbergen. Et depuis, plusieurs de mes amis se sont offert leur pied-à-terre à Knokke-Heist.”

Cesar utilise avec reconnaissance ces endroits pour se loger. Il tente de passer un maximum de temps dans le pop-up. Le feed-back direct des clients vaut de l’or. En particulier aujourd’hui, alors qu’il propose du prêt-à-porter en plus de ses célèbres tricots. Sa belle-mère Natalie Van Laere enseigne à l’Académie de la mode et l’aide à créer sa nouvelle collection. “J’attends le lancement avec impatience… tout comme l’impression d’être en vacances que je ressens toujours ici, y compris lors des journées de boulot les plus chargées. Mon vélo est prêt à être enfourché après le travail et j’ai toujours ma tenue de sport avec moi. Septembre est mon mois préféré: l’été est encore bien présent, mais sans la foule de juillet et d’août.”

La belle vie selon Cesar

L’enthousiasme de Cesar ne saurait se limiter à trois lieux de prédilection. Nous avons donc dû résumer: “Tout d’abord, le bar de la plage Het Zoute Strand, très relax. Le restaurant Rubens, un classique fantastique où je suis heureux de faire la queue. Le Coup Vert by Souvereyns est moins connu mais tout aussi génial. J’achète mon poisson à la poissonnerie Irma. Il y a bien entendu beaucoup de belles boutiques, dont ma préférée est Louis. Je suis content que ma collection ait pu trouver sa place dans un écrin aussi exceptionnel!

Lire également

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.