sabato

Un festival de saveurs Aux Trois Petits Points

©luc viatour

Patrick Fiévez s'attable Aux Trois Petits Points, une adresse où les produits s'associent en de singulières harmonies.

Nous entrons dans une villa moderne sur la route de Fosses-la-Ville. Des tables en bois naturel, un dallage de pierres grises, une terrasse couverte qui donne sur un jardin en coteau. Jonathan Besson a dirigé un restaurant à Charleroi avant de migrer en périphérie pour y ouvrir cette nouvelle adresse, Aux Trois Petits Points, avec le chef Jonathan Breynart. Cet ancien de l'école hôtelière de Marcinelle avait été choisi pour la sélection de la finale belge du célèbre concours 'Bocuse d'Or', à Lyon, mais n'avait pas été retenu. Le parcours de ce trentenaire? Le restaurant de l'hôtel Métropole à Bruxelles (ex-L'Alban Chambon) et L'Espièglerie à Namur.

©luc viatour

Un festival de saveurs: fenouil, badiane, roquette sauvage, gomasio, sel fumé, wasabi, vadouvan...

Jonathan Besson nous détaille la carte. Il s'attarde à toutes les tables, pour expliquer avec précision plats et produits mis en oeuvre. Nous l'écoutons en dégustant un verre de rosé de la Cave de Tavel. Toute l'année, le chef propose un menu à la truffe. En cette saison, évidemment, la truffe estivale est moins savoureuse, mais ce menu trois services et mises en bouche (49 euros) a ses fidèles. Nous choisissons le menu 4 services, mises en bouche et trou normand. Ce soir, on commence par une soupe froide de légumes à cosse et croutons, et un froid de polenta aux éclats de truffe (noire), de la crème et un crumble aux oignons frits. La première entrée est un vitello tonnato revisité. Imaginez: du rôti de boeuf (de la génisse) cuit au four, des dés de thon cru, une écrasée de jaunes d'oeufs à la moutarde, persil, caprons et oignons, apportant du relief et une touche vinaigrée à cette recette vraiment très revisitée du célèbre plat.

Adresse?
Aux Trois Petits Points
Rue de Fosses, 54b
6250 Presles
Tél. 071/32.75.00
Fermé lundi, mardi midi et soir. Mercredi et samedi midi, dimanche soir.
Parking privé.
Sommelier?
Carte française, beau choix entre 28 et 37 euros comme les rosés de la Cave de Tavel et les rouges de celle de Fleurie (Beaujolais). Le Châteauneuf-du-Pape Domaine de Nalys est sagement facturé (69 euros). Hélas, on regrette pour certains vins. Vins servis à la bonne température.
Décibels?
On adore Classic 21, mais choisir une radio pour créer l'ambiance sonore n'est pas très heureux.
Addition
Deux verres de rosé à l'apéritif, deux menus à 47 euros, une bouteille de vin (Petit Chablis): 141 euros.
On y retourne?
En hiver, pour le menu 'tout truffe'.

Ma fidèle complice de table a choisi une stracciatella di burrata accompagnée de tomates multicolores cuites au vinaigre. Un petit bol d'eau de tomate accompagne cette entrée très fraîche. Perso, j'ai choisi des queues de crevettes (servies un peu trop cuites) sautées au chorizo, fenouil et badiane, écume anisée. Suit le trou normand qui n'a de normand que le nom vu qu'il s'agit d'un prosecco et sorbet au citron. Cette touche sucrée en milieu de repas est-elle bien nécessaire?

Comme plat principal, ce sera du poisson. Ma voisine apprécie son filet de bar aux algues, salade de roquette sauvage (au goût poivré), tomates au gomasio (sel au sésame) et émulsion aromatisée au wasabi. C'est copieux... Tout comme mon rouget rôti au sel fumé accompagné d'une poêlée de légumes à cosse (mange-tout, fèves, haricots verts), dés d'artichaut et beurre blanc parfumé au vadouvan, un mélange d'épices et de condiments venus d'Inde.

Au dessert, je déguste une crème anglaise aux fruits rouges et glace d'amande et, ma compagne, une glace caramel et beurre salé. Dans nos verres, un Petit Chablis Pas si Petit 2015 de l'excellente Cave La Chablisienne. Seul bémol de ce menu copieux: le chef devrait, à notre humble avis, réduire le nombre d'ingrédients dans l'assiette pour mieux les mettre en valeur.

À la recherche d'un restaurant près de chez vous? L'onglet 'Les tables de Sabato' reprend toutes nos adresses.




Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content