sabato

Les plus belles maisons les pieds dans l'eau

Pole House, F2 Architecture, 2017, Fairhaven, Australie. ©Phaidon / Matt Lord

On ne peut pas marcher sur l'eau, mais des architectes novateurs comme Tadao Ando et Wiel Arets nous permettent d'y vivre. Un nouvel ouvrage 'Habiter sur l'eau', aux éditions Phaidon, réunit les plus belles d'entre elles. En voici trois qui invitent à la rêverie les pieds dans l'eau.

1. POUR LES ESTHÈTES / STAIRWAY TO HEAVEN

Tulia House, Alberto Morell, 2015, Kilifi, Kenya. ©Phaidon / Javier Callejas

Lieu? Kilifi, une ville de la côte kenyane, a été dynamisée grâce à un certain nombre de projets écologiques innovants, ce qui a fait son succès auprès des touristes, au point d'être considérée comme un éco-paradis. Le Watamu Marine National Park tout proche permet d'observer les tortues dans les récifs coralliens et plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux.

Eye-catcher? L'escalier, que l'architecte espagnol Alberto Morell a décidé de mettre en valeur au coeur de la maison: il mesure plus de 9 mètres de large et s'élève sur deux étages, soulignant la ligne naturelle du récif corallien où a été installée la maison. Une partie de l'escalier se prolonge jusque dans la piscine, où l'on peut buller au son des vagues dans la fraîcheur de l'air marin malgré le fait que l'océan Indien n'apparaît qu'une fois en haut de l'escalier. De là, on a une superbe vue, comme à la villa de Curzio Malaparte, à Capri.

Architecte? Alberto Morell n'a pas énormément de créations à son actif: de luxueuses maisons à Madrid ou en Afrique, ainsi que le Musée Mercedes-Benz de Stuttgart, en collaboration avec Alberto Campo Baeza. L'Espagnol enseigne à l'Université polytechnique de Madrid, ce qui se reflète dans les détails de cette villa. Le rez-de-chaussée est au même niveau que la mangrove voisine et l'étage supérieur surplombe l'océan Indien. Cette immensité d'eau se révèle être une climatisation naturelle, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie du bâtiment.

Volume d'eau? La piscine (20 mètres cubes) et la mangrove (300 mètres cubes) font pâle figure à côté de l'océan Indien: 264 millions de kilomètres cubes.

2. POUR LES SURFEURS / LE MIRADOR DE L'EXTRÊME

Pole House, F2 Architecture, 2017, Fairhaven, Australie. ©Phaidon / Tanja Milbourne

Où? Seulement deux heures de route séparent la ville australienne de Melbourne de Fairhaven Beach, le paradis des surfeurs. Cette station balnéaire est un point de départ idéal pour explorer la fameuse Great Ocean Road, qui longe la spectaculaire côte sud de l'île-continent sur 243 kilomètres.

Vertige? Cette demeure est fortement déconseillée aux visiteurs sujets au vertige: la 'Pole House' se perche à 40 mètres au-dessus de la plage. Son architecte, Frank Dixon, a eu l'idée de construire cette résidence pendant qu'il se remettait d'un accident de surf, dans les années septante.

Architecte? Il y a cinq ans, les nouveaux propriétaires ont fait démolir le bâtiment d'origine, mais ont gardé le pied de 15 mètres de haut ainsi que la plateforme sur laquelle la maison avait été construite. C'est Franco Fiorentini, du bureau australien F2 Architecture, qui a été chargé de concevoir une nouvelle habitation. Il a opté pour une structure simple en acier avec de hautes baies coulissantes, une balustrade et un nouveau foyer. L'atout de la maison d'origine n'a pas changé: elle offre toujours une vue à 360 degrés au-dessus de l'océan.

Volume d'eau? L'Australie étant cerclée d'océans (l'océan Indien et l'océan Pacifique), il est plus facile d'exprimer le volume de l'eau environnante en kilomètres cubes (924 millions) qu'en mètres cubes.

Y séjourner? C'est possible du moment qu'aucun enfant ne vous accompagne. Le spécialiste des maisons de vacances Great Ocean Road Real Estate Holidays la propose à la location pour 450 euros la nuit. Bon à savoir: il n'y a qu'une seule chambre. www.greatoceanroadholidays.com.au

3. POUR LES ASCÈTES / L'ART DE LA PIERRE

Maison à Brissago, Wespi de Meuro Romeo Architects, 2013, Brissago, Suisse. ©Phaidon / Hannes Henz Architekturfotograf

Lieu? Le village de Brissago est situé au point le plus bas de la Suisse, à 197 mètres au-dessus du niveau de la mer. Et dans ce cas précis, au-dessus du niveau du lac Majeur.

Pierre? Les conducteurs imprudents sont prévenus: le parking est pratiquement sur le toit de la maison. En effet, seule une petite partie est visible de la rue, car elle est construite sur la pente qui descend vers le lac. Les architectes souhaitaient que la beauté de l'édifice ne se dévoile que dans un deuxième temps. Ils qualifient leur tour de quatre étages de "monolithe". Bien qu'elle ressemble à un bloc de pierre rectangulaire taillé dans la roche, elle est entièrement faite d'un type de béton bien particulier: la surface de la pâte de ciment est lavée pour obtenir l'aspect granuleux du gravier.

Architecte? On demande souvent à Jérôme de Meuron s'il est de la famille de Pierre de Meuron, du célèbre bureau d'architecture Herzog & de Meuron. "Pierre est mon oncle, je suis son neveu", précise-t-il. Jérôme a créé le sien avec ses collègues suisses Markus Wespi et Luca Romeo, spécialisé dans les projets de villas de luxe à l'aspect brut.

Volume d'eau? Le lac Majeur représente environ 37 kilomètres cubes d'eau. Celle-ci n'est pas seulement agréable à regarder: comme elle retient très bien la chaleur, il n'y fait jamais vraiment froid, même en hiver. Et comme les Alpes forment une zone tampon contre les vents froids du nord, le climat est idéal pour les plantes exotiques -des fleurs de lotus aux bananiers.

Habiter sur l’eau, aux éditions Phaidon, 39,95 euroswww.phaidon.com

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content