sabato

Zendaya, de starlette Disney à révélation hollywoodienne

©Thomas Whiteside / Trunk Archive

À 24 ans seulement, Zendaya est actrice, productrice, chanteuse, danseuse et égérie. Après son sacre pour "Euphoria", on la retrouve dans "Malcolm & Marie",  disponible depuis vendredi sur Netflix.

La meilleure façon de décrire Zendaya? Elle a plus d’un tour dans son sac. La Californienne est actrice, productrice, chanteuse et danseuse, sans oublier qu’elle s’aventure également dans la mode en tant que mannequin, égérie et qu'elle possède son propre label.

Malgré ce palmarès, il se peut que vous n’en ayez jamais entendu parler. D’ailleurs, jusqu’à récemment, nous non plus... Il y a un peu plus d’un an, elle s’est fait remarquer en tenant le premier rôle dans "Euphoria", la série HBO consacrée à une bande d’adolescents aux prises avec la vie, mais surtout avec eux-mêmes.

On chuchote qu’un Oscar pourrait bien se profiler.

Pas mal pour une fille qui a commencé sa carrière en tant qu’enfant mannequin pour les catalogues de Macy’s et autres grands magasins américains. Son joli minois figure aussi dans un clip du label américain Kidz Bop, qui réédite des succès connus en version spéciale pour enfants. Elle apparaît également dans un clip de Sear Commercial avec Selena Gomez.

La suite est facile à deviner: en 2009, elle décroche un des rôles principaux dans la production Disney Channel "Shake it up", qui deviendra une des séries les plus regardées sur la chaîne de télévision américaine pour enfants.

"Ma mère travaillait au California Shakespeare Theater et j’adorais assister aux répétitions: c’est ce qui m’a initiée au métier d’actrice", explique-t-elle. Elle a alors treize ans et, dans le monde du show-business, chacun sait que Zendaya est promise à un bel avenir, à l’instar d’autres talents issus du vivier de Disney Channel, dont Britney Spears et Justin Timberlake.

Trailer "Euphoria"

"Project Runway"

Si les choses s’étaient passées différemment, cet article aurait pu se terminer ici. À 16 ans, Zendaya devient tout doucement trop âgée pour les productions Disney Channel, mais elle n’est pas encore assez mûre pour entamer une carrière d’actrice adulte. Une fin de carrière précoce se profile.

À 24 ans seulement, Zendaya a déjà une carrière de dix ans à Hollywood.

"Je lisais alors beaucoup de scénarios, mais rien ne me semblait approprié. Je savais ce que devait être la prochaine étape de ma carrière, seulement rien ne m’enthousiasmait."

C’était compter sans son agent (car dans l’intervalle, elle en a choisi un, bien sûr), qui lui suggère de participer à l’émission incroyablement populaire "Dancing with the stars". Celle-ci (dans laquelle elle termine deuxième) la fait connaître auprès d’un public un peu plus âgé que d’habitude et jette les bases de sa future carrière. À partir de là, tout s’accélère: elle est invitée à rejoindre le jury de l’émission "Project Runway" et une poupée Barbie, habillée d’une version miniature de la robe qu’elle portait à la cérémonie des Oscars en 2015, est créée à son effigie.

Personnage principal

Le grand public apprend vraiment à la connaître lorsqu’elle interprète Michelle dans le film de superhéros "Spider-Man: Homecoming". Pas vraiment un film nécessitant de suivre une masterclass en "method acting", mais sa performance est néanmoins bien accueillie. Un critique du Hollywood Reporter la décrit comme une "scene stealer". Un autre article la qualifie même de MVP (most valuable player) du film. Elle décroche ensuite un des rôles principaux dans "The greatest showman", aux côtés de Zac Efron, et est citée comme l’une des femmes les mieux habillées sur le site de mode et boutique en ligne Net-a-Porter.

Zendaya dans "The greatest showman"

En 2019 arrive la consécration. Avec "Euphoria", la série HBO qui suit des adolescents en recherche d’identité, plongés dans la drogue, le sexe, les réseaux sociaux et l’amitié. Zendaya incarne le personnage principal, Rue Benett, une jeune droguée de 17 ans à la morale plutôt élastique. Une prestation qui lui vaut une unanimité de critiques quatre étoiles. Elle sera la plus jeune à obtenir un Emmy Award dans la catégorie Meilleure Actrice. 

"J’étais nerveuse lors de la première de la série", témoigne-t-elle. "Mais j’espère que cette série a ouvert le dialogue dans les familles en proie aux problèmes de toxicomanie". Le coronavirus ayant interrompu le tournage de la deuxième saison, ses fans sont obligés de patienter avec deux épisodes spéciaux. Le premier, sorti en décembre dernier, porte sur Rue Bennett et, le second, est consacré à Jules, l’autre personnage principal.

Dans "Euphoria" Zendaya joue le rôle d’une ado toxicomane à la morale élastique, ce qui lui a valu un Emmy Award pour Meilleure actrice. ©Eddy Chen-HBO / The Hollywood Archive

Carrière musicale

Bien qu’elle n’ait jamais dû mendier ses rôles au cinéma, Zendaya veille à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. En 2011, elle sort le single "Swag it out", aussi original que quelques milliers d’autres tubes R&B et qui, à juste titre, ne fait pas de vagues. Son deuxième essai, "Watch me", fait légèrement mieux en se hissant à la 86ème place dans les charts américains.

Après un premier album en 2013, elle travaille pendant un moment avec le label Timbaland (Nelly Furtado et Justin Timberlake) sur un second album. Cependant, cet opus ne sera finalement jamais commercialisé.

"L’industrie de la musique ne fait qu’étouffer la passion", expliquera-t-elle plus tard. "Ils vous aspirent totalement. Ce que je pensais vouloir n’est plus ce que je veux. Je ne me fais plus d’illusions au sujet de l’industrie de la musique."

©Thomas Whiteside / Trunk Archive

Qu’à cela ne tienne, il reste l’industrie de la mode. Avec ses 85 millions d’abonnés sur Instagram, Zendaya est la vitrine idéale pour les labels de mode et de beauté.

Aujourd’hui, elle est ambassadrice du parfum "Idôle" et du mascara "Lash Idôle" de Lancôme. Elle a déjà signé des collections pour Tommy Hilfiger et elle dirige sa propre ligne de mode, Daya by Zendaya. Et, depuis décembre, elle est aussi le nouveau visage de la maison de luxe italienne Valentino. Dans un registre plus engagé, avec 85 millions d’abonnés sur Instagram, elle est également une activiste incontournable pour le mouvement "Black Lives Matter".

Oscar en vue

Le cinéma reste sa priorité. Avec le film "Malcolm & Marie", qui vient de sortir sur Netflix, Zendaya brille dans un long métrage qui joue la carte du film d’auteur en noir et blanc et qui a été tourné pendant le premier confinement l’an dernier. 

"Malcolm & Marie" explore la détérioration de la relation entre un réalisateur et sa petite amie à travers des dialogues déchirants. Sa performance d’actrice est tellement inspirée qu’on chuchote qu’un Oscar se profile à l’horizon. "Zendaya a une force incroyable en tant qu’actrice et en tant qu’être humain", déclare le réalisateur Sam Levinson. "Elle sait vraiment vous toucher par son jeu."

Nous attendons également avec impatience l’adaptation cinématographique de "Be my baby", la biographie de la chanteuse Ronnie Spector, muse du producteur de musique Phil Spector récemment décédé. Ainsi que, bien sûr, "Dune", la superproduction très attendue de Denis Villeneuve dans laquelle Zendaya donnera la réplique à Timothée Chalamet.

"Jouer me fait du bien", explique-t-elle. "J’ai surmonté ma timidité, j’ai appris le small talk. Avant, j’étais perçue comme hautaine parce que je ne savais pas comment entamer une conversation, alors que j’étais tout simplement trop nerveuse pour adresser la parole à qui que ce soit."

Le film en noir et blanc, "Malcolm & Marie", a été tourné pendant la pandémie. Le pitch? La relation entre un réalisateur et sa fiancée. ©Netflix, Inc.

Crâne rasé

Peut-on prédire un brillant avenir pour Zendaya, avec les Golden Globes, Oscars et Emmys qui vont de pair? Cela reste à voir. C’est vrai, elle a plus de talent que nombre de ses pairs, mais elle reste associée à l’image d’une starlette modelée et lancée par l’industrie du spectacle. Nous ne voudrions pas jouer les experts en psychologie, mais il pourrait y avoir là un danger latent. Si elle se rend compte qu’elle n’a jamais eu de véritable enfance, elle pourrait bien finir comme Britney, avec le crâne rasé et une montagne de bouteilles d’alcool devant ses petits pieds parfaitement soignés.

Restons positifs: à 24 ans, elle a déjà derrière elle plus de dix ans de carrière dont elle est sortie indemne, ce qui laisse augurer le meilleur. Que viennent donc les Oscars! Par contre, pour les Grammy Awards (qui récompensent les meilleurs artistes dans le domaine de la musique), nous pouvons définitivement l’oublier.

Trailer "Malcolm & Marie"

Les épisodes spéciaux de "Euphoria" sont disponibles sur Streamz.
"Malcolm & Marie" est disponible sur Netflix.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité