Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

"À Knokke-Heist, vous trouvez tout ce que vous voulez: c'est une ville presque parfaite"

Pascale Van Damme au festival 'Light Art' à Knokke-Heist. Les oeuvres d'art seront exposées jusqu'au 3 janvier.

Pascale Van Damme est à la tête du département EMEA VMware Business chez Dell Technologies. Elle préside l’Agoria ICT Committee et est ambassadrice de l’association européenne Inspiring Fifty, qui promeut des figures féminines emblématiques. Son terrain de jeu? Le monde entier. Son "home sweet home"? Knokke-Heist.

“Dans la vie, il est important de vivre dans un endroit que l’on aime. Je suis née à Gand, c’est vrai, mais mes grands-parents passaient les trois quarts de l’année à Knokke-Heist. Pendant l’été, toute la famille venait en vacances ici et j’en ai gardé de très bons souvenirs. Le soir, mon père m’emmenait sur la digue et nous avions des discussions sérieuses sur tous les sujets. Avec ma mère, je réalisais des fleurs en papier crépon.”

Sa passion pour la vente et son esprit d’entreprise plongent leurs racines dans le sable de la plage knokkoise. “Comme tous les enfants, j’avais un petit magasin de fleurs. Nous payions avec des coquillages. Je pouvais aller seule louer un go-kart et acheter une glace. J’aimerais transmettre cette insouciance et cet esprit d’aventure à mon fils. Il a neuf ans et est en train de découvrir cet endroit. Il est possible de faire du paddle ou du kayak après l’école, de suivre un cours de voile, de découvrir des œuvres d’art sur la digue, de faire du shopping le dimanche… et bien sûr de bricoler des fleurs en papier!”

Pascale vit à Knokke-Heist depuis 1999. Son grand-père l’a suivie et profite agréablement de sa retraite. “Les gens aiment venir ici. J’organise moi-même régulièrement des réunions-promenades sur la plage avec mes collègues. C’est relaxant et efficace. C’est ici que naissent les meilleures idées.”

À Knokke-Heist se côtoient le présent, le passé et le futur. “Le bourgmestre est à l’origine de toutes sortes d’initiatives, y compris sur le plan technologique. Je collabore souvent avec le service informatique de la commune: lorsque la crise du coronavirus a éclaté, nous avons réussi en une semaine à organiser le télétravail pour tous les membres du personnel.”

Outre les avancées numériques, Pascale accorde une attention particulière à la responsabilité sociétale. “Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans. Dell Technologies lutte contre cette pollution en utilisant, pour sa gamme d’ordinateurs XPS, du plastique trouvé sur les plages et dans les rivières et qui, sans ce recyclage, aurait abouti dans la mer. Et nous poursuivons de nombreux autres objectifs en matière d’environnement et de société à l’horizon 2030.”

Les fêtes approchent. Où les passera-t-elle? À la mer, bien entendu. “J’aime beaucoup le poisson. Mon enseigne favorite est la poissonnerie Depaepe à Heist. Cette année, nous opterons pour une combinaison de plats préparés et de fait maison, en famille.”

Les endroits préférés de Pascale

Pascale a accepté de nous livrer ses meilleures adresses. “Pour un apéro entre amis, je recommande le Put 19. En hiver, il est agréable de dîner au coin du feu chez De Kruier. Avec mon fils, nous allons souvent nager ou faire du wakeboard au Duinenwater, et nous allons déjeuner au Lakeside Paradise. Mais c’est le Zwin qui m’offre le luxe ultime: le calme.”

Lire également

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.