sabato

Idée Noël: construire un chalet en charcuterie

Le chalet en charcuterie, la version canaille de la maison de pain d’épices. ©Shutterstock

La dernière tendance en matière d’apéritif demande du temps, de l’ingéniosité et du goût. Le chalet en charcuterie est la version canaille de la maison en pain d’épices ou la version 3D de la planche de charcuterie.

c’est sûr et certain: nous allons passer les fêtes avec notre bulle habituelle. Mais qu’allons-nous bien pouvoir faire toute une soirée? Une idée: construire des maisons. Pas sur Minecraft ni en Lego, mais une vraie maison en biscuits salés et en charcuterie! Le réveillon est l’occasion parfaite de tester cette tendance, car ces chalets faits de viande, de fromage et de crackers sont prévus pour quatre à six personnes.

Qui a bien pu avoir l’idée folle de faire un chalet en charcuterie? C’est Lauren et Alex Lester, un couple d’Américains qui, sous le nom de «Cast Iron Keto», qui propose des plats faciles qui respectent le régime keto (le moins de glucides possible) sur un site web, un compte Instagram et de nombreux livres. En termes de construction, cela se traduit par une structure de crackers au sésame, un toit de salami, du ciment en fromage aux fines herbes, un traîneau en poivron et un pot de fleurs en champignon.

Certes, on est à mille lieues d’un plat facile, mais ce chalet permet de remplacer la maison en pain d’épices riche en sucre, et donc de respecter le régime keto. Une version canaille qui s’est rapidement imposée sur les réseaux sociaux.

L’année prochaine, avec un peu d’expérience, ce chalet pourrait bien devenir un gratte-ciel en charcuterie!

Bien que le couple ait publié ce chalet en charcuterie l’année dernière, la tendance ne semble vraiment décoller que cette année. Sous le hashtag #charcuteriechalet, toutes sortes de constructions sont lancées aux quatre coins monde, le défi ne consistant pas tant à imiter un chalet en charcuterie typique qu’à faire preuve de créativité pour trouver une nouvelle variante -une maison sans gluten, une «mortadella mansion» ou encore un «fromage cottage».

Pour ceux qui voudraient en faire une activité familiale la veille de Noël (en effet, le baby-sitting reste exclu), voici quelques consignes: assurez-vous d’avoir du fromage à pâte dure, du salami et quelques gressins, car rien n’est plus important qu’un gros œuvre solide! Pour le ciment, il est également préférable de choisir un fromage aux herbes bien ferme. Un conseil pour la touche finale: un brin de romarin fait un sapin de Noël très ressemblant pour le jardin du chalet. Avec un peu d’expérience, le chalet pourrait bien se transformer, l’année prochaine, en «gratte-ciel en charcuterie!»

Lire également

Publicité
Publicité