sabato

Une cuisine grecque "comme à la maison"

Sofia Dimitriadou, originaire d'Athènes, a une formation de mathématicienne et son époux, Charis, a été officier supérieur à l'OTAN. Ils découvrent Bruxelles et décident d'ouvrir un restaurant différent des adresses culinaires grecques ordinaires et kitsch. En arrivant devant cet hôtel de maître années 30, un panneau à l'étage donne le ton: cuisine de maman. En effet, cela fait quatre ans qu'elle a imaginé ce restaurant qui met en valeur une cuisine grecque "comme à la maison" avec quelques heureuses touches créatives.

Après avoir passé la petite terrasse-jardin donnant sur l'avenue Brugmann, on pénètre dans un univers très coloré et lumineux. Des livres dans toutes les langues sont disposés dans toutes les pièces, et le client peut même les emprunter! En musique de fond, l'inspiration se veut hellénique et arabe. En cuisine, le chef Thanos Gotras-Koutras aime s'inspirer de produits, pour la plupart importés directement de son pays, et des cuisines authentiques des différentes régions de Grèce. Du pain aux fonds de sauce, tout est fait "maison". La preuve est le tarama blanc et non rose comme dans la plupart des restaurants grecs.

Une bière locale bio avec quelques olives, du yaourt parfumé à la menthe et un bon pain maison nous est servi à l'apéritif. Et puis, vient le moment de choisir: la carte suggère des spécialités grecques tant nationales que régionales. On commence par des aubergines fumées au fromage 'metsovone' -également fumé-, chips de bacon et une assiette de calamars frits accompagnés d'une salade de fenouil et d'agrumes, huile d'olive au citron, toute en fraîcheur.

Adresse?
Avenue Brugmann 519 à 1180 Uccle. Tél. 02/346.14.38
Fermé dimanche et lundi. www.koyzinaauthentica.be
Sommelier?
Quelques références d'excellents vignobles grecs: Lazaridis, Gerovassiliou, Alpha Estate, Mercouri... 18 vins au verre, 17 en carafe d'un demi-litre. En bouteille, 30-40 euros.
Décibels?
Autour des 55 dB.
Addition?
125 euros pour deux.
On y retourne?
Pour découvrir d'autres saveurs de la cuisine grecque ménagère

Comme plat, ma compagne de table a choisi une très classique moussaka gratinée comme il se doit avec le fromage de brebis à pâte dure emblématique crétois, le kefalotyri. Très (trop) discrètement posé sur l'assiette, une petite touche de coulis de poivron de la région de Fiorina (nord-ouest) apporte une note sucrée, douce, à ce grand classique de la cuisine grecque. Mon agneau rôti à basse température est accompagné d'une sauce au vin rouge, purée aux oignons et pommes de terre au romarin. Voilà qui est goûteux.

Dans les verres, pour commencer, du vin blanc issu du cépage savatiano que l'on utilise aussi pour l'élaboration de la mythique retsina. Pour le rouge, notre choix s'est porté sur un Néméa du Peloponnèse et sur un autre, bio, d'un producteur réputé, Rapsani. À noter: l'excellente température de service de ces vins, ce qui n'est pas toujours le cas même dans des restaurants prestigieux. Au dessert, un très sucré, moelleux et dense gâteau d'orange et une glace au sésame (tamini), figues, abricots secs servie dans une petite soupe au chocolat. Un repas riche en saveurs et ensoleillé.

Lire également

Publicité
Publicité