sabato

Le come-back de la terre cuite: les designers réinventent le pot de fleurs

Le flamboyant designer espagnol Jaime Hayon a un carnet d’adresses impressionnant, dont Caesarstone, Fritz Hansen, Magis ou Viccarbe entre autres éditeurs. Pour BD Barcelona, il a conçu cette collection de ‘meubles de jardin’ waterproof. À partir de 165 euros. www.bdbarcelona.com ©rv

Trouver des jolis pots de fleurs était une sinécure. Mais depuis que les millennials se sont mis à adopter des plantes, les designers se sont mis au travail.

©rv

L’Américain Chris Wolston, qui a fait un détour par la mode pour la marque de luxe Fendi, est l’un des designers du moment, et à juste titre. Ses ‘chaises-pots de fleur’ en terre cuite sont un bel équilibre entre folie et réalité.

À partir de 6.000 euros. Ses créations sont généralement fabriquées sur commande. www.patrickparrish.com

©rv

Il ne faut pas toujours tout prendre trop au sérieux, estime le designer américain Wyatt Little. Ses sculptures et ses pots de fleurs prennent la forme d’ordinateurs, de téléphones, de casquettes et même de ballons de basket. Sa source d’inspiration est la nostalgie, précise-t-il.

À partir de 70 euros. www.wyattlittle.com

©rv

Le designer britannique Nick Fraser a conçu cette collection de pots de fleurs pour le Barbican Art Gallery Shop en s’inspirant des lignes épurées de la Casa da Música, une salle de concert de Porto conçue par Rem Koolhaas.

À partir de 34 euros. www.kobiandteal.co.uk

©rv

Parfait pour les maladroits: grâce à une ingénieuse découpe, ce vase ‘Tumble’ de Falke Svatun se cale sur le bord d’une étagère ou d’un meuble.

À partir de 95 euros. www.apart.works

©rv

Les créations de la Californienne Bari Ziperstein sont à la croisée de l’art et du design, et d’ailleurs cette distinction qui n’a pas beaucoup d’importance. Elle réalise vases, lampes et récipients architecturaux en édition limitée et à la main.

À partir de 294 euros. www.bzippyandcompany.com

©rv

Le travail de la designer et artiste portugaise Bela Silva, dont une nouvelle collection de sculptures et de pots de fleurs inspirée par un voyage au Mexique, se situe entre l’utile et l’agréable, le design et la sculpture. Il est exposé dans les musées du monde entier, mais aussi dans l’atelier de l’artiste aux Ateliers Zaventem, projet du designer bruxellois Lionel Jadot. Prix sur demande.

©rv

Si le mouvement Memphis et les potiers romains traditionnels faisaient un bébé, il ressemblerait aux créations de l’Israélien Tal Batit. Il mêle éléments traditionnels en céramique et brillantes formes postmodernes.

À partir de 400 euros. www.pamono.com

©rv

L’Espagnole Valeria Vasi (ça ne s’invente pas!) fait des vases et des sculptures. Des pièces uniques qu’elle fait à la main dans son atelier de Barcelone.

À partir de 125 euros. www.valeriavasi.com 

©rv

Une version géométrique d’un design classique, c’est un choix qui fait des émules. Dans le studio australien d’Anchor Ceramics, on fabrique des pots de fleurs à la main sur un tour de potier, ce qui rend chaque pièce unique.

À partir de 132,74 euros. www.anchorceramics.com

Lire également

Publicité
Publicité