Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

Céramique high-tech au poignet

©RADO

Il n’est pas facile à traiter mais il est léger, agréable au toucher, anallergique, antioxydant et particulièrement résistant aux rayures. De plus, il est d’une beauté et d’une esthétique très pures. Quel est donc ce matériau désormais si prisé par le secteur de l’horlogerie?

La céramique, bien évidemment. Mais pas n’importe laquelle: il s’agit ici de céramique “haute technologie”, utilisée initialement dans le secteur médical et le domaine spatial. C’est à Rado que l’on doit la genèse de cette épopée horlogère, la marque s’étant faite le chantre de son usage dès 1986. Et si d’autres maisons et manufactures se sont à leur tour lancées dans l’aventure, comme Chanel en 2000 avec la J12, la céramique est désormais partout, tant à l’intérieur des montres – au sein des mouvements, notamment dans les roulements à billes – qu’au niveau des boîtiers monoblocs et des bracelets.

©RADO

L’épreuve du feu

Son secret? De la poudre ultrafine et ultrapure de dioxyde de zirconium, à laquelle on ajoute des pigments pour lui donner sa couleur. Le tout est mélangé par un liant polymère qui sera éliminé par un procédé chimique. Fondue, la matière est injectée sous haute pression dans un moule, avant d’être soumise à un frittage à plus de 1.450 °C. Elle y perd pas moins de 23% de sa taille pour devenir totalement dense et atteindre sa dureté finale. Les finitions sont alors travaillées, de même que le polissage.

On ajoute des pigments à de la poudre ultrafine de dioxyde de zirconium pour lui donner sa couleur.

On le voit, ce type de technique requiert énormément de savoir-faire, entre contraintes de conception, de production et d’assemblage, pour qu’un garde-temps en céramique se retrouve au poignet, là où ses qualités sont indéniables. De quoi en faire un allié du temps à toute épreuve.

 

LONGINES HYDROCONQUEST
Allure résolument dynamique pour cette déclinaison entièrement construite en céramique noire et dont la composition chimique (ZrO2) est affichée sur le cadran. L’esthétique de ce matériau de haute technicité est renforcée par la finition différente de chaque composant: cadran mat, boîte polie, lunette satinée circulaire, fond satiné et mat.

CHOPARD L.U.C. 8HF POWER CONTROL
Allure avant-gardiste et caractère affirmé pour ce garde-temps en céramique usinée noire de très haute qualité: boîtier, carrure, lunette avec bande centrale en titane DLC, couronne avec le logo L.U.C et ensemble cornes et fond monobloc, sont en céramique mate.

©RV

PANERAI LUMINOR YACHTS CHALLENGE
Design emblématique et allure sportive technique pour ce chronographe dont le boîtier et le dispositif protège-couronne sont réalisés en céramique noire à base d’oxyde de zirconium.

CHANEL J12 PHANTOM
Silhouette noble et allure intemporelle: la plus récente des J12 est formée d’un boîtier monobloc et d’un bracelet (avec triple boucle déployante en acier) en céramique haute résistance. Un cabochon en céramique orne également la couronne.

Lire également

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.