Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.

Comment trouver le juste équilibre entre travail au bureau et télétravail

Depuis la pandémie de coronavirus, il est devenu indispensable de mettre en place une politique bien réfléchie en matière de travail hybride – de plus en plus d’entreprises l’ont bien compris. “Les collaborateurs ont de nouvelles attentes en matière de télétravail”, souligne Kristel Minten chez Acerta.

À cause de la pandémie de coronavirus et des périodes de confinement, de nombreuses entreprises ont franchi le pas vers le télétravail afin de rester opérationnelles. Et cela ne fait plus aucun doute: certains de ces changements radicaux sont faits pour durer. C’est pourquoi les entreprises doivent trouver le juste équilibre entre travail au bureau et télétravail. Un équilibre qui variera en fonction des organisations, des équipes et des fonctions. 

La pause-café est un moment informel au cours duquel les collègues apprennent spontanément à mieux se connaître.
Kristel Minten
Consultante RH senior chez Acerta

“Il faut commencer par établir la liste des tâches ou projets que les collaborateurs réalisent mieux au bureau”, conseille Kristel Minten qui, en tant que consultante RH senior chez Acerta, aide les organisations à s’adapter aux changements touchant le marché du travail et les nouvelles façons de travailler. “Il faut également impliquer les personnes concernées, car cela permettra d’obtenir un soutien plus large. La plupart des collaborateurs apprécient de pouvoir travailler chez eux s’ils accomplissent des tâches qui exigent de la concentration ou de multiples entretiens téléphoniques.” 

Le nouveau rôle du bureau 

Deuxième élément incontournable: le bureau peut jouer un rôle déterminant lorsqu’il s’agit de rassembler les personnes physiquement. Brainstormings, réunions longues ou importantes, contacts avec les clients et tâches créatives pour lesquelles les interactions avec les collègues sont essentielles, ont tout intérêt à se faire au bureau. “De plus en plus d’entreprises prévoient des espaces dédiés à ces tâches”, poursuit Kristel Minten. “Je pense entre autres aux salles de réunion hybrides, aux bureaux flexibles transformables en espaces de brainstorming, ainsi qu’aux espaces calmes, réservés notamment aux réunions avec les clients.” 

Solutions de télétravail flexibles 

Les collaborateurs nourrissent de nouvelles attentes en matière de travail hybride. Et celles-ci varient d’une personne à l’autre. Certains se sentent au top lorsqu’ils peuvent travailler à la maison plusieurs jours par semaine; d’autres ont besoin de contacts avec leurs collègues et désirent travailler autant que possible au bureau. “Il est capital que les managers en soient conscients”, prévient Kristel Minten. “Pour faciliter et organiser au mieux le travail à domicile, les managers doivent écouter attentivement leurs équipes afin de mettre en place des solutions de télétravail flexibles.” 

Les possibilités de télétravail s’imposent d’ailleurs dans les entretiens d’embauche. Car les candidats souhaitent connaître la vision des entreprises dans ce domaine. “Auparavant, il était plutôt rare que des candidats posent ce genre de question. Désormais, la plupart d’entre eux en parlent dès le début de l’entretien.”  

Après une pause-café, les collaborateurs sont plus motivés et créatifs.
Kristel Minten
Consultante RH senior chez Acerta

Pauses-café et télétravail 

Enfin, le rôle relaxant du coin café sur le lieu de travail ne doit pas être sous-estimé. “La pause-café est un moment informel au cours duquel les collègues peuvent récupérer en toute décontraction et échanger au sujet de leur travail, des projets en cours ou de leur vie privée”, note Kristel Minten. “Et c’est lors de ces moments qu’ils rencontrent de nouveaux collègues et apprennent à mieux les connaître.” 

Après une pause-café, les collaborateurs sont plus motivés et créatifs. Or, ce moment est difficile à reproduire à distance. Les pauses-café en mode numérique sont certes une bonne chose, mais elles ne sont rien de plus qu’un ersatz. “C’est pourquoi certaines entreprises décident que toutes les équipes doivent être présentes au bureau un jour fixe par semaine”, conclut Kristel Minten. “Cela renforce la cohésion entre collègues.” 

Lire également

Logo
Ce contenu est une initiative de Sabato Connect, excluant la responsabilité de la rédaction de Sabato.