Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

Derrière les masques d'Ostende

Rock Strangers d'Arne Quinze

Impossible de ranger Ostende dans une case. Une ville bouillonnante mais qui offre aussi le calme de la mer. De simples croquettes de crevettes à déguster sur le pouce, et tout à la fois de la gastronomie haut de gamme. Un paradis pour l’amateur de sport comme pour l’amateur d’art. À vous de choisir.

Biennale internationale de la photographie d’Ostende

Ostende organise cette année sa première Biennale de la photographie. Le conservateur Stephane Verheye a sélectionné des œuvres de 30 photographes belges, néerlandais et français renommés. Avec un fil rouge: “(in)quiétude”. Sur le parcours extérieur gratuit, vous trouverez des œuvres d’Aisha Zeijpveld, Charlotte Mano, Filip Dujardin et Jean Godecharle. Le parcours intérieur (15 euros) vous proposera notamment des clichés de Marc Lagrange au Fort Napoléon et l’exposition Birth of a Mother de Julie Scheurweghs au Mu.ZEE. Plusieurs galeries voisines profiteront de l’occasion pour exposer leurs œuvres. Une visite spontanée est possible; néanmoins, un podcast gratuit est disponible pour ceux qui aiment se préparer. L’acteur Rik Verheye y explore la biennale durant quatre semaines en compagnie de personnalités médiatiques flamandes comme Linde Merckpoel et Jeroen Meus.

La Biennale internationale de la photographie d’Ostende, du 4 septembre au 24 octobre 2021. https://www.fotobiennale.be/fr

The Crystal Ship

Franco Fasoli TCS 2016

The Crystal Ship a jeté l’ancre à Ostende en 2016. Bjørn Van Poucke, l’âme de cet ambitieux festival, a ainsi fait d’Ostende un haut lieu international du street art. Les artistes se sont attaqués à des parkings entiers (Dzia sur le P1 Station-Zee), ont agrémenté des maisons en rangée de séries de peintures joyeuses ou intimes (Mieke Drossaert). Outre les travaux d’artistes nationaux de réputation internationale comme Strook, Jaune et Mieke Drossaert, vous pourrez notamment découvrir des peintures murales de l’Américain Axel Void et de la Mexicaine Paola Delfín. Pour n’en manquer aucune, vous avez le choix entre un plan gratuit et une application pour smartphone. Départ à l’office de tourisme d’Ostende.

Ostende, ville d’Ensor

Ensor et Ostende sont indissociablement liés. La Maison de James Ensor constitue ainsi un beau point de départ pour découvrir la ville. Le peintre y a habité jusqu’à sa mort en 1949. Vous y découvrirez l’artiste mais également l’homme. L’intérieur a été récemment restauré avec énormément de soin, le mobilier est authentique et vous y trouverez des reproductions de ses œuvres les plus connues. Toute la maison respire l’esprit de l’artiste et de l’Ostende de jadis. Les enfants aussi sont les bienvenus: ils sont pris en main par Gust Van Yper, l’ancien domestique, qui leur révélera qui passait par la maison, comment se comportaient les autres occupants et tout ce qui s’y déroulait. Ceux qui veulent en savoir plus peuvent ensuite se lancer dans la promenade Ensor. Ou découvrir les œuvres du peintre au Mu.ZEE.

Het James Ensorhuis

Mu.ZEE

Jadis grand magasin, aujourd’hui refuge pour l’art moderne, le Mu.ZEE propose des œuvres d’artistes liés à la Belgique du XIXe siècle à nos jours. Ensor et Spilliaert, les deux plus grands noms d’Ostende, y sont largement représentés. Mais vous y trouverez également Permeke, Roger Raveel, Raoul De Keyser, Raoul Servais et Marcel Broodthaers. Outre la collection permanente, vous pouvez visiter l’exposition temporaire Exhumer le futur jusqu’au 16 janvier 2022. Maarten Vanden Eynde y interroge les liens étroits entre croissance économique et déclin de la Terre. Et jusqu’au 2 janvier, vous pouvez y admirer l’exposition de photos Birth of a Mother de Julie Scheurweghs, une exploration de l’image de la femme.

Nos pêcheurs d’Islande

Jusqu’à la fin du siècle dernier, les pêcheurs ostendais naviguaient jusqu’en Islande pour rapporter du cabillaud à la criée. Une expédition glacée de près de 2.000 km. Plusieurs semaines voire des mois à braver la tempête et un océan capricieux. Jusqu’au 7 novembre, vous pouvez visiter l’exposition de photos qui leur est consacrée dans les Galeries vénitiennes. Vous y trouverez également des courts-métrages du réalisateur de télévision Martin Heylen et du photographe Stephan Vanfleteren, qui ont pu s’entretenir avec d’anciens pêcheurs d’Islande. L’exposition comprend une visite guidée numérique avec audioguide et est accessible tous les jours entre 14h et 18h, ainsi que de 10h à midi le dimanche.

Croquettes de crevettes: le luxe de la simplicité

Réaliser une bonne croquette de crevettes semble compliqué. Pourtant, elle ne nécessite que trois ingrédients de base: une copieuse bisque de crevettes, des crevettes fraîchement décortiquées et une robe croustillante pour habiller le tout. Dans les bonnes proportions et avec une touche de persil frit en guise de finition, c’est un véritable délice. Jadis, les croquettes de crevettes étaient un plat populaire: durant la Première Guerre mondiale, les crevettes étaient abondantes et donc très bon marché. Et elles se conservaient plus longtemps en croquettes. Aujourd’hui, c’est une délicatesse à déguster en snack, en entrée ou en plat principal. Des croquettes de crevettes fraîchement décortiquées se retrouvent partout à Ostende. De la cuisine de qualité aussi. Un conseil: servez-les roulées dans une feuille de salade fraîche. À manger avec les doigts, à la fois frais et tendance.

Gastronomie

Du bar à tapas au restaurant gastronomique, du beach bar à la brasserie traditionnelle, Ostende en a pour tous les goûts. Petite sélection.

Croquettes aux crevettes

  • Toope, parfait pour de petits snacks et des croquettes de crevettes.
  • Toi, moi et la mer, www.toimoietlamer.be. Du poisson frais sur la plage, et évidemment des croquettes de crevettes.
  • The catch, www.thecatch.be. Directement du pêcheur à l’assiette. Et devinez quoi? Des croquettes de crevettes!

Tapas

  • Histoires d’O, www.histoiresdo.be, pour un cocktail ou un apéritif éventuellement complété d’un petit snack, sur la digue.
  • Frenchette, www.frenchette.be, est un gastrobar. Prenez un verre au bar, puis passez à table.

Italien

  • Le Ristorante Marina, www.resto-marina.be, de Domenico et de sa fille Vida est une valeur sûre à Ostende depuis 1973.
  • Resto Vito, www.restovito.com, vous fera découvrir la cuisine des Pouilles, avec tous les ingrédients que la terre et la mer peuvent offrir.

Haute cuisine

Calme

  • Ceux qui préfèrent fuir la cohue peuvent se réfugier au Plassendale (www.restaurant-plassendale.be), un endroit calme et quelque peu excentré.

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.