Visitez Liège par les bons plans de la blogueuse/influenceuse Sophie Ismail

La blogueuse/influenceuse Sophie Ismail a beau passer la moitié de son temps à Paris, Liège reste son port d’attache. “Alerte à Liège”, son blog lifestyle et un des premiers du pays, existe depuis 15 ans déjà.

Les bons plans pour Liège de Sophie

Sabato s’est aventuré dans les rues de la Cité ardente à la découverte des bonnes adresses soufflées par six Liégeois, amoureux de leur ville.

Yust

“L’installation de Daniel Buren à la gare de Liège-Guillemins est tout simplement magnifique. Comme je voyage souvent, j’y passe constamment. En fait, Calatrava a conçu une toile blanche sur laquelle des artistes peuvent s’en donner à cœur joie. Une excellente façon d’introduire l’art dans l’espace public. On peut aller voir l’œuvre gratuitement, ce qui lui fait perdre son côté élitiste.”

Publicité

Aujourd’hui, il y a autant d’influenceurs que de poissons dans la mer, mais Sophie Ismail peut se considérer comme une des pionnières. “Alerte à Liège” a été lancé il y a 15 ans déjà. Entretemps, elle a vu Liège évoluer. “Prenez En Neuvice, par exemple: autrefois, c’était un endroit sinistre où il valait mieux ne pas s’aventurer le soir alors qu’aujourd’hui, on y trouve une foule de boutiques et de petits restaurants sympas.”

©Anthony Dehez

Un grand nombre de jeunes entrepreneurs insufflent une nouvelle vie au centre, poursuit-elle. “Elsa Darius, du café du même nom, est l’une de ces game changers. En même temps, cette ville compte aussi de véritables institutions, comme l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et la salle de concert Reflektor.” Selon Ismail, la cathédrale Saint-Paul entièrement rénovée est un joyau secret, même pour de nombreux Liégeois. Dans la foulée, voici un autre bon plan d’Ismail: jusqu’au 7 novembre, on pourra admirer la ville en navette fluviale sur la Meuse.”

Sophie Ismail aurait pu s’installer à Paris, mais elle reste fidèle à Liège. “C’est chez moi: cette ville a quelque chose d’unique, d’authentique et sans chichi. Et c’est ici que vit ma mère. Elle souffre de la maladie d’Alzheimer et je tiens à m’occuper d’elle.”

Publicité
Publicité

Aujourd’hui, si elle est toujours blogueuse, elle partage aussi ses connaissances sur le marketing numérique, via son cabinet de conseil et en conférencière invitée dans plusieurs universités de Belgique et de France. “Beaucoup de mes étudiants déplorent le fait que les influenceurs manquent souvent d’authenticité et d’honnêteté. C’est vrai, de nombreuses stars des réseaux sociaux acceptent des contrats avec des marques, mais en agissant ainsi, on perd sa crédibilité.”

Publicité