sabato

La première montre avec un bracelet en soie d'araignée voit le jour

Un fil de soie 100% vegan ©rv

Une première pour ceux qui préfèrent le luxe cultivé en laboratoire. Grâce à la société de biotechnologie allemande AMSilk et à l'horloger suisse Omega, une montre avec bracelet en soie d'araignée vient de faire son apparition sur le marché. Et la soie d'araignée devrait bientôt conquérir l'univers de la beauté et de la mode. Sans embêter les vraies araignées.

Que les arachnophobes qui ont envie de tourner la page rien qu'en lisant le terme "soie d'araignée" se rassurent: dans cet article, il n'est pratiquement pas question d'araignées. Mieux encore: la soie d'araignée, un fil très prometteur dans le monde de la biotechnologie, n'est pas fabriquée par de vraies araignées, mais cultivée en laboratoire.

Les nouvelles montres Speedmaster et Seamaster de Omega peuvent avoir un bracelet NATO en soie d'araignée. ©rv

Les amateurs de montres qui n'aiment pas les araignées peuvent donc pousser un soupir de soulagement et porter au poignet le bracelet en soie d'araignée des nouvelles montres Speedmaster et Seamaster Omega. En effet, l'horloger suisse vient d'engager un partenariat avec la société de biotechnologie allemande AMSilk pour un nouveau bracelet montre NATO en soie d'araignée, et en édition limitée.

Depuis des décennies, ce bracelet NATO fait partie de l'équipement militaire officiel -comme son nom l'indique. Fabriqué en tissu, il est confortable même mouillé. Cependant, le modèle d'AMSilk n'est pas tissé avec un fil ordinaire, mais avec un fil de soie d'araignée (ou Biosteel) combiné à un polymère synthétique. Une première. "La soie d'araignée est idéale pour ce type de bracelet", explique Jens Klein, CEO d'AMSilk. "Le matériau est solide, flexible, léger et doux."

©rv

Vous avez probablement déjà vu de loin (par exemple, en brandissant un balai) une araignée qui se balançait tranquillement au bout de son fil. Cette 'ligne de vie' permet aux arthropodes d'être constamment connectés à leur toile et de pouvoir s'échapper rapidement. Afin de supporter ce poids, les fils sont extrêmement solides et flexibles et, selon certains spécialistes, encore plus résistants que l'acier ou le kevlar.

L'entrepreneuse et artiste néerlandaise Jalila Essaïdi l'a "prouvé" il y a quelques années, en développant une surface de peau artificielle, un savant mélange de cellules de peau humaine cultivées in vitro et de soie d'araignée synthétique.

La soie d'araignée est donc idéale pour produire un fil solide. Alors, pourquoi ne pas faire un élevage intensif d'araignées pour récolter leurs toiles? La raison est toute simple: ces bestioles sont trop agressives.

Contrairement aux cochons ou aux poulets, les araignées ne peuvent pas être enfermées dans un petit espace, sous peine de s'entre-dévorer. C'est pourquoi les scientifiques et les entreprises de biotechnologie tentent depuis des années d'identifier le gène qui code la soie d'araignée. Et ainsi se passer d'elles sans faire une croix sur leur soie.

Soie artificielle

La soie d'araignée artificielle existe et elle est vegan. En effet, ce n'est rien de plus qu'une protéine cultivée en laboratoire, qui se développe au cours d'un processus de fermentation similaire à celui du brassage de la bière (eau, levure et sucre), bien que l'on utilise ici des bactéries génétiquement modifiées. La protéine, une substance blanche liquide, est ensuite filée.

©rv

En 2002, dans l'hebdomadaire Science, la société canadienne Nexia Biotechnologies Inc. et la U.S. Army Soldier Biological Chemical Command ont déclaré qu'elles étaient parvenues à déchiffrer le code de la toile d'araignée et qu'ainsi, elles ont été les premières dans le monde à avoir refait en laboratoire des fibres de soie d'araignée.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) se sont également servis de bactéries génétiquement modifiées pour fabriquer de la soie d'araignée vegan. Initialement, les premières fibres artificielles étaient loin d'être aussi résistantes que la soie d'araignée naturelle, mais on y a remédié depuis, au point d'obtenir une fibre encore plus résistante que la vraie soie d'araignée.

AMSilk allègue que la soie artificielle qu'elle produit est non seulement vegan et biodégradable, mais aussi moins énergivore et beaucoup plus durable que le polyester, fabriqué à partir du pétrole. Et l'entreprise n'oublie pas de mentionner qu'aucun ver à soie n'a été gazé ou ébouillanté lors du processus de fabrication de cette soie.

Stella McCartney

Prototype d'une chaussure biodégradable en soie d'araignée, un projet sur lequel Adidas a collaboré avec AMSilk. ©Adidas Group (photographe: Hannah Hlavacek)

Quelques labels de mode ont déjà essayé d'utiliser la soie d'araignée vegan. En collaboration avec le géant du sport Adidas, la société allemande AMSilk a, par exemple, conçu un prototype de chaussure biodégradable en Biosteel.

Et la société japonaise Spiber a fabriqué un prototype de parka en soie d'araignée avec le label outdoor The North Face. Récemment, bien qu'aucune date précise n'ait encore été fixée, l'entreprise à l'origine de la marque Polartec a annoncé qu'elle commercialiserait des vêtements en soie d'araignée en collaboration avec Kraig Biocraft Laboratories.

La start-up américaine Bolt Threads, qui a déjà lancé un luxueux sac en cuir de champignon, s'est aussi engouffrée dans la brèche. Sa soie d'araignée 'Microsilk' a été utilisée dans une collection de robes de la plus écoresponsable des créatrices, Stella McCartney.

Clean beauty

Et cette liste n'est pas exhaustive. Shampooings, vêtements et même avions: ses partisans affirment que la soie d'araignée peut changer le monde. "Dans le secteur cosmétique, il y a déjà une forte demande pour des produits vegan, durables et produits de manière éthique", déclare Klein, CEO d'AMSilk.

En avril, l'entreprise allemande a vendu son pôle cosmétique (qui fournissait déjà des protéines de soie d'araignée à cinquante produits cosmétiques) à Givaudan, un groupe suisse de parfums et d'arômes, leader du marché.

Les produits à base de gel de soie d'araignée peuvent donner une texture soyeuse à la peau et aux cheveux, explique Klein. Selon Givaudan et AMSilk, ils laissent passer l'oxygène et sont anti-allergiques, alors que la demande en produits 'clean beauty' ne cesse d'augmenter. D'ailleurs, AMSilk a découvert que la soie d'araignée fabriquée en laboratoire est si compatible avec le corps humain qu'il compte l'utiliser pour recouvrir des implants en silicone.

Pourquoi ne pas faire un élevage intensif d'araignées et récolter leurs toiles? La raison est simple: ces bestioles sont trop agressives entre elles.

La société californienne Spidey Tek entend aussi profiter de cette demande: le mois dernier, elle a lancé une série de produits pour la peau à base de protéine de soie d'araignée, dont elle fait un éloge dithyrambique - elle en parle comme d'un composant ant miracle contemporain. "La façon dont la protéine de soie d'araignée comble les petites imperfections de la peau est top", conclut Roberto Velozzi, CEO de Spidey Tek.

Quelles sont les autres propriétés de la soie d'araignée? Elle ne fond pas: c'est pour cela que l'armée américaine serait, elle aussi, intéressée par la soie d'araignée. Tout comme le constructeur d'avions Airbus. "AMSilk travaille avec Airbus au développement d'un matériau composite pour remplacer partiellement la fibre de carbone du drapage des avions", ajoute Klein. The sky is the limit.

Prototype d'une chaussure biodégradable en soie d'araignée, un projet sur lequel Adidas a collaboré avec AMSilk.Pourquoi ne pas faire un élevage intensif d'araignées et récolter leurs toiles? La raison est simple: ces bestioles sont trop agressives entre elles.

Lire également

Publicité
Publicité