3 adresses pour un séjour gastronomique en Belgique

Rentrer chez soi après un bon dîner, c’est un peu dommage. Ces adresses offrent le gîte en plus du couvert.

La Table de Maxime, Our

©mickael Williquet
Publicité

En saison, l’adresse est incontournable pour les amateurs de gibier local.

DANS L'ASSIETTE Depuis 2019, ce restaurant a décroché deux étoiles Michelin. Dans une salle généreusement vitrée avec vue sur les prairies environnantes, on déguste une cuisine subtile qui s’appuie sur des produits haut de gamme, tels que langoustine, homard et caviar.

Publicité
©Angel Bena

EN CUISINE Maxime Collard a été second au Karmeliet, l’ex-institution trois étoiles de Geert Van Hecke, avant de revenir dans son village natal où, en toute discrétion, il a bâti dès l’âge de 25 ans un petit empire comprenant la brasserie voisine Les Terrasses de l’Our ainsi que quatre hôtels.

L'EXPÉRIENCE L’ancienne ferme a été rénovée avec goût et propose six chambres spacieuses, confortablement aménagées, où l’on passe la plus agréable des nuits.

Publicité
Publicité

À CONSEILLER En saison, l’adresse est incontournable pour les amateurs de gibier local.

L'ADDITION Les trois menus découverte sont proposés aux prix de 70, 85 et 110 euros. À la carte, les prix varient de 38 à 75 euros pour une entrée, et de 55 à 70 euros pour un plat principal.

Our 23, 6852 Our. Tél. 061 23 95 10.
www.maximecollard.be

La Butte aux Bois, Lanaken

Le chef réussit à merveille à associer légèreté et élégance, tout au long du repas.

DANS L'ASSIETTE Influences asiatiques et haute cuisine: les différentes saveurs se conjuguent en parfaite harmonie, soutenues par le savoir-faire du chef en matière de précision des cuissons.

EN CUISINE Le chef néerlando-limbourgeois Ralf Berendsen a fait ses armes au Kasteel Wittem, et, en 2011, il a pris la direction de la Source, l’ex-restaurant du complexe hôtelier La Butte aux Bois. Récemment rénové de fond en comble, le restaurant a été rebaptisé du nom du chef et a décroché deux étoiles au Michelin.

©HUGO THOMASSEN

L'EXPÉRIENCE Plongée dans le luxe total d’une chambre confortable pour ne pas devoir reprendre la route après des agapes: le 5 étoiles superior qui brille sur la façade offre la garantie d’une nuit de rêve.

À CONSEILLER On prend son temps. La majorité des convives optent pour le menu six services, précédé de six mises en bouche et suivi d’un trio de desserts. Le chef réussit à merveille à associer légèreté et élégance, tout au long du repas

L'ADDITION Le menu six services (plus quelques extras) revient à 220 euros. Il est également possible de commander à la carte.

Paalsteenlaan 90, Lanaken. Tél. 089 73 97 70.
www.labutteauxbois.be

August, Anvers

©Buro Bonito

Cet ancien couvent des Augustins accueille le plus bel hôtel boutique d’Anvers.

DANS L'ASSIETTE L’accent est mis sur les produits locaux de saison, dont certains sont même cultivés sur le toit du PAKT, le site industriel voisin. Les amateurs de poisson sont ici à bonne enseigne: préparations épicées (lieu jaune, moules, chorizo) et saveurs de terre (coquilles Saint-Jacques pêchées à la main, topinambour, kombu, dashi de truffe).

Publicité
©Buro Bonito

EN CUISINE August est sous la houlette de Nick Bril, propriétaire et chef du restaurant voisin, le deux étoiles The Jane. En cuisine, le chef Pieter Starmans, ex-second de The Jane, se charge de l’exécution.

L'EXPÉRIENCE Cet ancien couvent des Augustins accueille le plus bel hôtel boutique d’Anvers. L’architecture authentique et l’ambiance chaleureuse du restaurant se prolongent tout naturellement dans l’hôtel.

À CONSEILLER Si l’on n’a pas réservé de table, on s’installe pour commander au bar élégant un cocktail accompagné de délicieuses mises en bouche.

L'ADDITION Le menu quatre services est à 79 euros; le cinq services, à 95 euros.

Jules Bordetstraat 5, Anvers.
Tél. 03 500 80 80. www.august-antwerp.com