sabato

Bienvenue dans l'appartement de la designer d'intérieur Geraldine Dohogne

©Annick Vernimmen

Pour les projets hôteliers qu'elle réalise pour le groupe hôtelier Zannier Hotels, Géraldine Dohogne est si souvent à l'étranger que l'appartement qu'elle loue dans le centre de Gand se révèle être plus un pied-à-terre où elle a posé ses valises il y a deux ans. "Pourtant, je m'y sens chez moi", déclare-t-elle. "C'est un endroit où je me sens bien dès que je passe la porte."

C'est à Gand, la ville où elle a grandi, qu'elle a collaboré au projet 1898 The Post, un hôtel de luxe aménagé dans l'ancien bureau de poste sur le Graslei (le Quai aux Herbes), à deux pas de la cathédrale Saint-Bavon en plein centre-ville. Aujourd'hui, elle vit entre Gand et Londres, où elle suit des projets internationaux.

En effet, la jeune femme et son équipe ont des projets dans le monde entier: les lodges de Zannier Hotels à Omaanda (Namibie) viennent tout juste d'être achevés, le luxueux camp de tentes à Sonop (Namibie) ouvre le 1er juillet prochain, le discret resort de luxe Bãi San Hô au Vietnam sera inauguré en automne 2020 et un projet sur la côte Pacifique du Mexique vient d'être lancé. Pour tous ces dossiers, la jeune femme s'occupe aussi bien de l'aménagement intérieur que de la recherche de mobilier et du suivi des chantiers.

"Au départ, je travaillais seule, mais suite au développement rapide du groupe, je travaille avec deux collaborateurs depuis janvier. Nous ne n'appliquons pas de copié-collé d'un projet à l'autre: chaque nouvel hôtel est inspiré par la culture locale et son style architectural. Pour notre projet au Vietnam, par exemple, nous utilisons beaucoup de bambou tandis qu'au Mexique, nous avons choisi une palette de couleurs plus vives."

En détail

  • Voyages voyages
©Annick Vernimmen

"Je ne suis pas née dans une famille de collectionneurs ni d'amateurs d'antiquités. Suite au décès prématuré de mon père, ma mère n'avait pas le budget pour voyager. Comme eux, j'ai toujours loué. J'ai beaucoup voyagé, ainsi qu'en témoignent les nombreux souvenirs qui décorent mon appartement."

"Quand j'étais étudiante, je travaillais dans l'horeca et c'est alors que j'ai rencontré Arnaud Zannier. À l'époque, il dirigeait l'entreprise de chaussures 'n.d.c. made by hand' et, comme je cherchais du boulot, il m'a proposé de rejoindre son nouveau groupe hôtelier, pour le développement de projets pour commencer et, ensuite, pour le design d'intérieur. Et cela fait maintenant 8 ans que cela dure!"

"Cette mallette de médecin ancienne m'a été offerte par un Britannique qui, depuis des années, me fournit en articles en cuir. Il a des hangars remplis de sacs, de valises et de vêtements qu'il restaure et revend. Une caverne d'Ali Baba!"

  • Matériaux et styles
©Annick Vernimmen

"Autour de la table se trouvent les chaises 'Farmhouse Stickback Carver', chinées en Angleterre. Plus elles sont vieilles, plus elles sont confortables, même sans coussin."

"Quand je suis en Angleterre, j'écume les marchés d'antiquités pour chiner de l'argenterie ancienne. J'aime aussi utiliser ces pièces dans mes projets hôteliers: je mets une boîte à bijoux sur les tables de nuit, par exemple. À 1898 The Post, elle est en argent, mais à d'autres endroits, elles peuvent tout aussi bien être en métal ou en vannerie, en fonction de l'atmosphère des chambres."

"Il m'a fallu du temps pour trouver la table parfaite chez Poliform, car je voulais que les convives, même nombreux, ne soient pas gênés par les pieds. J'aime aussi beaucoup mélanger les matériaux et les styles."

  • Souvenirs
©Annick Vernimmen

"Quand je voyage, je ramène toujours beaucoup de choses. Parfois, ces objets se retrouvent dans les hôtels que je conçois. Par exemple, j'ai trouvé les mesures à riz exposées sur le buffet au Vietnam, où j'ai récemment passé neuf jours à rechercher toutes sortes d'objets et de pièces de mobilier." 

"De part et d'autre de la cheminée se trouvent des peintures sur bois de ma 'marraine'. Différents objets dont une patte d'éléphant et une gravure du Myanmar sont disposés sur le manteau de cheminée."

"J'adore ces sièges de pêche pliants, ils sont très décoratifs. Ils sont aussi bien conçus et super légers, mais je remarque que rares sont les clients de l'hôtel qui osent s'y asseoir: ils ont peur de passer à travers alors qu'ils sont très solides."
 


Lire également

Publicité
Publicité