sabato

Le grand retour des fleurs séchées

©Blommm

Pourquoi faire venir des fleurs du bout du monde pour décorer son salon pendant quelques jours? Des fleuristes engagés ont une proposition tout aussi décorative. Des fleurs séchées, aussi jolies en vrai que sur Instagram.

©Blommm

 "Même dans les boutiques et les cafés, les fleurs séchées sont devenues incontournables", pointe Mayken Craenen. Il y a six mois, elle a fondé la boutique de fleurs Wilder, avec Marijke Boesmans. Au printemps et en été, elles vendent des fleurs fraîches, puis, en automne et en hiver, elles passent à la version sèche.

Esthétiquement, la tendance est manifestement aux fleurs fanées. "Aujourd’hui, les couleurs un peu passées et les tons légèrement surannés plaisent", déclare Chris DeMeo au magazine The New Yorker. Il est le fleuriste de la Dutch Flower Line, à New York, depuis plus de vingt ans.

"Le vieux rose, le moutarde, l’espresso et le vert foncé sont omniprésents. Pour les fleurs fraîches, il n’y a pas autant de possibilités dans cette palette. Les fleurs séchées, par contre, offrent cette gamme de couleurs et leur ‘vibe’ vintage s’intègre dans de nombreux intérieurs contemporains."

Bouquets Instagrammés

 La notion de durabilité est sans doute aussi, en partie, à l’origine de ce renouveau des fleurs séchées, que l’on pourrait qualifier de "honte d’acheter des fleurs", cette culpabilité ressentie à l’achat de bouquets importés de l’aute bout du monde pour décorer le salon le temps d’une semaine. "C’est devenu difficilement justifiable."

Cependant, un autre facteur important alimente cette hype. On a vu apparaître rapidement des bouquets de fleurs séchées dans les bars, les boutiques de mode et autres concepts stores essentiellement. "Il y a dix ans, une nouvelle tendance ne prenait son envol qu’après une parution dans un magazine qui faisait autorité en matière de goût", justifie DeMeo. "Aujourd’hui, elle explose dès qu’elle génère de belles images sur Instagram." Exactement comme c’est le cas pour les fleurs séchées.

Il suffit de faire une recherche avec le hashtag #driedflowers, qui réunit près d’un million de publications, ou suivre le travail de la styliste florale Loes van Look sur son compte @wildflowers_and_vodka. Les amateurs d’herbe de la pampa, grande star des bouquets secs peuvent se diriger sur le profil de @pampaspeople.

Paulien Verhaest, fondatrice Blommm ©Sarah Van Looy

Durabilité

©Hannes Vandenbroucke

Paulien Verhaest a aussi ses favoris, plus originaux: la ‘Catananche caerulea major’ ou Cupidone bleue, une petite fleur bleu-mauve qui forme un superbe nœud argenté après séchage, et la ‘gomphrena globosa’ ou Amarantine globuleuse, une fleur qu’elle décrit comme ‘une petite bombe de couleurs crépitantes’.

Cette fleuriste a ouvert Blommm en 2017 et s’est directement orientée sur la production locale et bio. "En Belgique, on trouve des fleurs fraîches de mars à octobre. Les premières années, nous faisions des tisanes avec les fleurs et les herbes, après les avoir fait sécher. Depuis peu, nous proposons aussi une tisane composée avec les herbes et les fleurs figurant sur le célèbre retable de Jan van Eyck, L’Adoration de l’Agneau mystique."

Peu à peu, elle s’est mise à faire sécher les fleurs invendues, en les suspendant tête en bas pour éviter qu’elles ne moisissent. Une opération qui prend quelques semaines en moyenne. "Aujourd’hui, nous ne nous contentons pas de faire sécher les excédents de l’été pour proposer de belles fleurs séchées à l’automne; nous les faisons cultiver spécialement pour composer des bouquets de fleurs séchées. Cela demande par contre un travail supplémentaire aux producteurs."

©Sarah Van Looy

Comeback

©Hannes Vandenbroucke

Si les fleurs séchées sont à la mode, le procédé existe depuis des millénaires. Les pionniers étaient les anciens Égyptiens, qui composaient avec soin des bouquets de fleurs séchées pour accompagner les morts dans leur voyage dans l’au-delà.

Plus récemment, à l’époque victorienne, au Royaume-Uni, on réalisait de véritables œuvres d’art avec des fleurs séchées. Ces dernières ont progressivement conquis l’Europe, gagnant en durée de conservation grâce à l’amélioration des techniques. En effet, la courte durée de vie des fleurs fraîches reste leur inconvénient majeur alors que les fleurs séchées sont impérissables.

Pour casser cette image ringarde et passée des bouquets de fleurs séchées, on les présente dorénavant de la manière la plus contemporaine possible. On oublie le style oasis et bouquet Biedermeier pour tendre vers des compositions au look très organique ou créer des bouquets champêtres.

"Les herbes, les céréales et les fleurs séchées ont une aura classique et romantique, permettant créer une infinité de superbes créations", témoigne Anton van Duijn, style director chez Bloomon. "Par exemple, de longues tiges nouées en bouquets champêtres généreux ou un herbier de fleurs aplaties. Les espèces les plus prisées sont la rose, le gypsophile et l’herbe de la pampa, un gracieux panache ébouriffé."

Bloomon a conçu un plateau en bois, spécialement pour fleurs séchées, le Flowergram. L’entreprise néerlandaise le présente comme le cadeau idéal, car il dure plus longtemps que les bouquets traditionnels.

Origine locale

Comme c’est souvent le cas avec les tendances, cette mode des fleurs séchées, à première vue durable, a un revers. "En raison de son immense popularité, il est aujourd’hui devenu difficile de trouver des fleurs séchées locales", déplore Verhaest qui, avec sa boutique Blommm, a fait du local sa marque de fabrique.

©Blommm

"Je remarque ici et là des fleurs séchées importées de l’autre bout du monde. En tant qu’acheteur, il est difficile, si pas impossible, de savoir d’où viennent les fleurs. Dans les supermarchés, la provenance de tous les aliments est clairement mentionnée, alors pourquoi ne pas le faire pour les fleurs?"

Autre point noir: l’aura naturelle des fleurs séchées est flinguée si elles sont colorées chimiquement. Blommm et Wilder évitent toutes deux de travailler avec ce type de fleurs colorées. Autrement dit, ce n’est pas là que l’on trouvera les panaches rose fluo. Par contre, elles méritent les applaudissements pour leur engagement en faveur du commerce de fleurs écologiquement responsable. 

Lire également

Publicité
Publicité