sabato

La maison du futur sera structurée par les émotions

Is uw huis al in de mood? ©rv

Kate et Joel Booy, designers de Studio Truly Truly, ont présenté leur vision de ‘Das Haus’, le canevas de la maison du futur que le IMM Cologne, le salon international de l’ameublement et de la décoration, met à la disposition des jeunes créateurs.

Il n’y a pas d’endroit clairement défini pour dormir. Ni d’espace où l’on ne fait que cuisiner ou travailler. Lorsque Kate et Joel Booy (38 ans tous deux), le duo à la tête de Studio Truly Truly, ont été invités à présenter leur vision de la maison du futur, ils n’ont pas choisi une division traditionnelle, basée sur les fonctions (chambre, cuisine, salon, bureau) mais sur les émotions, limitées à quatre: active, sereine, retirée et détendue. "Nous ne disons pas que chacun devrait diviser sa maison en fonction de ces quatre émotions: nous plaidons juste pour une expérience plus émotionnelle de l’habitat."

Kate en Joel Booy ©Lutz Sternstein

Kate et Joel Booy ne sont pas architectes, mais designers produit. Ils n’ont donc pas abordé ‘Das Haus’, la maison de 180 mètres carrés érigée à l’IMM de Cologne, comme des architectes. "Pour tous nos projets, nous procédons de manière très émotionnelle. Ce que l’on peut prendre au pied de la lettre", précise Joel Booy.

L’espace le plus “actif” de la maison est la cuisine, une activité soutenue par des couleurs particulièrement franches (où le très peps ‘citron vert’ marque son come-back dans la décoration) et une lumière plutôt vive. L’espace “détente” jouxte la cuisine et prend la forme d’un coin salon confortable. "Il n’est pas centré sur une télévision, mais conçu comme un ensemble complet dont fait partie active de la cuisine", explique Joel.

"Même si, aujourd’hui, nous qualifions nos cuisines de “cuisines à vivre”, elles sont encore aménagées de manière très fonctionnelle et efficace, sans beaucoup d’attention pour cette émotion de “vie”. Dans notre cuisine, vous ne cuisinerez pas plus rapidement (les différents blocs sont assez éloignés les uns des autres), mais avec plaisir."

"L’espace détente est un ensemble qui englobe en général la chambre et salle de bain, alors que, pour les habitants imaginaires de ‘Das Haus’, la sérénité est incarnée par une sorte de cocon fait de plantes. "Il est très important que la maison laisse place à la spontanéité. Que la table puisse servir à la fois de table de repas, mais aussi de table de réunion. C’est pourquoi nous avons remplacé certaines chaises de salle à manger par des chaises de bureau.

Dans l’espace “serein”, nous avons installé un pouf qui peut aussi bien faire office de table de salon que de siège supplémentaire. C’est comme on le sent!", déclare Joel Booy.

Le Studio Truly Truly pense que tout habitat doit offrir un espace à chacune de ces quatre émotions: active, sereine, retirée et détendue. ©rv

Approche émotionnelle

Pendant plus de dix mois, Kate et Joel Booy se sont consacrés au concept de ‘Das Haus’. Cependant, Kate n’était pas présente lorsque ce projet a été dévoilé, il y a quelques semaines. L’Australienne, qui a suivi son époux à Eindhoven en 2014 pour étudier le design, vient de donner naissance à leur premier enfant deux jours plus tôt, une fille. "Un mauvais timing, mais nous sommes très heureux", déclare son époux, visiblement fatigué, installé sur un canapé qu’ils ont dessiné pour le projet.

Juste après la naissance, il s’est rendu de Rotterdam à Cologne, où le duo s’est établi sous le nom de Studio Truly Truly. Leur atelier se trouve dans le même bâtiment que celui de Sabine Marcelis, ex-enfant prodige néerlandais du design. Et bien que Studio Truly Truly soit encore une très jeune agence (jusqu’à peu, ils travaillaient en tant que graphistes à Brisbane, en Australie), ils affichent déjà un palmarès pour le moins impressionnant.

Comme pour ‘Das Haus’, ils utilisent l’approche émotionnelle au quotidien. "Pour nous, la vie se caractérise par beaucoup d’agitation et un grand besoin d’efficacité. Nous voulons le rééquilibrer. Dans notre processus de création, nous suivons notre intuition et nous posons principalement la question “quelle émotion cet objet suscite-t-il chez l’utilisateur?”"

©rv

Image novatrice

Canapé, Ikea PS 2017. ©rv

Leur carrière aux Pays-Bas a commencé avec des pièces artistiques produites en édition limitée, telles que les ‘Seismic Tables’ ou le tapis ‘Frequencies’. Sous la houlette de Hella Jongerius, ils ont ensuite réalisé le jeté de lit ‘Translation’ pour le Musée du textile de Tilburg. Très vite, ils ont été remarqués par les talent scouts d’Ikea et le monde entier a découvert l’excentrique canapé constitué d’une masse de coussins signé par le Studio Truly Truly pour la collection IKEA PS 2017.
La même année, l’éminente plateforme de design Dezeen classait le Studio Truly Truly parmi les huit participants phares au Salone Sattellite, le salon des talents émergents à Milan.

Les tables d’appoint ‘Daze’ qu’ils y exposaient ont été reprises par le label italien Tacchini et sont en production. Peu après, ils sont entrés en contact avec le label d’éclairage Rakumba. "Nous étions fans de leurs luminaires depuis un certain temps, mais quand nous les avons rencontrés, nous avons découvert qu’ils étaient australiens, eux aussi. Le courant est passé immédiatement." À tel point que Rakumba a fait appel Joel et Kate Booy pour aménager son stand pour la foire IMM Cologne 2018.

Dans notre cuisine, vous ne cuisinerez pas plus rapidement, mais avec plus de plaisir.

Et c’est ce stand poétique, rempli de rideaux métalliques, qui a impressionné Dick Spierenburg, directeur artistique de la foire IMM qui, après quelques éditions difficiles, est de retour dans le secteur de la décoration d’intérieur. Contrairement à Milan, on n’y présente pas de prototypes et on n’y lance pas de matériaux expérimentaux. L’Internationale Möbelmesse est une affaire commerciale où l’on remplit des bons de commandes, établit des contacts et, surtout, expose des meubles qui se retrouveront vraiment dans les boutiques.

Liste impressionnante

"Nous voulons aussi avoir une image de trend-setters", déclare le directeur artistique. Ce dont se charge Claire Steinbrück, la nouvelle CEO du salon, ainsi que Floor Knapen, la styliste néerlandaise qui a mis sur pied des présentations de tendances très innovantes.

Cependant, la pièce maîtresse en termes d’innovation créative à Cologne est ‘Das Haus’, un projet pour lequel, chaque année, un designer est invité à incarner sa vision de l’habitat du futur. Le concept a été lancé en 2012 et la liste des designers qui ont été invités à y participer est pour le moins impressionnante: Doshi Levien, Luca Nichetto, Louise Campbell, Neri & Hu, Sebastian Herkner, Todd Bracher et Lucie Koldova.

"De nombreux designers, aujourd’hui couronnés de succès, ont commencé leur carrière à Cologne", explique Spierenburg. "Que ce soit Patricia Urquiola, Sebastian Herkner ou Lucie Koldova, ce n’est qu’à partir du Salon de l’ameublement de Cologne que leur carrière a véritablement décollé. Notre ambition est de miser plus sur la découverte et le lancement de nouveaux talents. ‘Das Haus’ est un outil important à cet égard."

‘Das Haus’ de Studio Truly Truly suscite d’ores et déjà beaucoup de curiosité chez nous. Gageons que nous entendrons également beaucoup parler de ce duo dans les années à venir...

Lire également

Publicité
Publicité