sabato

Bienvenue chez la mixologue belge la plus connue: Hannah Van Ongevalle

La maison sert à la fois de lieu de tournage culinaire, d'espace événementiel et d'atelier de formation. ©Seppe Elewaut

Hannah Van Ongevalle fait partie de la plus célèbre famille de mixologues du pays. Aujourd’hui, elle ouvre un lieu à elle dans sa nouvelle maison à la décoration audacieuse. "Plus les gens me prenaient pour une dingue avec mes couleurs vives et mes meubles excentriques, plus j’étais confortée dans mon choix maximaliste."

"Mon premier appartement à Paris, à l'époque où je travaillais pour Sandro, faisait 23 mètres carrés. Et là, j'ai un plan de travail de cuisine qui fait 18 mètres carrés!", s'amuse Hannah Van Ongevalle en me faisant visiter sa nouvelle maison de Knokke, The Motel - le dressing numéro un, le dressing numéro deux, le cellier, la chambre d'amis, l'autre chambre d'amis, les salons, pour finalement s'arrêter dans la cuisine où se trouve le fameux plan de travail.

Le chef triplement étoilé Peter Goossens avait aussi repéré cette cuisine et son plan de travail géant, qui fait le bonheur de la maîtresse de maison. ©Seppe Elewaut

"C'est le plus grand plan de travail en inox que la société Hilux-Hillewaert ait jamais réalisé", précise la mixologue. "Avant d'être ici, cette cuisine était exposée dans un salon professionnel et, quand nous l'avons vue pour la première fois, le chef triplement étoilé Peter Goossens plaisantait, en admiration devant ce plan de travail en disant: "Waww, je devrais me lancer dans les cocktails moi aussi!" Quand je lui ai expliqué mon concept, il s'est montré très enthousiaste: "La Belgique a besoin de ce genre d'endroits." Pendant quelques jours, j'étais sur un petit nuage."

Le clan des mixologues

©Seppe Elewaut

The Motel est un espace polyvalent: lieu de tournage culinaire avec ses coins colorés, espace dédié à la photographie de studio, bar entièrement équipé et armoire débordant de matériel. C'est aussi un espace pour des événements pouvant accueillir une trentaine de personnes, ainsi qu'un lieu pour des ateliers et des formations.

"La combinaison du bar et de la cuisine est intéressante parce qu'on peut aussi bien former des bartenders qu'inviter des chefs à donner des ateliers sur le foodpairing. C'est d'ailleurs ici que je forme des mixologues avec Bacardi Martini. Curieusement, il n'y avait pas d'endroit comme ça dans la région, alors que nous sommes un paradis de la gastronomie! Le nombre de restaurants étoilés dans cette petite zone de Flandre occidentale et du sud des Pays-Bas est impressionnant."

Avec ce projet, l'investissement est finalement beaucoup plus important que prévu, mais ça me motive à travailler encore plus.

Enfin, le plan de travail géant est également utilisé pour les centaines de sirops que prépare Hannah pour les établissements du clan familial Van Ongevalle, dont The Pharmacy à Knokke, où tout a commencé, il y a six ans. C'est en effet là que Jan Van Ongevalle, le père, a enseigné l'art du cocktail, suivi par son fils et ses deux filles. Depuis peu, Anvers a aussi sa Pharmacy qui, comme celle de Knokke, est un speakeasy: nous ne pouvons donc pas vous donner son adresse, mais sachez que vous trouverez dans le Park Den Brandt à Wilrijk un restaurant italien dont l'étage est particulièrement intéressant, et où les sirops sont transformés en cocktails traditionnels et expérimentaux.

En ce qui concerne la déco intérieure de The Motel, la fille aînée du mixologue a créé un univers très pop. Aussi bien son habitation privée que la partie publique, qui s'entremêlent organiquement, regorgent de couleurs, de formes, d'imprimés et de matières excentriques comme, par exemple, tout un pan de mur en mousse. On est à Tomorrowland, mais à jeun. L'endroit donne aussi l'impression d'entrer dans un tableau Pinterest reprenant tous les classiques du design. La table 'Quaderna' de Zanotta, les surprenants tapis de Seletti, le canapé 'Cipria' d'Edra ainsi qu'un canapé Minotti, cadeau de sa marraine.

Canapé rose

De la table Quaderna de Zanotta aux tapis Seletti en passant par le canapé rose Cipria d'Edra, The Motel ne lésine pas sur les classiques design. ©Seppe Elewaut

"Avant, je ne m'intéressais pas à l'architecture d'intérieur. Je ne comprenais pas pourquoi mes parents y accordaient autant d'intérêt", témoigne Hannah. En effet, ses parents ont été les propriétaires pendant des années de la boutique de mode Dodds à Knokke, célèbre pour ses vitrines expérimentales. "Et puis, je suis devenue comme obsédée par le design et l'architecture d'intérieur. Ces 18 derniers mois, j'ai consacré toutes mes journées à l'aménagement de ma maison. J'achetais des magazines de déco, je visitais des foires de design et je passais des heures sur Instagram et Pinterest.

Une des idées ultra pop de The Motel est le mur en mousse. ©Seppe Elewaut

J'ai aussi eu la chance de trouver les bons 'partners in crime'. Il y a deux ans, il y avait chez RR Interieur un canapé rose en vitrine, le 'Cipria' d'Edra. Bien qu'on n'associerait pas automatiquement cette couleur aux intérieurs de Knokke, j'ai remarqué que pendant la Nuit du Zoute, tout le monde voulait être photographié dans ce canapé. Comme j'avais flashé, je me le suis offert pour mes trente ans. Aujourd'hui, il est parfaitement à sa place dans mon dressing!"

"À l'époque, j'avais aussi parlé de mes projets à Rik Ruebens qui dirige la boutique RR Interieur. Et bien qu'en général, sa clientèle préfère le mobilier beige, gris et noir, il a embrayé sur mon idée. D'ailleurs, il continue à m'envoyer des messages avec des meubles qui iraient bien ici. J'ai l'impression que ça lui fait plaisir de me fournir des pièces funky!"

À propos de pièces déjantées: Marnick Smessaert, ami de la famille et propriétaire des luminaires Dark, a aussi eu son mot à dire au sujet de l'aménagement. "Bien entendu, il s'est occupé de toutes les lampes, mais il a aussi un incroyable sens du détail. D'un seul coup d'oeil, il détecte les points problématiques dans une pièce. C'est grâce à lui que le canapé Minotti a repris du service. Nous avons juste planqué les parties usées sous des plaids."

©Seppe Elewaut

Coup de foudre

L'extérieur de cet ancien bureau de comptabilité est aussi peu ordinaire que la palette de couleurs -du rose au vert bouteille en passant par le vert menthe et le moutarde. La leading lady de la scène belge du cocktail a eu un coup de foudre pour ce bâtiment. "Nous en avons vus beaucoup. Comme mon compagnon, Guillaume, est en fauteuil roulant, tout devait être de plain-pied.

Van de Quaderna-tafel van Zanotta over de tapijten van Seletti tot de roze Cipria-sofa van Edra: het barst van de designklassiekers in The Motel. ©Seppe Elewaut

Je me souviens: nous avions raté une maison que j'avais vraiment envie d'acheter. Pour oublier cette déception, Guillaume et moi sommes allés dîner dans le restaurant d'un ami. Et là, nous sommes tombés par hasard sur quelqu'un qui vendait des immeubles de bureaux: il nous a parlé de ce bureau de comptabilité de l'entreprise d'architecture d'intérieur Flamand qui était à vendre dans la zone industrielle."

"Le lendemain, je suis allée le voir avec mon père. Quelques minutes plus tard, j'ai eu le coup de foudre: j'ai vu le potentiel de cet espace en un instant. Mon père a essayé de me calmer en me disant: "Allons Hannah, ce n'est pas la meilleure stratégie pour acheter une propriété!", mais nous avons fait une offre le soir même et avons eu les clés au mois de septembre 2017."

"Je veux faire ma vie à Knokke, ce qui implique un investissement considérable. Avec ce projet, l'investissement est beaucoup plus important que prévu, mais ça me motive à travailler encore plus." Son entreprise unipersonnelle, Tipsy Cake (du nom de la dernière chose qu'elle a mangée avant de recevoir sa demande en mariage), permet à Hannah Van Ongevalle de proposer ses services de consultance et de catering boissons pour des événements.

Sa soeur Noa est bar manager de The Pharmacy et son frère Ran travaille pour quelques semaines encore chez The Artesian, depuis des années le meilleur bar à cocktails de Londres. "Nous commençons tout doucement à trouver chacun notre propre voie", explique-t-elle.

Hannah Van Ongevalle. ©Seppe Elewaut

"Notre pays opère un mouvement de rattrapage considérable en matière de cocktails", explique la mixologue. "Aujourd'hui, toute brasserie propose un mojito, et on voit de plus en plus de bars à cocktails." Cependant, nous ne sommes pas encore au fait des dernières tendances. "Celles-ci sont minimalistes: par exemple, un cocktail comme un verre d'eau pétillante, mais composé de 34 ingrédients différents. Un style assez difficile à vendre en Belgique.

D'autres tendances importantes sont les mocktails et les cocktails à base de tequila ou de mescal. Cette maison m'a inspiré de nombreux nouveaux cocktails. Dans chaque pièce, je me demandais "Que boirait-on dans ce canapé?" En tout cas, rien de minimaliste!"

Lire également

Publicité
Publicité